La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre I, du Sépher de Moïse. Versets 15 à 17 La Genèse Biblique chapitre I - 1.15 et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version lissée. - 15. Et ils seront, ces Centres de lumière, comme des foyers sensibles chargés de faire éclater la Lumière intelligible sur la terre : et cela s'était fait ainsi. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version décryptée. - 15°) Et-elles-seront-comme-des-lumières-sensibles (des foyers lumineux) dans-l’expansion-éthérée-des-cieux, pour-faire-briller (exciter la lumière intellectuelle) sur-la-terre : et-cela-fut-ainsi. Et-elles-seront-comme-des-lumières-sensibles, Alors que la Genèse Biblique réduit les luminaires de la lumière Divine à de simples éclairages fonctionnels matérialisés, genre lampadaires cosmiques, le Sépher de Moïse dans son infinie subtilité, nous parle de ces lumières divines venant exciter nos sens pour faire briller nos lumières intellectuelles. Ce qui se traduira sur le plan mystique par l’éveil de la foi et de la spiritualité, de la conscience, et l’ardent désir d’élévation par la pratique des vertus, ce feu raréfiant et exaltant de la Sapience; et sur le plan matériel, par la science astrophysique et l’agriculture, entre autres, et par une constante évolution de l’intellect primaire. En complément de ce verset, ce petit extrait de « La philosophie occulte ou la magie » de Henri Corneille-Agrippa, éditions traditionnelles : « Apulée dit qu’il a appris de Dieu qu’il y a plusieurs sortes d’herbes et de pierres, par le moyen desquels les hommes peuvent se conserver toujours la vie ; mais qu’il n’est pas permis aux hommes de les connaître, parce que quoiqu’ils vivent peu, ils ne laisseraient pas de s’appliquer au mal, et de commettre toutes sortes de crimes et qu’ils attaqueraient même les dieux s’ils vivaient plus longtemps ; mais pas un des auteurs qui ont écrit de gros volumes des propriétés des choses, n’a expliqué d’où ces vertus proviennent ; ni Hermès, Bacchus, Aron, Orphée, Théophratse, Tébith, Zénothémis, Zoroastre, Evax, Dioscoride, Isaac le Juif, Zacharie le Babylonien, Albert, ni Arnaud ; et cependant ils ont tous dit ce qu’écrivit Zacharie à Mithridate, qu’il y a une grande vertu dans les pierres et dans les herbes, et que le sort des hommes en dépend. Pour savoir donc d’où cela provient, il est besoin d’une profonde spéculation. Alexander le Péripatéticien, ne quittant point ses opinions et ses qualités, a le sentiment que cela vient des éléments et de leurs qualités, ce que l’on pourrait croire, si leurs qualités n’étaient pas d’une même espèce, et que plusieurs opérations des pierres ne fussent point semblables en espèce et en genre, et de même espèce et même sorte. C’est pour cela que les Académiciens, suivant l’opinion de Platon, attribuent ces vertus aux idées qui forment les choses. Avicenne veut qu’elles viennent des intelligences, Hermès des étoiles, et Albert réduit ces opérations aux formes spécifiques des choses. Et quelque différence que l’on trouve dans les sentiments de ces divers auteurs, il n’y en a aucune cependant quand on les entend bien, qui s’éloigne de la vérité puisque tous leurs discours se rapportent en plusieurs choses au même effet. Car Dieu qui est la fin et l’origine de toutes les vertus, donne le sceau de ses idées aux intelligences, ses ministres, qui les exécutent fidèlement, communiquent par une vertu d’idée, les choses qui leur ont été confiées, aux cieux et aux étoiles, lesquels, comme des instruments, disposent par avance, ou en attendant à recevoir les formes, qui, comme rapporte Platon dans son Thimée, résident dans la majesté divine par la déduction des astres ; et celui qui donne les formes, les distribue par le ministère des intelligences, qu’il a établies pour conduire et prendre garde à ses ouvrages et auxquelles il a donné ce pouvoir, dans les choses confiées, afin que toutes les vertus des pierres, des herbes, des métaux et de toutes les autres choses, soient conférées par les intelligences qui président. La forme et les vertus proviennent donc d’abord des idées, ensuite des intelligences qui président et gouvernent ou conduisent, ensuite de l’aspect des cieux, et enfin des complexions des Eléments, lesquels étant disposés correspondent aux influences des cieux. Les opérations se font donc de cette sorte : sur les choses que nous voyons ici-bas, par les formes expresses ; dans les cieux, par les formes qui disposent ; sur les intelligences, par les manières de médiation ; dans le maître ou archétype, par les idées et les formes exemplaires : elles doivent convenir dans l’exécution de tous les effets et de chaque vertu. Ainsi, il y a une vertu et une opération admirable dans chaque herbe, et chaque pierre, mais une bien plus grande dans les étoiles, outre que chaque chose prend ou reçoit beaucoup des intelligences qui président, surtout de la première cause, à laquelle toutes les choses consommées répondent mutuellement ; lesquelles se conformant les unes aux autres, par le concert harmonieux, louent comme certains hymnes, leur souverain maître, ainsi que les saints enfants de la fournaise de Chaldée les y ont convies par leur chant : Bénissez le seigneur, toutes choses qui germent sur la terre, et tout ce qu’il y a qui remue dans les eaux, tous les oiseaux du ciel , les bêtes et les pécores, et vous joignez aux enfants des hommes. Il n’y a donc point d’autre cause nécessaire des effets, que l’accord et liaison de toutes les choses avec la cause première, et leur correspondance à ces divins exemplaires et aux idées éternelles ; chaque chose a sa place fixe et déterminée dans l’archétype par lequel elle vit et d’où elle tire son origine, et toutes les vertus des herbes, des pierres, des métaux, des animaux, des paroles, des discours et de tout ce qui existe, dépendent et viennent de dieu, lequel quoi qu’il opère par les intelligences et les cieux, ne laisse pas cependant de faire quelquefois ses opérations immédiatement et par lui-même sans se servir de ces moyens, ni de leur ministère ; et ces opérations s’appellent miracles ». La Genèse Biblique, chapitre1 - 1.16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version lissée. - 16. Il avait déterminé, LUI, l'Être des êtres, l'existence potentielle de cette Dyade de grands foyers lumineux ; destinant le plus grand à la représentation du jour, et le plus petit à celle de la nuit ; et il avait déterminé aussi l'existence des facultés virtuelles de l'Univers, les étoiles. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version décryptée. - 16°) Et-il-fit, Lui-les-Dieux, cette-duité (cette gémination, ce couple) de-clartés-extérieures les-grandes : l’ipséité-de-la-lumière centrale, la grande, pour-représenter-symboliquement le-jour (la manifestation universelle), et-l’ipséité-de-la-lumière-centrale la-petite, pour-représenter-symboliquement-la-nuit (la négation-manifestée) ; et-l’ipséité-des-étoiles (facultés virtuelles de l’univers). Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais si nous considérons que nous sommes toujours sur le plan des principes, ce qui est le propre du chapitre 1 de la Genèse Biblique comme du Sépher de Moïse, les traducteurs hellènes des Septante comme Saint Jérôme, ont manifesté leur nature terriblement reptilienne dans la traduction de ce verset, ils ont évacué la note harmonique : SYMBOLIQUEMENT car la traduction décryptée révèle bien le sens hiéroglyphique employé qui est : pour-représenter-symboliquement. Et le symbole de quelque chose veut dire parler en allégories, en paraboles : présenter une similitude, un emblème, une figure de synthèse. Le Jour dont il s’agit symboliquement est la grande clarté de la Connaissance, et la Nuit, la vision limitée de l’ignorance étroite. Et-il-fit, Lui-les-Dieux, cette-duité, c’est à dessein que Moïse, qui dans ses expressions ésotériques est d’une redoutable précision, n’utilise pas les-dieux et qu’il renforce l’idée de cette-duité par (cette gémination, ce couple). Là, où les traducteurs profanes ont vu des étoiles formées, il n’y avait que deux lumières spirituelles de polarité différente, l’une, manifestation universelle, la lumière centrale la-grande et l’autre, l’ipséité de la lumière centrale, la négation manifestée, la-petite la-Nuit. Quant aux étoiles, elles ne sont des puissances qu’en contingence d’être ; l’ipséité, rappelons-le, n’étant que les paramètres virtuels (Nombres, poids, mesures, volumes, durées) qui permettront la manifestation dans la sphère contractante matérielle de l’aridité temporelle. Et-l’ipséité-des-étoiles, ce qui a été traduit vulgairement par étoile, est composé d’une racine qui se rapporte à toute idée de forces et de vertus tant physiques que morales fécondant l’Univers. Ainsi, selon le sens figuré et hiéroglyphique, comme l’indique Fabre d’Olivet, le mot qui se traduit au sens propre par étoile, se traduit aussi par force virtuelle et fécondante de l’univers. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain chapitre, mais une étoile n’est qu’un aspect de la puissance qu’elle représente, son symbole matérialisé dans la forme. Sa forme spirituelle est l’espace qu’elle parcourt cycliquement et qui constitue son ciel. Les Tables de la Loi ne se contentent pas d’enseigner la création sur un seul plan, mais sur les trios: Providence, Conscience, Destin / Mental, Astral, Terrestre. La Genèse Biblique, chapitre1 - 1.17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre, Le Sépher de Moïse, chapitre I, version lissée. - 17. Les préposant dans l'expansion éthérée des cieux, ces foyers sensibles, pour faire éclater la Lumière intelligible sur la terre. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version décryptée. - 17°) Et-il-préposa elles, Lui-les-Dieux, dans-la-force-raréfiante (l’expansion éthérée) des-cieux, pour-exciter-la-lumière (élémentisation intellectuelle) à-briller-d’une-manière-sensible, sur-la- terre. Nous avons donc, Lui-les-Dieux, qui prépose ses lumières, grandes et petites, dans-la-force-raréfiante, l’expansion éthérée, c’est-à-dire l’obscurité. La Matrice noire de la passivité de l’Æther infini, se voit préposer l’ordre des Lumières Divines, pour exciter en elle (la Matrice) l’élémentisation intellectuelle, ce qui revient à la doter de la capacité à recevoir en elle cette Lumière Spirituelle fécondante, ce que confirme l’expression cabbalistique : à-briller-d’une-manière-sensible (exciter les sens) sur la terre (tout ce qui se rapporte à l’élément matière). Ainsi Moïse nous indique que nos sens reçoivent cette lumière subtile. Et comme il ne s’agit pas encore de la lumière solaire, il nous est donné de comprendre qu’il s’agit de la lumière spirituelle, métaphysique. Or les sens terrestres qui peuvent recevoir cette lumière spirituelle, ne sont plus des sens organiques, mais bien nos facultés supérieures comme la foi, l’intuition, l’imagination. C’est aussi avec ses sens qu’il faut lire ces Tables de la Loi, pour en percevoir la majestueuse Lumière. Par ce verset nous avons la concrétisation de la quintessence; la faculté de l’esprit à animer la matière, et de la matière à recevoir et attirer les vertus de l’esprit du monde. Comme le dirait Corneille-Agrippa : « C’est de là que chaque chose peut être réduite de ces choses inférieures aux astres, des astres à l’intelligences et ensuite à leur archétype ; de la suite desquelles choses, toute la Magie et toute la Philosophie secrète procède. Car on fait tous les jours quelque chose de naturel par l’art, et quelque chose de divin par la nature ; ce que les Egyptiens considérant, ils ont appelé la nature maga, c’est-à-dire vertu magique, parce qu’elle attire des choses semblables par leurs semblables, et des choses convenables par leur accord ou convenances. Et les Grecs ont appelé cet attrait, qui se fait par le rapport mutuel des choses entre elles, savoir des supérieures avec les inférieures, sympathie. » Enfin encore une confirmation de la sublime subtilité et complexité du Sépher, ce verset 17 correspond à la lame de l’Etoile du livre de Thoth: « 17 L’Etoile, force dispensatrice des fluides vitaux, l’espérance que procure la Connaissance de l’immortalité. Cette Connaissance qui n’est que l’élargissement du champ de Conscience vers le subtil, le volatil, permet de recevoir le secours et la régénération des forces invisibles et cosmiques, dispensatrices des fluides vitaux. L’Etoile est de ce fait rattachée à Mercure Dieu des échanges universels entre tous les êtres de tous les mondes. Prédestination, espérance dans l’immortalité, esthétique, Amour du Beau. » © Claude le Moal
646
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.