La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre III, du Sépher de Moïse. Verset 16 La Genèse Biblique chapitre 3 - 3.16 Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version lissée. - 16. S’adressant à Aîshah, la faculté volitive, il lui dit : je multiplierai le nombre des obstacles physiques de toutes sortes, opposés à l'exécution de tes désirs, en augmentant en même temps le nombre de tes conceptions mentales et de tes enfantements. Avec travail et douleur tu donneras l'être à tes productions ; et vers ton principe intellectuel, entraînée par ton penchant, tu subiras son empire, et il se représentera en toi. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version décryptée. - 16°) A-la-faculté-volitive, il-dit : le-nombre je-multiplierai des-obstacles-physiques-de-toute-sorte-à-toi, et-des-conceptions-tiennes : en-travail-angoisseux tu enfanteras-des-produits ; et-vers-le-principe-intellectuel-à-toi le-penchant-tu-auras-tien ; et-lui il-dominera-en-toi (s’y représentera symboliquement). Si j’étais une suffragette, je pense qu’à la lecture de ce verset de la Genèse Biblique 3.16, je porterais plainte contre ceux qui sont à l’origine de cette ignoble discrimination sexiste, qui a si longtemps réduit, et réduit encore sous de nombreuses latitudes, la femme en quasi-esclavage marital, et sous violence machiste, dont ce verset pérennise l’existence dans son essence spirituelle, et qui plus est, dans sa pratique physique. Il n’y manque à la fin, que le mot « Chienne » pour que le décor soit complet. C’est aussi la confirmation s’il en était besoin, de ce que nous avons vu plus avant concernant les règles ontologiques fondatrices des civilisations qu’elles génèrent. La responsabilité historique des traducteurs est ici considérable de par la légèreté et l’ignorance manifestées, ou pire encore par la volonté de dissimulation. Mais revenons à des lectures plus profondes et plus mystiques: après avoir maudit Nahash, l’attract originel, l’ardeur-cupide, polarité négative de la faculté volitive dans ses manifestations tortueuses, et avoir mis une-antipathie-profonde entre cette puissance et Aîshah, IHÔAH Lui-les-Dieux annonce qu’il multipliera des-obstacles-physiques-de-toute-sorte-à-toi. Il convient de noter d’une part, la précision : physiques, en opposition à tout ce qui est spirituel et d’autre part, cette notion d’obstacles, qui empêche la réalisation d’une chose, et qui impose l’effort pour que puisse se réaliser cette chose, ce que nous avons déjà constatés sur le plan Terrestre et l’hostilité manifeste qu’il y a entre l’être humain et la Nature Nous sommes là dans ce qu’il est convenu d’appeler la roue des réincarnations, gouvernée par les lois karmiques, qui font que le retour de l’épouse vers l’époux pour une union homogène, ne pourra se faire que par une longue épuration spirituelle, donc vertueuse, en sortant des inclinations tortueuses du verset 14 et du travail angoisseux du présent verset. Nous n’avons plus, pour cet être intellectuel, la Faculté qui était celle de l’Adam spirituel qui lui, pouvait faire advenir sans effort par la simple manifestation de sa pensée. La pensée de l’être intellectuel n’étant plus pure, elle n’a plus les mêmes pouvoirs, et pour retrouver ces pouvoirs de souveraineté divine, il faudra d’abord passer par la rédemption de la traversée du jardin du bien et du mal, afin d’être à nouveau capable de manifester un repentir sincère par un verbe juste, celui de la Connaissance. Moïse veut donner à entendre que la Faculté volitive ne fera plus passer les conceptions intellectuelles de puissance en acte, sans intermédiaire, comme Adam l’homme universel qui commande directement aux puissances, mais qu’elle éprouvera, au contraire, des dévoiements sans nombre, des obstacles de toutes sortes, des déceptions cruelles dont elle ne pourra vaincre la résistance qu’à force de travail, d’intelligence, d’épreuves, d’efforts et de temps: ce long chemin qui mène vers la Connaissance, par expériences successives, ce pèlerinage vers la Jérusalem céleste. Nous avons affaire à une des plus importantes précisions concernant l’initiation de chaque individu, je veux parler de l’EFFORT ! Non seulement il y faudra de l’effort, mais dans le cadre d’un travail-angoisseux, peut-on être plus clair et plus précis ? il va de soi que les traditions qui prônent l’illumination par contemplation infinie de son nombril, style New-âge ou autres attrapes-gogos, sont nécessairement à côté de l’absolue réalité de la cosmologie universelle. Ces traditions ne sont que des manifestations de Nahash, l’ignorance, car elles méconnaissent les principes universels de la véritable initiation contenus dans les Tables de la Loi. La traversée du jardin du bien et du mal se fera dans la souffrance des épreuves auxquelles est condamné celui qui est dans les ténèbres de l’ignorance. Et son seul salut sera de mettre en œuvre cette faculté qui le divinise et le libère : la VOLONTÉ, volonté qui ne peut s’exercer que par la Connaissance, qui seule permet d’accéder et de maîtriser les facultés spirituelles supérieures. A partir de ce verset, l’Homme intellectuel conserve ses Facultés Divines, mais elles ne pourront se manifester qu’au travers de sa volonté qui ne se manifeste que dans l’effort, et par voie de causalité sublime, il devra acquérir la première vertu cardinale : la FORCE. Et notamment celle qui consiste à dominer la puissance de ses désirs, et comme le jeu est d’une infinie subtilité, et qu’une vertu seule se transforme inéluctablement en vice, il devra le faire avec une autre vertu cardinale, la TEMPERANCE, en attendant d’y adjoindre les autres afin d’en faire ce que les alchimistes appellent un Rebis équilibré. Pour apprécier l’intemporalité des Tables de la Loi, il convient sans cesse d’en transposer le message dans le monde terrestre présent, pour pouvoir constater que les principes de ces Tables sont rigoureusement les mêmes aujourd’hui qu’au moment où Moïse les révéla. Tout ce qui est terrestre, matérialiste et mortel est du domaine de l’ardeur cupide, de la convoitise, de la jalousie, de la domination, et nécessite pour s’en affranchir un fantastique travail-angoisseux pour parvenir à en surmonter les obstacles au quotidien. Que les pensées les plus basses sont de l’ordre du règne « animal » (comportement uniquement gouverné par les sens organiques) et qu’elles sont du domaine de la nature-élémentaire avec des inclinations tortueuses et des exhalaisons physiques dans l’expression des désirs. Cette rigueur et cette précision des Tables de la Loi, dans leurs applications manifestées, quelle que soit l’époque concernée, sont absolument fascinantes et en font sans conteste ce qui s’approche le plus de l’Universel, et qui n’a été perçu que par une intelligence humaine qui s’est élevée à un niveau spirituel et métaphysique, inégalé à ce jour. C’est l’un des quelques très rares textes parmi les plus inspirés de l’humanité, si ce n’est le plus inspiré. Quant à l’enfantement dont il est question, il n’a bien évidemment rien à voir avec une quelconque grossesse maternelle organique, mais tout à voir avec les pensées des vices ou des vertus, chacune de ces catégories produisant ses propres rejetons, qui seront de causes en effets, la longue progéniture de la faculté volitive. En confirmation de cette analyse, le Sépher de Moïse ne dit pas que la faculté volitive enfantera, mais enfantera-des-produits, et les produits de la faculté volitive sont des manifestations intellectuelles et non corporelles. Nous pourrions très bien voir dans les produits enfantés par Aîshah, les grands courants de pensées que nous retrouvons dans l’histoire, sous forme de civilisations, philosophies, religions, sciences, arts, tribus, Nations, familles, etc..., etc ce qui serait autrement plus acceptable que de faire de Aîshah la mère physique de l’humanité, avec son cortège d’incestes et de consanguinités dégénératives qui devraient nécessairement en découler. Car il est manifeste que ces produits intellectuels se transmettent et se croisent de génération en génération. Nous pensons d’abord par les idées des autres, celles de nos parents, de notre famille puis celles reçues de l’enseignement laïque et/ou religieux de l’endroit géographique où nous sommes. Ce n’est qu’après avoir subi cette filiation de pensées, que nous pourrons éventuellement manifester notre faculté volitive soit pour subir par adhésion irréfléchie, et paresses intellectuelles, cette filiation, soit pour nous affranchir de multiples préjugés par l’exercice d’un libre arbitre libérateur et nécessairement volontaire et rebelle. Pour se débarrasser de ces préjugés, avec lesquels aucune élévation spirituelle n’est possible, encore convient-il d’en identifier la source. Il y a d’abord les plus anciens et les plus prégnants : les préjugés reptiliens de l’humaine nature, ensuite viennent les préjugés culturels et cultuels, enfin les préjugés venant du masque de sociabilité que nous nous sommes confectionné et derrière lequel nous dissimulons notre vrai visage. Après avoir identifié ces préjugés, le travail de la volonté peut commencer. C’est ce que résume l’axiome : Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux. « et-vers-le-principe-intellectuel-à-toi le-penchant-tu-auras-tien ; et-lui il-dominera-en-toi », nous voici au cœur des principes qui vont gouverner le Libre Arbitre d’Aîshah, sa dépendance, ou sa libération, sera en rapport avec ses penchants, car si cette faculté volitive va vers les penchants de Nahash, alors elle en subira la « domination » ; mais jamais elle ne perdra sa faculté de liberté qui sera le résultat de sa capacité à comprimer, restreindre (voir verset 15) cet attract originel. Merveille de précision dans les échanges de la Conscience et du Destin, nous retrouvons ce principe de lien de causalité entre le vice et ses conséquences, dans le livret 1 : Pymandre, du Corpus Hermeticum : 59 Oui, moi, Noùs, je ne permettrai pas que les activités du corps, qui harcèlent (les hommes), exercent sur eux leurs influences; comme gardien des portes, en effet, j’introduirai l’entrée aux actions mauvaises et honteuses et j’extirperai les impies. 60 Je me tiens loin des insensés, des vicieux, des pervers, des envieux, des cupides, des meurtriers et des impies; je livre (les hommes) au démon vengeur qui les fustige avec l’aiguillon du feu, ce qui excite leurs sens, et les arme ainsi davantage pour les actions impies, en sorte d’aggraver encore leur châtiment. Aussi la convoitise de ces hommes cherche-t-elle sans cesse un plus grand assouvissement et les rend-elle furieux dans les ténèbres sans que rien ne puisse les rassasier; c’est en cela que réside leur torture et c’est cela qui augmente toujours plus la flamme qui les roussit. Rappelons l’origine commune et Égyptienne entre les Tables de la Loi du Sépher de Moïse et le Corpus Hermeticum, ceci expliquant probablement cela. Constatons dans ce verset codifié 16, la Tour Dieu dans les lames du livre de Thoth, les lois de la Providence qui s’imposent à l’évolution, et la parfaite correspondance entre les deux, confirme une nouvelle fois que le Tarot, dans sa vision ésotérique et spirituelle est cette clef symbolique de cette Haute Sagesse: « 16 La Maison Dieu, Les lois de la Providence qui s’imposent aux forces dévoyées du Destin ; c’est la chute des vanités et des orgueils, le plongeon dans l’épais, le fixe, la corporisation, la matière. C’est un bruit assourdissant, la perte de l’harmonie, retour au vide et au néant. Ce qui est faux et pervers. Présomption, chute, incapacité, catastrophe, victime des forces en révolte ». Voilà qui explique et éclaire, s’il en était besoin, le trope : et-vers-le-principe-intellectuel-à-toi le-penchant-tu-auras-tien ; et-lui il-dominera-en-toi. La faculté volitive a toujours le pouvoir de faire advenir, mais à l’inverse de la faculté d’Adam dans sa forme glorieuse, elle ne peut faire advenir qu’en fonction de son état d’élévation intellectuel et spirituel (autant-que-possible). Si elle est plongée dans l’involution, tout ce qu’elle parviendra à faire advenir par sa volonté sera des produits angoisseux issus de son ignorance et de ses penchants. Là encore, nous pouvons vérifier la parfaite intemporalité de cette puissante loi, en constatant son application dans un vécu quotidien. La vie que chacun se construit est fonction des choix qu’il fait et qui découlent de son sens de discernement et de son niveau de connaissance. Deux individus placés devant une même situation, au même moment, ne produiront pas deux résultats identiques, mais parfois totalement opposés, chacun ayant réagi en fonction de : et-vers-le-principe-intellectuel-à-toi le-penchant-tu-auras-tien ; et-lui il-dominera-en-toi. La terre est la même pour tous au moment où nous y sommes, et ce sont les capacités de chacun, qui font les différences. © Claude le Moal
675
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.