Le Tarot, (les lames du livre de Thoth), la Cabbale et la Thébah de Noé dans La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée; chapitre VI, Verset 7.
Tarot et Cabbale d'Hermès. Les Tables de la Loi du Sépher de Moise, chapitre VI. La Genèse Biblique, chapitre 6. - 6.7 Et l'Éternel dit: J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version lissée. - 7. Disant : j’effacerai l’existence de cet Homme universel que j’ai créé, de dessus la face de l’Élément adamique ; je l’effacerai depuis le règne hominal jusqu’au quadrupède, depuis le reptile jusqu’à l'oiseau des cieux ; car j’ai renoncé tout-à-fait au soin conservateur à cause duquel je les avais faits. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version décryptée. - 7°) Et-il-dit, IHÔAH, je-laverai (j’effacerai au moyen de l’eau) cette-existence-objective-d’Adam (l’homme universel) que j’ai-créé, de-dessus-la-face de-la-terre-adamique : depuis-Adam (le règne hominal) jusqu’au-quadrupède, au-rampant, au-volatiles des-cieux ; car j’ai-renoncé-tout-à-fait (au soin) à-cause-de-quoi j’avais-fait-eux. Ce verset 7, le Chariot dans les lames du livre de Thoth (principe d’expansion dans le temps et l’espace), la 7ème manifestation phénoménique des 7 Jours de la création, celle où Lui-les-Dieux se restitue dans son ineffable séité, devient ici le terme d’un cycle complet (grande révolution globale) dans la sphère organique, où tout ne peut continuer dans une involution sans fin. Les ayant privé de sa Lumière dans le verset précédent, il va dissoudre dans cette Eau de l’oubli cette-existence-objective-d’Adam, qu’il a créé de-dessus-la-face de-la-terre-adamique. Relevons que cette action est parfaitement bornée aux limites de la sphère organique, et les précisions : depuis-Adam (le règne hominal) jusqu’au-quadrupède, au-rampant, au-volatiles des-cieux, est de nature à éviter toute méprise concernant une extension hors de ce principe cyclique des manifestations dans la sphère temporelle. Le symbolisme de l’Eau comprend trois aspects : le premier est l’aspect source de vie, le deuxième est le moyen de purification et le troisième en fait le centre de la régénérescence. Les eaux, masse indifférenciée, représentent le retour des formes dans une énergie infinie comme nous avons eu l’occasion de le détailler dans le chapitre IV. Tout y est contenu virtuellement, en contingence d’être, mais rien n’y est spécifié dans une limite. Lorsque IHÔAH dit dans ce verset : je-laverai, il convient d’entendre qu’il fera retourner dans un état indéfini ce qui est défini, l’Eau de la source de vie, le retour à l’inconscient collectif, à la case départ de l’involution. Ce principe de retour à la case départ (avant réincarnation) que nous retrouvons dans ce jeu ésotérique qu’est le jeu de la mère l’oie En langage des oiseaux ; le jeu de l’amère Loi. Nous avons vu dans le déroulement du Zodiaque sacré l’importance symbolique et ésotérique des signes d’eau, notamment en ce qui concerne la dissolution totale dans une mort régénératrice comme le représente le signe de Methoushalah/Poissons, affecté à la lame 13, la Mort, dans le livre de Thoth. L’eau est aussi le principe humide, féminin, fécondant celui de la matrice originelle de la Prima Matéria, le dissolvant universel, dont Thalès disait dans la doctrine qu’il professait qu’elle était le principe de toutes choses. Il est intéressant de constater qu’au moment où est énoncé une mort générale dans les Tables de la Loi, que cette mort se produit non par l’utilisation d’un feu destructeur, mais par celui d’une Eau qui possède cette double propriété d’être dissolvante et régénératrice. Cette eau intervient dans ce signe de terre qu’est Nôah/Capricorne, et dont nous avons vu qu’il possédait, de par son symbole hiéroglyphique, une double représentation terrestre par son aspect caprin, et aquatique par sa queue de poisson. Les alchimistes comprennent parfaitement le pouvoir universel de l’eau. Dom Antoine-Joseph Pernety dans ses Fables Égyptiennes et Grecques nous dit : « C’est cette matière que Dieu employa pour manifester sa sagesse dans la composition de tous les êtres. Il l’anima du souffle de cet esprit, qui était porté sur les eaux, avant que sa toute-puissance eût débrouillé le chaos de l’Univers. C’est elle qui est susceptible de toutes les formes, & qui n’en a proprement aucune qui lui soit propre (Bas. Val.). Aussi la plupart des Philosophes comparent-ils la confection de leur pierre à la création de l’Univers. Il y avait, dit l’Ecriture (Genes. c. I.) , un chaos confus, duquel aucun individu n’était distingué. Le globe terrestre était submergé dans les eaux : elles semblaient contenir le Ciel, & renfermer dans leur sein les semences de toutes choses. Il n’y avait point de lumière, tout était dans les ténèbres. La lumière parut, elle les dissipa, & les astres furent placés au firmament. L’œuvre Philosophique est précisément la même chose. D’abord c’est un chaos ténébreux, tout y paraît tellement confus, qu’on ne peut rien distinguer séparément des principes qui composent la matière de la pierre. Le Ciel des Philosophes est plongé dans les eaux, les ténèbres en couvrent toute la surface ; la lumière enfin s’en sépare ; la Lune & le Soleil se manifestent, & viennent répandre la joie dans le cœur de l’Artiste, & la vie dans la matière. » Pour en revenir à la signification de ce verset, nous devons considérer que l’involution dans la matière doit atteindre son Nadir pour permettre à ceux qui choisissent librement de prendre le chemin de l’évolution, de pouvoir le faire, mais sans rendre irréversible une descente aux enfers à ceux qui deviendraient trop faibles pour pouvoir échapper à l’écrasante domination attractive des forces du Destin. Alors, afin que cela ne soit pas possible, car nous l’avons vu, il n’y a pas de damnation éternelle qui serait contraire à l’esprit du Divin Créateur et aux Tables de la Loi, à une période donnée d’un cycle en cours, ou un état d’involution donné, les compteurs se remettent à zéro, comme pour le jeu de la mère l’oie, il y a retour à la case départ, pour que les eaux de l’oubli (fleuve Léthé) puissent laver les perversions et offrir une nouvelle chance aux âmes-de-vie par trop égarées. Si, comme nous avons pu le constater, une race, une civilisation, une humanité, ou un individu, connaît une phase de croissance suivie par un déclin inéluctable, il est donc indispensable pour que le cycle puisse se renouveler, que des règles président à ce déclin et à cette renaissance. Ce verset 7, est celui du déclin ordonné de tout cycle, quelle que que soit sa forme, sa manifestation, son état et son époque. Les Eaux de l’oubli de l’inconscient collectif et de la dissolution des formes, lavent et régénèrent. C’est ce que nous pouvons constater dans l’histoire de l’humanité. Une civilisation apparaît, croit et meurt, laissant l’impression à la civilisation qui naît à sa suite qu’elle est celle qui a tout créé alors qu’elle ne fait que réinventer, pas toujours au même niveau de sophistication, ce que la, ou les précédentes avaient découvert. Suite de cet extrait de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, troisième partie du tome II, dans le livre en téléchargement GRATUIT. © C. Le Moal
928
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.