La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre II, du Sépher de Moïse. Verset 20 et 21 La Genèse Biblique chapitre 2. - 2.20 Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui. Le Sépher de Moïse, chapitre II, version lissée. - 20. Ainsi donc, Adam assigna des noms à l'espèce entière des quadrupèdes, à celle des oiseaux, et généralement à toute l'animalité de la nature ; mais il fut loin d'y trouver cette compagne, cette aide élémentaire, qui, émanée de lui-même, et formée dans la réflexion de sa lumière, devait lui présenter son image réfléchie. Le Sépher de Moïse, chapitre II, version décryptée. - 20°) Et-il-assigna Adam, des-noms-à-toute-l’espèce-quadrupède, et-à-l’epèce-volatile des-cieux, et-à-toute-l’animalité de-la-nature-terrestre : et-pour-Adam (l’homme universel) non-pas trouver un-aide (une force auxiliaire) comme-un-reflet-lumineux-de-lui. Et-pour-Adam (l’homme universel) non-pas trouver un-aide (une force auxiliaire) comme-un-reflet-lumineux-de-lui. Nous remarquerons dans ce verset, que si IHÔAH a le pouvoir de s’auto-générer, Adam l’homme universel de la sphère organique a, lui, perdu ce pouvoir. Il ne crée pas les espèces, il les nomme et ce faisant, il les extrait des principes, et les nommant, il leur donne ce qui leur manque encore, la faculté d’animer une forme dans la sphère organique. Et conformément à son statut, il règne dans toutes les espèces que contient cette sphère, par l’intermédiaire de cette âme-de-vie, alors qu’il n’en fait pas directement partie. C’est probablement pour cette raison que lorsqu’il cherche un reflet semblable à lui-même, son pouvoir atteint ses limites; Adam l’homme universel ne peut pas s’auto-générer dans la sphère temporelle. Il convient de remarquer que cette faculté de nommer, que possède Adam homme universel, il l’active par les rapports qu’il découvre entre lui et la force de vie à nommer. Dans le verset precedent, il est précisé qu’il-assignerait-nom-à-cela (selon lui), ce trope est remarquable, parce que c’est de l’examen des rapports qu’il indique, que résultent les noms qu’Adam, l’homme universel, donne à ces forces de vie, d’après leur plus ou moins grande évolution en relation avec l’âme vivante d’où découle leur existence. C’est aussi, une nouvelle fois, la confirmation qu’Adam l’homme universel est la mesure de la sphère organique et temporelle, cette mesure qui a servi à l’édification des Temples de l’ancienne Egypte, et qui se trouve contenue dans le nombre d’Or, Phi. C’est une mesure physique, mais c’est aussi et surtout une mesure intellectuelle et spirituelle, tout ce qui est de la sphère organique, s’étalonne en rapport à, Adam l’homme universel l’âme-de-vie de cette sphère. Tout est conditionné, structuré pour être appréhendable par le microcosme que sera l’homme organique. De surcroît, cette faculté de nommer selon la nature propre de ce qu’il nomme, et en rapport plus ou moins direct avec ce qu’il est, implique nécessairement un très haut niveau de Connaissance ; Adam l’homme universel est un grand initié, en tout cas le plus grand, au sein de la Matrice de la Nature organique. Et ce verset est aussi une clé de lecture du Sépher que nous donne Moïse. Ainsi il convient de comprendre l’extrême importance et signification du nom hiéroglyphique, ce que nous avons pu constater jusque-là, mais dans les prochains chapitres, nous aurons à nous arrêter sur la liste riche de noms que contient cette cosmogénèse. Leur lecture, d’un point de vue purement profane, devient rapidement une longue litanie ennuyeuse à souhait, mais avec cette clé, et le décryptage de Fabre d’Olivet, nous découvrons, et découvrirons, que chaque nom est en fait un puissant algorithme, qui renferme en contingence d’être, des richesses de Connaissances inouïes. Rappelons-nous : chaque nom est une précieuse clé, connaître la signification d’un nom, c’est connaître le mystère qu’il dissimule. Dans ce verset, nous assistons à la plus belle manifestation de la Papesse, la polarisation de la force vitale en une multitude d’espèces. Car la lignée d’une espèce doit d’abord reposer sur une dualité sexuelle sans laquelle elle ne peut animer sa forme, qu’au travers de sa progéniture qui en assure la permanence. Et-pour-Adam (l’homme universel) non-pas trouver un-aide (une force auxiliaire) comme-un-reflet-lumineux-de-lui. Adam l’homme universel, au terme de son action de nommer, découvre que régner sur, ne constitue pas une force auxiliaire, surtout lorsque ce règne s’exerce sur des créatures aussi diversifiées, et aussi éloignées pour certaines, du grand initié qu’il est. Nous retrouverons ce phénomène dans ce qu’il est convenu d’appeler la solitude du pouvoir Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas La Genèse Biblique, chapitre 2. - 2.21 Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. Le Sépher de Moïse, chapitre II, version lissée. - 21. Alors IHÔAH, l'Être des êtres, laissa tomber un sommeil profond et sympathique sur cet Homme universel, qui s'endormit soudain ; et rompant l'unité de ses enveloppes extérieures, il prit l'une d'elles, et revêtit de forme et de beauté corporelle, sa faiblesse originelle. Le Sépher de Moïse, chapitre II, version décryptée. - 21°) Et-il-laissa-tomber, IHÔAH, Lui-les-Dieux, un-sommeil-sympathique, (mystérieux et profond) sur-Adam (l’homme universel) qui-dormit: et-il-rompit de-l’unité-une-des-enveloppes-siennes (extérieures) et-il-couvrit-avec-soin (il colora) forme-et-beauté-corporelle la-faiblesse (l’inférioté)-à-elle. IHÔAH, après avoir laissé Adam l’homme universel, manifester les polarisations dans la sphère des éléments adamiques, ce qui était en contingence d’être dans celle des principes, par le pouvoir de son Verbe, va pouvoir procéder à un nouvel affaiblissement de ses pouvoirs en divisant sa puissance divine, car conformément au principe universel de la création, Un ne se multiplie pas, ce qui n’aurait aucun sens, il se divise constamment; et l’involution est un succession d’hétérogénéités découlant de ces divisions. Pour ce faire, il suprime, temporairement, le lien qui l’unit à la conscience lumineuse, en plongeant dans un état autre que celui dans lequel il était... Ce fameux état sympathique d’un sommeil extatique, qui est, toute proportion gardée, probablement comparable à celui de nos meilleurs rêves, mais c’est aussi celui de l’oubli. Nous retrouvons ce principe dans la mythologie sous forme allégorique, dans les fables Grecques et Egyptiennes, de Dom Antoine-Joseph Pernety: «Eurysthée n’avait pas donné un moment de relâche à Hercule ; & toujours de plus en plus Jaloux de la gloire que ce héros acquérait par ses travaux immenses, il chercha à lui en procurer un, où il pût échouer. Il lui ordonna en conséquence d’aller aux Enfers, & de lui en amener le Cerbère ; Hercule ne se le fit pas dire deux fois, & la difficulté de l’entreprise ne fit que ranimer son courage ; il savait d’ailleurs que son ami Thésée y était détenu, & il était bien aise de l’en retirer. Mais avant de commencer cette expédition, il crut qu’il était à propos de se rendre les Dieux propices, & pour cet effet il éleva un autel à chacun d’eux ; à savoir, un à Jupiter, un à Neptune, un à Junon, à Pallas, à Mercure, à Apollon, aux Grâces, à Bacchus, à Diane, à Alphée, à Saturne & à Rhée, il fut ensuite en Etolie, où il but de l’eau d’une fontaine, qu’il nomma Léthé parce qu’elle avait la vertu de faire oublier tout ce qu’on avait vu & fait auparavant. « Pendant cette conversation, Enée vit à côté d’eux un bosquet situé dans une vallée écartée ; c’était une demeure tranquille pour ses habitants, & le fleuve Léthé l’environnait de toutes parts ; une multitude innombrable d’ombres de toutes les Nations voltigeaient tout autour, & ressemblaient à un essaim d’abeilles, qui dans un beau jour d’été fondent en troupes, & voltigent autour des lys & des fleurs qui émaillent une prairie. Enée, tout étonné de ce Spectacle, demanda ce que c’était que ce fleuve, & cette troupe d’hommes répandus sur son rivage, Anchise l’en instruit, en ces termes : Dès le commencement un certain esprit igné fut infusé dans le Ciel, la Terre, la Mer, la Lune & les Astres Titaniens ou terrestres ; cet esprit leur donne la vie, & les entretient ; une âme ensuite répandue par tout le corps, donne le mouvement à toute la masse. De là sont venues toutes les espèces d’hommes, de quadrupèdes, d’oiseaux & de poissons ; cet esprit igné est le principe de leur vigueur ; son origine est céleste, & il leur est communiqué par les semences qui les ont produits. » Adam l’homme universel, va boire de l’eau de ce fleuve, et recevoir un sommeil-sympathique (mystérieux et profond) qui va permettre sa division, et duquel il ne s’éveillera que lorsqu’il sera parvenu à mettre fin à cette division, mais n’anticipons pas, le voyage va être très long... Lors de son réveil, Adam l’homme universel androgyne homogène ne sera plus. Il aura une nouvelle fois changé d’état, celui que subissent ceux qui passent par la Papesse avant d’animer une forme, c’est-à-dire la polarisation sexuelle. Et-il-rompit de-l’unité-une-des-enveloppes-siennes (extérieures). Il ne s’agit pas, comme l’indique la Genèse Biblique, - qui a depuis longtemps plongé dans un matérialisme réducteur, qui lui a fait perdre toute la subtilité du sens ésotérique -, d’une opération charnelle, mais bien d’enveloppes æthériques, d’ombres de densités multiples qui servent d’abri protecteur à chaque sphère qui vont de la plus exaltée à la plus contractée. Nous retrouvons ce principe dans la Doctrine Secrète d’H.P. Blavatsky : « Shloka 14. Création des hommes Les Sept Légions, les Seigneurs Nés de la Volonté, poussés par l’Esprit de donner la Vie, détachèrent des Hommes d’eux-mêmes, chacun sur sa propre Zone. Ils rejetèrent leurs "Ombres" ou Corps Astrals - si toutefois un être aussi éthéré que l’est un "Esprit Lunaire", peut être censé posséder un Corps Astral, en plus d’un corps à peine tangible -. Dans un autre Commentaire, on dit que les "Ancêtres" ont exhalé le premier homme, de même que l’on explique que Brahmâ avait exhalé les Souras, ou Dieux, lorsqu’ils devinrent les Asouras (d’Asou, souffle). Dans un troisième Commentaire, on dit que les Hommes nouvellement créés étaient les "ombres des Ombres". En ce qui concerne cette phrase : -"Ils étaient les ombres des ombres" - l’on peut ajouter quelques mots et tenter d’en donner une explication plus complète. Ce premier processus de l’évolution de l’humanité est bien plus facile à accepter que celui qui vient après, bien que ces deux processus doivent être repoussés, et mis en doute, même par certains Cabalistes, surtout les Occidentaux, qui étudient les effets actuels, mais ont négligé d’étudier leurs causes premières. L’auteur ne se sent pas plus capable d’expliquer un mode de procréation si difficile à apprécier, sauf pour un Occultiste Oriental. C’est pourquoi il est inutile d’entrer ici dans des détails au sujet du processus, bien qu’il soit minutieusement décrit dans les Livres Secrets, car cela aurait pour seul résultat de nous amener à parler de faits jusqu’à présent inconnus du monde profane et qui, par suite, seraient mal interprétés. Un "Adam" formé du limon de la terre semblera toujours, aux yeux d’une certaine classe d’étudiants, préférable à un Adam émergeant du corps éthéré de son créateur ; bien que l’on n’ait jamais eu connaissance du premier de ces processus, tandis que le second, comme personne ne l’ignore, est familier à un grand nombre de Spirites d’Europe et d’Amérique qui, entre tous les hommes, devraient le mieux comprendre. En effet, quel est, parmi ceux qui ont été témoins du phénomène de la matérialisation d’une forme jaillissant des pores d’un médium ou, d’autres fois, de son côté gauche, quel est, dis-je, l’homme qui pourrait hésiter à admettre, tout au moins, la possibilité d’une telle naissance ? S’il existe dans l’Univers des êtres tels que les Angles ou les Esprits, dont l’essence incorporelle puisse constituer une Entité intelligente, malgré l’absence de tout organisme solide (pour nous) ; et s’il existe des gens qui croient qu’un Dieu a fait le premier homme du limon de la terre et a insufflé en lui une Ame vivante - et il y a des millions de gens qui croient cela - s’il en est ainsi, donc, quelle impossibilité notre doctrine contient-elle ? Le moment n’est pas loin où le monde aura à décider s’il acceptera la création miraculeuse de l’homme (ainsi que du cosmos) tiré du néant, en se basant sur la lettre morte de la Genèse, ou bien sa naissance due à un chaînon fantastique -absolument "manquant" jusqu’à présent - qui constituerait l’ancêtre commun de l’homme ou du "véritable singe" 197. Entre ces deux théories fausses, la Philosophie Occulte entre en scène. Elle enseigne que le premier groupe humain fut émané par des Etres supérieurs, semi-divins, de leur propre essence. Si ce dernier processus peut sembler tout aussi anormal et même inconcevable - parce que, au point où en est l’évolution, la Nature l’a laissé tomber en désuétude - sa possibilité n’en est pas moins démontrée sur l’autorité de certains faits "spirites". Quel est donc, demandons-nous, celle de ces trois hypothèses qui est la plus raisonnable et la moins absurde ? Assurément personne - à moins que ce ne soit un Matérialiste à l’âme aveugle - ne saurait soulever des objections contre l’Enseignement Occulte. Or cet enseignement nous apprend, comme nous l’avons montré, que l’homme n’a pas été "créé" l’être complet qu’il est maintenant, si imparfait qu’il soit encore. Il y a eu une évolution spirituelle, une évolution psychique, une évolution intellectuelle et une évolution animale, depuis le plus haut jusqu’au plus bas, ainsi qu’un développement physique du simple et de l’homogène, jusqu’au complexe et à l’hétérogène -, sans que ce soit, toutefois, tout à fait suivant les lignes tracées par les Evolutionnistes modernes. Cette double évolution dans deux directions contraires, a nécessité plusieurs époques, différant entre elles par le degré de spiritualité et d’intellectualité, pour fabriquer l’être que l’on appelle aujourd’hui l’homme. Depuis, la loi unique et absolue, qui agit constamment sans jamais se tromper, qui suit la même marche d’une Eternité (ou Manvantara) à l’autre - fournissant toujours une échelle ascendante à ce qui est manifesté ou à ce que nous appelons la grande Illusion (Mahâ-Mâyâ), mais plongeant d’une part l’Esprit de plus en plus profondément dans la matérialité, puis assurant sa rédemption par la chair et sa libération cette loi, disons-nous, emploie pour ses fins, des Etres appartenant à d’autres plans plus élevés, des hommes ou des Mentals (Manous), en accord avec leurs exigences Karmiques. Une fois arrivé à ce point, le lecteur est encore une fois prié de se reporter à la Philosophie et à la Religion de l’Inde. L’Esotérisme de toutes deux est d’accord avec notre DOCTRINE SECRÈTE, quelque différence que l’on puisse constater dans la forme. SUR L'IDENTITÉ DES PUISSANCES QUI S'INCARNENT ET LEURS DIFFERENCES Les Progéniteurs de l’Homme, que l’on appelle dans l’Inde les Pères, Pitaras ou Pitris, sont les "Créateurs" de nos corps et de nos principes inférieurs. Ils sont nous-mêmes, en tant que premières personnalités, et nous sommes eux. L’homme primordial serait "les os de leurs os et la chair de leur chair", s’ils avaient des os et de la chair. Comme nous l’avons dit, c’était des "Etres Lunaires". Ceux qui ont doté l’homme de son EGO conscient et immortel, sont les "Anges Solaires" - qu’on les considère comme tels métaphoriquement ou littéralement -. Les mystères de l’Ego Conscient, ou Ame Humaine, sont grands. Le nom Esotérique de ces Anges solaires est, littéralement, les "Seigneurs (Nâth) d’un dévouement persévérant et sans fin" (Pranidhâna). C’est pourquoi ceux du Cinquième Principe (Manas) semblent se rattacher au système des Yogis qui font de Pranidhâna leur cinquième observance, ou semblent même lui avoir donné naissance 198. On a déjà expliqué pourquoi les Occultistes Trans-Himalayens les considèrent comme évidemment identiques à ceux que l’on appelle dans l’Inde les Koumâra, les Agnishvâtta et les Barhishad. Combien précise et vraie est l’expression de Platon, combien profonde et philosophique sa remarque sur l’Ame (Humaine) ou Ego, lorsqu’il la décrit comme étant "un composé du même et de l’autre". Et pourtant combien peu cette suggestion a été comprise, puisque le monde a cru qu’elle voulait dire que l’Ame était le Souffle de Dieu, de Jéhovah. Elle est "le même et l’autre", comme l’a dit le grand Philosophe Initié ; car l’Ego, - le "Soi-Supérieur", lorsqu’il est immergé avec et dans la Divine Monade - est l’Homme et pourtant reste le même que "l’autre" ; l’Ange incarné en lui ne fait qu’un avec le Mahat Universel. Les grands écrivains et les grands philosophes classiques ont senti cette vérité lorsqu’ils dirent que : Il faut qu’il y ait en nous quelque chose qui produise nos pensées. Quelque chose de très subtil ; c’est un souffle ; c’est le feu ; c’est l’éther ; c’est la quintessence ; c’est une faible ressemblance ; c’est une intellection ; c’est un nombre ; c’est l’harmonie. » Et-il-couvrit-avec-soin (il colora) forme-et-beauté-corporelle la-faiblesse (l’inférioté)-à-elle. Difficile de pénétrer cette subtile et complexe formulation. Nous avons Adam l’homme universel, qui est plongé dans un sommeil-sympathique, sorte de béatitude inconsciente, la perte de mémoire que nous retrouvons dans la plongée du fleuve Léthé, et qui se trouve divisé en deux polarités, l’une forte (masculine, positive, active) et l’autre faible (féminine, négative, passive) et cette dernière lorsqu’elle sera revêtue de sa forme corporelle, sera colorée par la beauté, la grâce la séduction. © Claude le Moal
664
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.