944
Le Tarot, (les lames du livre de Thoth), la Cabbale et le Zodiaque, dans La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, Chapitre V, Versets 4 et 5.
Tarot et Cabbale d'Hermès. Les Tables de la Loi du Sépher de Moise, chapitre V. La Genèse Biblique, chapitre 5. - 5.4 Les jours d'Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans; et il engendra des fils et des filles. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version lissée. - 4. Et les périodes lumineuses d’Adam, après qu’il lui eut été accordé de produire l’existence de Sheth, furent au nombre de huit centaines de mutation ; et il produisit d’autres êtres émanés. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version décryptée. - 4°) Et-ils-furent les-jours (les manifestations phénoméniques) d’Adam, après-le-faire-enfanter-à-lui l’ipséité-de-Seth, huit centaines de-mutation-temporelle : et-il-généra fils et-filles (une foule d’êtres émanés). Si nous restons sur la signification des nombres, donnée par Fabre d’Olivet, nous constatons que huit est le nombre de l’entassement des formes et veut dire aussi engraisser, grossir. Ce qui est confirmé par centaines, désir d’extension, s’étendre se dilater. Nous avons donc la poursuite de l’expansion de l’œuvre d’Adam, après qu’il eut émané l’ombre-sienne de Sheth. Et-il-généra fils et-filles (une foule d’êtres émanés). Cette génération d’êtres émanés, (production intellectuelle rappelons-le) ne porte pas pour le moment de nom, nous pouvons en conclure qu’il s’agit davantage d’Intelligences plus ou moins statiques, comme les 360° du cercle, les 12 secteurs, les 36 décans, les quadrants, les Zénith et Nadir, les équinoxes et autres maisons astrologiques, n’ayant aucune ipséité propre comme il est clairement précisé en opposition à celle de Sheth, mais qui seront autant d’états de conscience différents et subtils qui marqueront de leurs empreintes toutes âmes-de-vie qui viendra les parcourir. Chaque secteur du Zodiaque correspondra à une mutation ontologique, dont chaque décan représente un début, une apogée et une fin de cette mutation ; chaque quadrant correspondra à une position dans l’involution/évolution, chacune de ces divisions ayant une multitude de fils et-filles qui seront autant de génies, d’anges, d’esprits ou d’intelligences qui se manifesteront selon les nuances subtiles de chaque coloration. Le Zénith symbolisant soit l’entrée de l’énergie vitale dans la sphère organique et temporelle, soit sa sortie par un retour dans l’éternité ; le Nadir sera le point le plus bas d’une involution, mais aussi le signe du début de l’évolution ; les équinoxes des changements d’état très spécifiques de l’énergie vitale dans la roue du Zodiaque sacré, comme dans celle du zodiaque profane avec changement de saisons. Ainsi, le cercle du Zodiaque aura deux moitiés, la droite l’involution et la gauche l’évolution; la moitié supérieure de la courbe droite involutive (1er 1/4 du cercle) correspond à l’entrée de l’esprit dans la matière et au moment où cette dernière va exercer sa plus forte influence. La moitié inférieure de cette courbe involutive (2ème 1/4 du cercle) sera celle, où cette influence déclinera. La moitié inférieure de l’évolution (3ème 1/4 du cercle) verra l’esprit prendre l’ascendant sur les influences de la matière, et la moitié supérieure de l’évolution (4ème 1/4 du cercle) correspondra à la plus forte influence de l’esprit et sa remontée vers le Zénith. Chaque quadrant (1/4) correspond à des points de changement de direction dans la roue des mutations. Le premier quadrant est spécifique au sens et à l’instinct, le deuxième à la volonté individuelle et à l’intellect raisonneur, le troisième à l’intuition et la foi et le quatrième à l’illumination mystique. Comme ce qui est en bas est aussi comme ce qui est en haut, nous aurons en réduction les influences du Zodiaque sacré de la grande année cosmique, dans le zodiaque profane et qui se manifesteront par les 4 saisons d’une année terrestre. Ce que nous retrouverons, transposé sur la durée d’une vie humaine, par son printemps, son été, son automne et son hiver, suivant le langage des dieux : l’analogie. N’oublions pas que dans le principe du Zodiaque sacré nous avons la manifestation des forces qui sont en contingence d’être sous la tutelle du Ternaire Divin, ce qui fera que chaque signe de feu, d’air, d’eau et de terre, sera placé sous l’influence de la Providence, de la Conscience et enfin du Destin. Ce principe donnera trois signes de feu, trois d’air, trois signes d’eau et trois signes de terre. Chaque signe aura aussi sa polarité opposée, ainsi un signe d’involution aura en face de lui son signe d’évolution et inversement, et nous nous retrouvons avec, 6 signes à double polarité, les 6 Jours de la création, le 7ème étant toujours le point dans le cercle. Quel que soit le plan, l’Éternel Moment Présent est à l’œuvre. Enfin à chaque signe correspondra une sphère de pensées spécifique avec son niveau vibratoire propre, et ses multiples combinaisons et nuances ; sphères dont les lumières spirituelles et nourricières ne seront accessibles à l’âme-de-vie incarnée que par le truchement de ses vertus et de son libre arbitre en fonction de son état de Connaissance. Dans l’état d’ignorance soumis au Destin, l’âme-de-vie prisonnière de l’ego devra en subir les lois négatives, dominatrices et répressives. Toutes ces sphères de pensées sont les progénitures (les couleurs, les nuances) de Sheth et de ses descendants, mais nous n’en sommes pas encore là. Compte tenu de ce qui précède, nous devons discerner par les fils et filles d’Adam, l’ensemble de sa production intellectuelle et spirituelle structurante. La Genèse Biblique, chapitre 5. - 5.5 Tous les jours qu'Adam vécut furent de neuf cent trente ans; puis il mourut. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version lissée. - 5. Ainsi, le nombre total des périodes lumineuses d’Adam, pendant lesquelles il exista, fut de neuf centaines entières et de trois décuples de mutation ontologique temporelle ; et il passa. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version décryptée. - 5°) Et-ils-furent tous-les-jours (les manifestations phénoméniques) d’Adam (l’homme universel) qu’il-exista, neuf centaines de-mutation-temporelle, et trois-décuples- de-mutation ; et-il-passa. Constatons encore une fois l’aspect très réducteur de la Genèse Biblique, qui ramène la durée de vie d’Adam à une échelle terrestre, certes importante au regard d’une vie humaine mais totalement insignifiante sur le plan cosmologique. Et que dire de sa mort annoncée, lui, réputé immortel et qui bénéficie de la rédemption Divine Aurait-il aussi ressuscité ? Adam, dans la sphère temporelle organique, produit ses générations sous forme de cycles, soit planétaires, soit zodiacaux, lesquels cycles renfermeront les progénitures de la postérité d’Adam, et se retrouveront dans le microcosme, dans tous les cycles de la sphère adamique. Nous avons dans Ezéchiel un schéma allégorique bien explicite de ces cycles sous forme de roues : « 15 Je regardais ces animaux; et voici, il y avait une roue sur la terre, près des animaux, devant leurs quatre faces. 16 A leur aspect et à leur structure, ces roues semblaient être en chrysolithe, et toutes les quatre avaient la même forme; leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d’une autre roue. 17 En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche. 18 Elles avaient une circonférence et une hauteur effrayantes, et à leur circonférence, les quatre roues étaient remplies d’yeux tout autour. 19 Quand les animaux marchaient, les roues cheminaient à côté d’eux; et quand les animaux s’élevaient de terre, les roues s’élevaient aussi. 20 Ils allaient où l’esprit les poussait à aller; et les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues. 21 Quand ils marchaient, elles marchaient; quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient; quand ils s’élevaient de terre, les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues. » La roue symbolise avec son centre et sa circonférence les Nombres 1, 3, 4, 12, et son centre 13. L’astrologie exotérique ne prend en considération que les éléments de la circonférence du Zodiaque, alors que l’Astrologie ésotérique sacrée considère avec grande importance l’élément central de la roue, ou de chaque roue. Car du point dans le cercle, émanent des mondes intérieurs la lumière fécondante sa sphère de manifestations. C’est pour cette raison que dans toutes les cérémonies rituelles les plus anciennes, le cercle symbolique est l’incontournable geste opératoire de consécration que l’opérateur doit effectuer en se plaçant au centre. Son accomplissement dans la Connaissance profonde de ces mystères originels est une identification entre l’œuvre et l’œuvrant, le haut et le bas, le Macrocosme et le microcosme. Les clavicules de Salomon ont plus ou moins bien tenté de conserver ces bases de la haute magie. La rédemption et la conquête des pouvoirs déchus, passeront donc inévitablement, pour les descendants d’Adam, par la maîtrise des puissances du Zodiaque grâce aux pratiques des vertus planétaires du chapitre précédent. Car le pouvoir de la divinité que procure le verbe créateur, et qui est en contingence dans chacun d’entre nous, implique que nous soyons capables de retourner à la source de l’Energie et de la Conscience par une Pensée Juste en Vertus. Et cette source est forcément celle qui n’est plus de caractère dual (hétérogène), mais universel (homogène) et cela se situe toujours au centre (l’analogie des contraires, la voie du juste milieu). C’est pour cette raison que lors des invocations mystiques, l’officiant doit se placer au centre du cercle magique. L’Astrologie sacrée commence et se termine par le centre, c’est en quelque sorte la véritable salle des machines, Le Yod de l’alphabet hébraïque, la Roue dans les lames du livre de Thoth . Et là encore, nous pouvons admirer la remarquable concordance entre les Tables de la Loi et le livre de Thoth. Tout comme le Nombre 1, ( le père, l’Aleph) , le Nombre 10, (le fils, le Yod) est dans ses manifestations cycliques, le centre de la Roue des réincarnations. Mais pour y accéder, il faut obligatoirement faire le tour du grand cycle afin de comprendre (prendre conscience par la connaissance éprouvée) que les manifestations de la circonférence ne sont que les aspects successifs (temporisation), de ce que le centre contient en simultané (hors du temps l’Éternel Moment Présent). Chaque portion de cette circonférence ne sera donc pas un signe indépendant, mais un aspect de manifestation de la substance mercurielle qu’éprouvera la Monade/Conscience suivant un stade d’évolution donné. Le cercle et son centre sont donc les délimitations des champs du possible qui s’offrent au libre arbitre. Soit l’individu n’exprime pas avec justesse son libre arbitre au travers d’un Verbe Vivant, il est alors sous l’influence (destinée) de son signe astral (la puissance gouvernante) qui correspond à son état d’évolution ou d’involution ; soit il manifeste ce libre arbitre avec justesse (au centre de l’Éternel Moment Présent), et il possède alors par la puissance de son Verbe Vivant, de sa faculté volitive et des forces supérieures, qui dépendent de son niveau de connaissance, le pouvoir de s’affranchir et de changer le cours et la direction de son état karmique, étant entendu que nous devons parcourir le cycle complet, avant d’espérer revenir au centre glorieux des pouvoirs divins. Et si chaque signe peut être parcouru en un nombre illimité de réincarnations, la sortie de cette roue de réincarnations, implique que nous soyons capables de parcourir tous ces signes dans une seule réincarnation. La maîtrise et la Connaissance considérable que cela implique, se retrouve dans les quelques grands sages qui sont des guides subtils pour les autres et dont nous retrouvons la manifestation à chaque génération, selon les invariables dispositions des lois de la Divine Providence. Suite de cet extrait de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, deuxième partie du tome II, dans le livre en téléchargement GRATUIT. © C. Le Moal
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.