Académie d'Hermès
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre III, du Sépher de Moïse. Versets 2 à 4 La Genèse Biblique, chapitre 3 - 3.2 La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version lissée. - 2. Et la Faculté volitive répondit à cette Ardeur cupide : nous pouvons sans crainte nous alimenter du fruit substantiel de l'enceinte organique. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version décryptée. - 2°) Et-elle-dit Aîshah (la faculté volitive) à-cette-ardeur-cupide : du fruit, substance de-l’enceinte-organique, nous-nous-pouvons-alimenter. La Faculté volitive réagit avec la candide nudité de la vertu, sans honte. Nahash est encore à l’extérieur, le feu dévorant n’a pas encore fait son œuvre. Il est intéressant de constater que d’ores et déjà, ce n’est plus Adam l’homme intellectuel qui correspond avec les forces attractives, mais une partie de lui-même, sa faculté volitive, cette autre polarité de lui-même qui devient négative et passive dans la sphère sensitive, alors qu’elle est l’inverse dans la sphère intelligible, ce que nous constaterons dans les rapports entre Aîsh et Aîshah, et ce, conformément aux précieuses indications de Stanilas de Gaïta citées précédemment. Ce verset énonce aussi, qu’Adam l’homme intellectuel, avait parfaitement connaissance des décrets Divins, qu’il avait reçus sans aucun esprit de contradiction, par manque de prise de conscience, et donc sans exprimer son indépendance et son libre arbitre. La conscience différenciée de l’universel, doit obligatoirement passer par la connaissance éprouvée, ce qui n’est rien d’autre que l’élargissement de ce champ de conscience et son éveil. Nous sommes ici au début du processus alchimique de transmutation. Petit exemple pour comprendre ce principe : une personne qui devient propriétaire d’un terrain se situant aux antipodes de l’endroit où elle se trouve, n’aura, en conscience, qu’une perception virtuelle de cette propriété tant qu’elle n’aura pas été éprouver sur place les réalités tangibles qui déterminent cette propriété. Ce n’est qu’après cette épreuve, que le champ de sa conscience se trouvant élargi (enrichi) par ces connaissances, passera d’une perception virtuelle (contingente), à une perception réelle de sa propriété. C’est donc par la connaissance éprouvée que la conscience passe d’une virtualité à une réalité qui la différencie de l’Universel. Remarquons que l’éveil de la conscience, qui se trouve admirablement situé dans ce verset 2, celui de la Conscience dans le Ternaire Divin, implique une dualisation avec l’inconscience. Alors cette conscience qui n’est pas la forme, mais l’énergie vitale qui, elle, est protéiforme, comment se caractérise-t-elle ? Par les sens. Les cinq sens physiques des incarnations successives dans la sphère organique, pour éveiller les cinq sens spirituels de notre ipséité divine. La Genèse Biblique, chapitre 3 - 3.3 Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version lissée. - 3. Mais quant au fruit de la substance même qui est au centre de cette enceinte, il nous a dit, LUI-les-Dieux, vous n'en ferez pas aliment ; vous n'y aspirerez pas votre âme, de peur que vous ne vous fassiez inévitablement mourir. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version décryptée. - 3°) Mais-du-fruit de-la-substance-même laquelle-est au-centre de l’enceinte-organique, il-déclara, Lui-les-Dieux : non-pas vous-pourrez-vous-alimenter de-quoi-de-lui, et-non-pas-vous-pourrez-plonger (aspirer-votre-âme) dans-lui ; de-peur-que vous-vous-fassiez-inévitablement-mourir. Mais-du-fruit de-la-substance-même laquelle-est au-centre de l’enceinte-organique, Reportons-nous au chapitre II verset 9 et nous constaterons qu’au centre de l’enceinte organique il a été placé une-substance de-vies et une substance-végétative de-la-connaissance du-bien et-du-mal. Par substance de vies, il convient de comprendre force vitale de la sphère de polarisation, puisque ce principe est placé au centre de cette sphère. Et cette sphère est celle des divisions par polarisation sexuelle comme nous avons pu le voir, et notamment celle du bien et du mal, qui est l’essence de la Connaissance, puisque son discernement implique l’initiation à une Connaissance éprouvée. La connaissance, qui est nécessairement une prise de conscience, passe inévitablement par l’épreuve. Et pour éprouver individuellement les réalités, la sphère sensitive est incontournable. Il convient de remarquer que Moïse dans sa formulation, utilise un futur : vous-pourrez ; et que non-pas, n’est pas une interdiction catégorique, mais l’explication d’une incompatibilité, que nous pourrions traduire par : Si vous vous alimentez de cette substance, votre nature ne sera plus compatible avec votre état de béatitude actuel. C’est donc plus une enseignement qu’une interdiction formelle, car qui pourrait sérieusement croire qu’une interdiction formelle d’IHÔAH puisse être transgressée, et comment imaginer qu’il puisse y avoir liberté (volonté) sans possibilité de choix...? Dans ce verset il convient de relever : et-non-pas-vous-pourrez-plonger (aspirer-votre-âme) dans-lui C’est-à-dire, et l’explication est là encore une fois infiniment subtile, votre âme (par essence immortelle) restera extérieure à votre changement d’état. Si la matière qui se cristallise dans la forme est un vêtement de l’âme de vie, elle n’est pas cette âme de vie et inversement. Les conséquences de ce péché originel sont clairement exprimées par : de-peur-que vous-vous-fassiez-inévitablement-mourir. Faire des choix, exercer son libre arbitre, implique des effets qui sont en rapport avec son niveau de connaissance, et tant que ce niveau n’est pas celui de la haute initiation, l’esprit reste plongé dans la sphère de vies et de morts, La Roue inévitable des réincarnations. Et cette mort n’est pas la mort de l’âme, par essence immortelle, ni même celle de la créature (forme), mais plutôt celle de l’état dans lequel elle se trouve (celui des béatitudes innocentes), cette mort est une transmutation de l’âme et une transformation de la substance vitale. Car il est clair que si les forces du Destin, dont Nahash l’ardeur cupide (l’intérêt, l’envie, l’égoïsme, la passion) a des désirs de dominations infinis sur la faculté volitive, aucune de ces puissances ne saurait être admise sur le plan de la Providence, rappelons-nous la hiérarchisation effectuée par le sceptre donné à Adam ; d’où la nécessité pour accéder à cette élévation (état de conscience), de ne pas avoir dans ses bagages spirituels, ce type de virus incompatible avec les états supérieurs, une autre précieuse indication initiatique que nous transmet Moïse. Enfin précisons qu’il n’y a de mort que dans l’oubli, état transitoire et temporaire. Le centre l’enceinte-organique, est, là encore, bien évidemment un état, plus qu’un lieu, et c’est de ce centre qu’émane la création continue en provenance de la Papesse, tout comme c’est du centre de la première sphère des principes des 7 jours, que Lui-les-Dieux émane les principes des puissances créatives, ce centre est l’Éternel Moment Présent, qui est partout et dont la périphérie n’est nulle part, comme le dit si bien Hermès. Chaque manifestation est un cycle qui se produit par émanation du centre. Nous pouvons remarquer que l’enseignement d’IHÔAH, correspond à la transmission d’un savoir, mais pour qu’il devienne Connaissance (confondement avec), il va devoir passer par l’épreuve. Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ; ceci pour ceux qui s’imaginent encore que cet effort d’accession à la Connaissance ne les concerne pas, ou qu’elle est possible sans cet effort de transmutation alchimique, science qui sans conteste est celle de la Divine Création. Les Tables de la Loi sont intemporelles, elles décrivent le Grand Œuvre que nous retrouvons sous des formes adaptées tant dans l’alchimie que dans la Kabbale hébraïque, ou dans la Divine Comédie de Dante. C’est l’incontournable mode d’emploi du libre arbitre, et ce qu’a admirablement résumé Grillot de Givry dans ses XII méditations sur la voie ésotérique de l’absolu: « Beaucoup ont entendu discourir du Grand Œuvre. Quelques-uns se proposent de s'y adonner, mais bien peu en abordent la question. Tous disent : " Plus tard, quand nous auront conquis le loisir et le calme". Mais le loisir et le calme ne viennent jamais, tandis que l'Absolu te réclamera sans faute, puisque tu émanes de lui. Oh ! passer sur cette terre sans avoir déchiffré l'énigme, sans avoir pénétré le secret inexsupérable que certains, parmi nos aïeux, connurent, le pourrais-tu, toi qui as déjà quémandé la Sapience auprès de tant d'hommes qui ne la possédaient pas ? Le Grand Œuvre ! Le Grand Œuvre ! Vocable prestigieux ! Fulgurante splendeur ! D'aucuns, dans les âges écoulés, auraient donc contemplé cette merveille, l'auraient possédée intégralement, et toi, tu la laisserais, inexpliquée, dans les livres ! Et dans l'au-delà, doué alors de la plénitude de ta lucidité perceptive, tu verrais la phalange triomphale des Sapients, inondés d'une joie radieuse, éperdus de bonheur et d'allégresse, se délecter de la PIERRE DES PHILOSOPHES, s'en nourrir pour l'éternité et tu n'aurais aucune part à ce festin ! Et tu entendrais les blanches théories des Initiés te crier comme Dante : Guai a voi anime prave Non isperate mai veder lo cielo ! « Malheur à vous âmes perverses , N’espérez jamais voir le ciel » tandis qu'elles s'éloigneraient pour jamais, triomphantes, dans la Lumière, et te laisseraient seul, au sein des ténèbres grandissantes, leur diazome sinistre s'étendant autour de toi ! Que cette pensée suffise donc à t'inspirer le regret de ta néglection du Magistère des Sages. Plût à Dieu qu'il ne soit pas trop tard, et que tu ne te trouves déjà trop avancé dans la vie pour entreprendre de le parachever ! » La Genèse Biblique, chapitre 3 - 3.4 Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version lissée. - 4. Alors Nahash, l’attract originel, reprit : non, ce n'est pas de mort que vous vous ferez inévitablement mourir. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version décryptée. - 4°) Et-elle-dit, la-passion-ardente-de-la-convoitise, à Aîshah (la faculté volitive d’Adam) non-pas-mourant vous-vous-ferez-inévitablement-mourir. Ce Daïmon subtil de Nahash n’a pas tout à fait tort, car la mort n’est qu’une illusion produite par Bedellium, et ce qui est immortel par essence ne saurait jamais mourir. (Daïmon étant pris ici dans un sens originel et non péjoratif, et qui signifie puissance sans connotation bénéfique ou maléfique). Mais c’est aussi une habile tromperie par exploitation de naïveté et d’ignorance, puisque la consommation du fruit de la Connaissance, fera mourir doublement Aîsh et Aîshah, en leur faisant perdre à tout jamais l’état des félicités issues de la béatitude innocente, et inconsciente, et en leur faisant subir les angoisses et les asservissements des vies et morts des réincarnations organiques successives dans cette sphère temporelle. Même si un cauchemar disparaît au réveil, les angoisses et les peurs qu’il procure sont effectivement subies par celui qui les éprouve, comme une réalité. De plus, cette consommation les condamnera à plonger dans le cycle des naissances et donc des morts intellectuelles et physiques, jusqu’à la rédemption/purification complète. Donc notre Nahash, pour parvenir à ses fins, exploite avec beaucoup de subtile et perfide intelligence, mais c’est là sa nature, la crédulité de nos héros. C’est aussi la preuve de leur ignorance ; crédulité et naïveté, qui pour être conservées, devaient faire appel à la foi aveugle dans les conseils d’IHÔAH, et donc à l’absence de libre arbitre L’épisode commence à devenir bigrement passionnant, vous ne trouvez pas ? Et-elle-dit, la-passion-ardente-de-la-convoitise, nous avons dans ce trope, la confirmation de la vraie nature de Nahash : la Passion ardente de la convoitise, celle qui est le propre de l’ego prison, dans laquelle la forme du Destin tente de faire entrer la Conscience de la force vitale. Rappelons qu’il ne s’agit pas d’une bonne ou mauvaise chose, mais d’une force aveugle, d’un principe qui rend l’animation de la forme par l’âme-de-vie la plus appropriée; et si nous devions considérer que c’est, au bout du compte, pour permettre le libre arbitre de la Conscience, alors forcément c’est Bon autant que possible, pour reprendre une figure propre aux Tables de la Loi. Non-pas-mourant vous-vous-ferez-inévitablement-mourir, là encore, formule d’une remarquable précision, car si dans les avertissements donnés par IHÔAH, il y a bien cette perspective de mort relative, Nahash, fort justement, avec cette formule, éclaire Aîshah en lui signalant qu’il ne s’agit pas d’une mort inévitable, mais bien de cycles d’évolutions Presque diabolique Allez, disons Luciférien, porteur de lumière. Remarquons qu’il est habituellement attribué au serpent de la Genèse Biblique, une tradition de mensonge et de tromperie. C’est oublier un peu vite qu’il s’agit d’une créature directe d’IHÔAH, comme le précise le verset 1 (laquelle avait-faite IHÔAH Lui-les-Dieux), donc Nahash ne dit rien qui soit erroné, mais juste ce qui éveille les désirs et ce qui implique la manifestation de choix, expression de la volonté et du libre arbitre. Notons aussi, ce qui est dans la droite ligne de ces Tables de la Loi, qu’il n’impose rien, tant que le choix n’est pas fait, la faculté volitive n’a pas à subir la domination du Destin qui ne se fera sentir que par le principe de causalité. © Claude le Moal
668
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.