La Cabbale, Mère de toutes les cabbales. La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, première partie du tome II. Commentaires du chapitre IV, du Sépher de Moïse, verset 26. La Genèse Biblique, chapitre 4. - 4.26 Seth eut aussi un fils, et il l'appela du nom d'Énosch. C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de l'Éternel. Le Sépher de Moïse, chapitre IV, version lissée. - 26. Or, il fut accordé aussi à Sheth de générer un fils auquel il donna le nom d’Ænôsh, c’est-à-dire l’être muable, l’homme corporel ; et dès lors il fut permis d’espérer et d’attendre un soulagement à ses maux dans l’invocation du nom de IHÔAH. Le Sépher de Moïse, chapitre IV, version décryptée. - 26° Et-à-Sheth, aussi-lui, il-fut-fait-engendre un-fils : et-il-assigna ce-nom-à-lui Ænosh, (l’homme corporel) alors il-fut-fait-espérer, selon-l’action-d’invoquer, au-nom de-IHÔAH. Kaîn/Soleil engendre Henoch, son frère direct ; Sheth engendre Ænosh voilà des similitudes et des concordances qui ne peuvent pas être le fruit d’un hasard dans cette admirable cabbale. Les principes de l’homme corporel se sont manifestés avec les épouses de Lamech/Jupiter (épouses-corporelles, deux facultés physiques) Sheth/Vierge, terre reçoit le feu fécondateur qui permet l’implantation du médiateur plastique dans la Monade adamique Planétaire et qui se retrouvera dans le principe de l’homme corporel Æenoch/Lion, comme nous aurons à le développer dans le chapitre suivant. N’oublions pas qu’il s’agit de productions intellectuelles et non de reproductions organiques, conformément aux dispositions du verset 16, chapitre III, du premier tome. Enfin n’oublions pas non plus que si le Tétragrammaton Yod-He-Vau-He symbolise le Ternaire Divin en action en se positionnant sur les quatre parties du cercle des manifestations, il est aussi la représentation des quatre polarités primordiales qui émanent de son centre et que sont les principes : igné, aérien, fluide et solide, et qui sont les Intelligences des Elémentals. La Création, qui est un processus immanent, implique la conjugaison complexe, infinie et subtile, de toutes les Puissances que renferme la Lumière source. Chaque planète, comme chaque création, seront donc placées sous l’influence dominatrice d’une de ces quatre polarités, bras du fleuve qui irrigue le jardin d’Eden, et que nous retrouvons sous forme d’Elémentals dont chacun possède ses fils et ses filles (Intelligences nuancées de ces puissances) qui viendront teinter de leur touche, les productions de la sphère adamique. Alors il-fut-fait-espérer, selon-l’action-d’invoquer, au-nom de-IHÔAH. Précieuse indication que nous donne Moïse, il-fut-fait-espérer, l’homme corporel ne pourra plus se contenter d’invoquer le nom d’IHÔAH, pour recevoir suivant sa demande, il devra faire un puissant effort d’imagination, en y mettant la force de la Foi (l’espérance), souffrir avec patience ses maux, avant de voir cette invocation couronnée de succès. La cristallisation dans la matière et dans la forme humaine (dans l’épais dirait un alchimiste hermétique) limite considérablement les facultés spirituelles de l’âme-de-vie sur le plan corporel et les pouvoirs de son Verbe. L’invocation dans l’espérance (foi) correspond aux vertus théologales ; donc, l’homme corporel ne pourra obtenir la satisfaction de ses invocations, qu’après avoir surmonté les 7 cieux planétaires, car la foi, l’espérance et la charité sont les sommets de la montagne de la connaissance de ces cieux éthiques. Le nom d’Ænosh dans sa correspondance avec les lames du livre de Thoth est : Le Bateleur le Nombre 1, la Tempérance le Nombre 14, L’amoureux le Nombre 6, et le Fou le Nombre 0, avec pour réduction théosophique le Nombre 21, le Monde, et en final le Nombre 3, le Ternaire Divin. Ce que nous pourrions résumer, concernant le jeu des Puissances qui composent ce Nom par : « Le Germe de l’énergie de la Providence se développant dans les puissances dominatrices du Destin cherchant un équilibre entre les forces du fluide vital à l’intérieur de la conscience humaine confrontée à l’attraction de ses désirs et au libre arbitre de sa volonté, qui au travers des épreuves de cette confrontation, devra parvenir à sublimer la substance plastique primordiale issue des abîmes. ». Tout un programme de réjouissance à venir. D’autant que ce verset 26 correspond à la somme théosophique du tétragramme Iod-Hé-Vau-Hé (IHÔAH), puissant Nom de pouvoir qu’Ænosh va devoir invoquer. Avec ce quatrième chapitre, nous avons le Ternaire Divin, qui se matérialise (se cristallise) tant sur le plan astral que sur celui terrestre par une division hétérogène. Il correspond admirablement à l’arcane majeur du livre de Thoth, le Nombre 4, l’Empereur. Il est en même temps le début de la manifestation d’une conscience différenciée de l’universel, par la perte de l’homogénéité Kaîn/Habel. Ainsi l'entrée dans la sphère organique et temporelle, nous fait assister aux principes de cycles planétaires (les fameuses sphères temporelles) dans lesquels devra évoluer l’âme-de-vie pendant sa traversée du jardin spirituel du Bien et du Mal. Ces cycles comme nous l’avons vu au début de ce chapitre, ne sont pas des cycles terrestres, mais uniquement célestes. Et le premier de tous ces cycles reste la grande année cosmique, celle de la précession des équinoxes de 25.920 ans dont nous aurons l’occasion d’en découvrir l’importance dans le chapitre suivant. Ceci permet de préciser une nouvelle fois que les Tables de la Loi, ne sont pas un recueil historique des 10.000 dernières années, mais le Principe immémorial de la Création et de ses manifestations. Dans le premier ternaire celui de la Providence, nous avons le Soufre du Nombre 1, l’animation ; le Mercure du Nombre 2, la matière indifférenciée et le Sel du Nombre 3, la forme permettant sa cristallisation dans un ensemble indivisible qui constitue le grand Tout de la Lumière métaphysique en contingence d’être. Avec le Nombre 4, nous constatons que la manifestation de la Prima Matéria se fait par perte de l’homogénéité (polarisation) en cristallisant dans une forme spécifique (boucle du temps sur la corde infinie de l’espace) d’une partie de cette Lumière originelle. Ceci permet de constater que la matière a donc deux natures, l’une infinie et contenant toutes les formes, bien que n’en étant spécifiquement aucune d’elles, et l’autre contenant le feu de l’énergie vitale, polarisé sous forme de lumières et ténèbres, qui sera spécifié en un genre sexuel dans une forme définie exprimant en nuances les couleurs de son patrimoine karmique. Cette matérialisation par perte d’homogénéité, nous la retrouvons admirablement dans la graine qui pour germer devra perdre en terre son homogénéité. Le Nombre 4 est bien le germe du Ternaire Divin, la matérialisation des principes. Nous retrouvons ces principes admirablement expliqués dans l’ouvrage de Giordano Bruno : De la cause du principe et de l’un, Éditions des Belles lettres : « Ainsi, à une puissance active qui est aussi bien celle de choses corporelles qu’incorporelles, c’est-à-dire à être aussi bien corporel qu’incorporel, correspondent une puissance passive aussi bien corporelle qu’incorporelle et une possibilité d’être aussi bien corporel qu’incorporel. Si donc nous voulons parler de composition pour l’une comme pour l’autre nature, nous devons l’entendre en deux sens différents et considérer que, dans les choses éternelles, on parle d’une matière qui est toujours sous un seul acte, tandis que dans les choses variables la matière contient tantôt un acte, tantôt un autre. Chez les premières, la matière a d’un seul coup, toujours et en même temps tout ce qu’elle peut avoir, et elle est tout ce qu’elle peut être ; dans le second cas, en revanche, c’est en plusieurs fois, à des moments différents et en suivant une succession déterminée. Si différentes que soient leurs natures propres, à cause desquelles l’une s’abaisse à être corporelle, contrairement à l’autre, et reçoit des qualités sensibles, contrairement à l’autre, et même s’il paraît impossible qu’il y ait une essence commune, d’une part à la matière qui est incompatible avec la quantité et avec le substrat de qualités ayant leur être dans les dimensions, et, d’autre part à la nature qui n’est incompatible ni avec l’une ni avec l’autre, il reste que toutes deux sont une seule et même chose, et que toute la différence (comme nous l’avons dit et répété) dépend du fait que la matière se contracte ou non en matière corporelle : de même dans l’être animal, tous les êtres dotés de sens ne font qu’un ; mais, comme ce genre se contracte en espèces définies, l’essence de l’homme est incompatible avec celle du lion, et celle de cet animal-là avec celle de cet animal-ci. Mais j’ajoute quelque chose, car vous pourriez me dire que ce qui n’est jamais doit être considéré comme impossible et contre nature, plutôt que comme naturel ; de sorte que, la matière première n’acquérant jamais de dimension, on devrait considérer la corporéité comme contraire à la nature : et s’il en était ainsi, il ne serait pas vraisemblable qu’il y eût une nature commune à l’une et à l’autre matières, avant même que l’une d’elles soit conçue comme contractée en matière corporelle : j’ajoute que nous pouvons tout aussi bien attribuer à cette matière première la nécessité d’avoir tous les actes dimensionnels, que lui en attribuer l’impossibilité (ainsi que vous le voudriez). Comme cette matière est en acte tout ce qu’elle peut-être, elle a toutes les mesures, elle a toutes les espèces de figures et de dimensions ; et, parce qu’elle les a toutes, elle n’en a aucune, puisque ce qui est tant de choses différentes ne doit être aucune d’elles en particulier. Il faut que ce qui est tout, exclue tout être particulier ». Ce magnifique et puissant extrait d’un ouvrage de cet homme qui fut brûlé pour avoir vu de si justes choses, par des ignorants vulgaires et incultes, permet de comprendre le principe sublime de la matérialisation dans la sphère temporelle et hétérogène. La matière cristallisée est une forme personnalisée et surtout temporaire de la Prima Materia, qui étant indéfinie contient toutes les formes indifférenciées. Analogiquement un peu comme le sel dissout dans l’océan est le sel dans sa totalité, alors que dès qu’il se cristallise, chaque cristal acquiert une identité propre qui le distingue de son archétype. Ce symbole du Sel a été admirablement choisi par les alchimistes pour représenter la corporisation de la Prima Materia. Et les principes constitutifs de la matière en acte sont définis au verset 25 du chapitre I. Ainsi ce quaternaire, symbole de la manifestation de la matière, est aussi le nom de Dieu qui dans presque toutes les langues est composé de quatre lettres, signes ou hiérogrammes, c’est le Tétragramme comprenant le germe animateur et les deux natures réunies par un lien transformateur, c’est la Tétractys Pythagoricienne celle qui contient en puissance tous les Nombres ; c’est aussi les quatre opérations philosophiques, l’affirmation, la négation, la discussion et la solution. Ce quaternaire c’est encore les quatre bras du fleuve de l’Eden, les quatre éléments, le feu, l’air, l’eau et la terre, les quatre points cardinaux qui ont une si grande importance dans toutes pratiques rituelliques à cause justement de son symbolisme analogique ; ce sont les quatre dimensions de notre univers. Ce quaternaire est, depuis la nuit des temps, représenté sous forme de croix, l’un des plus anciens symboles ésotériques et religieux. Et sur cette croix nous avons : 1 Jod. Le Soufre. Le Lion. Le Feu. L’Esprit. Force. Salamandre 2-3 Hé. Hé L’Azoth. Le Mercure. L’Aigle. L’Homme. L’Air. L’Eau. Le Mouvement. Le Repos. Justice. Tempérance. Sylphe. Ondin 4 Vau. Le Sel. Le Taureau. La Terre. La matière. Prudence. Gnome Toutes manifestations de la matière est un dosage subtil de ces principes dans sa structure cristalline. Si le Ternaire Divin est immortel dans son Eternel Moment Présent, le quaternaire à l’inverse, qui est le principe de la manifestation, est lui cyclique, et donc toujours mortel, il crucifie l’âme-de-vie et la forme au terme de sa temporalité Le Nombre 4 dans son principe est le grand Démiurge Kaîn/Habel de la sphère temporelle, c’est l’esprit individuel qui personnalise chaque chose manifestée issue de l’Esprit universel que nous avions chapitre II, verset 10 à 14, du premier tome : - « 10. Cependant une émanation lumineuse, telle qu’un vaste fleuve, coulait de la sphère sensible pour la vivification de l’enceinte organique ; s’y divisait, et paraissait au dehors selon la puissance quaternaire multiplicatrice, en quatre principes. - 11. Le nom du premier de ces principes émanés était Phîshôn, c’est-à-dire, la réalité physique, l’être apparent : il enveloppait toute la terre de Hawilah, l’énergie virtuelle, lieu natal de l'or. - 12. Et l’or de cette terre-là, emblême de la réflexion lumineuse, était bon. C’était encore le lieu natal du Bedolla, division mystérieuse, et de la pierre Shohâm, sublimation universelle. - 13. Le nom du second de ces principes émanés était Gîhôn, le mouvement formatif : il enveloppait toute la terre de Choush, le principe igné. - 14. Le nom du troisième de ces principes émanés était Hiddekel, le rapide propagateur, servant de véhicule au principe de la félicité. Le quatrième, enfin, recevait le nom de Phrath, à cause de la fécondité dont il était la source. » Le deux, la polarité, donne en puissance le quatre, la surface, et le quatre en puissance donne le cube, le volume, et entre le deux et le cube, le quatre est son milieu d’incubation Ce milieu où opèrent les puissances invisibles, Vérité cosmogonique qui est nécessairement une science, si ce n’est La Science, celle que renferme les Tables de la Loi. Car ce qui va devenir substance organique, n’est que la manifestation partielle des énergies organisées par un travail qui n’appartient qu’aux Puissances, Invisibles, pour nos perceptions atrophiées, et contingentes. Le Quatre, l’Empereur est donc celui qui maîtrise, les quatre principes des éléments, l’igné, l’aérien, le fluide et le solide, par les quatre vertus cardinales la Force, la Justice, la Tempérance et la Prudence. Ce qui nous donnera par transmutation entre la Force/feu et la Justice/air : le Soufre ; entre la Justice/air et la Tempérance/eau : le Mercure, et entre la Tempérance/eau et la Prudence/terre : le Sel. Ceci nous renvoie à nos 7 planètes. L’Empereur est aussi celui qui manifeste, qui fait passer de la contingence à l’être par sa faculté volitive et le sceptre du Verbe vivant, pouvoir reçu en héritage adamique, il est bien dans ce cas Kaîn/Soleil, qui dans sa multiplication divisionnelle pratique l’hétérogénéité de sa production en involution. Remarquons une nouvelle fois que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, analogiquement s’entend, et que chaque fois que la volonté d’un individu doit se manifester, elle entrera dans le processus de la multiplication divisionnelle hétérogène pour pouvoir atteindre son but vers une manifestation homogène. Que ce soit pour la construction d’une chose, la fondation d’un groupe, d’une organisation, ou encore plus simplement de son propre corps spirituel, il faut d’abord multiplier l’hétérogène, par le croisement des Intelligences qui lui donneront sa coloration subtile, avant d’atteindre la manifestation homogène et plus ou moins lumineuse de cette volonté qui devra pour y parvenir préalablement réaliser les douze travaux d’Hercule, ceux du Zodiaque sacré que nous allons découvrir dans le chapitre V, celui de la quintessence. Fin de la première partie du tome 2. La deuxième partie de ce tome 2, traitera de l’intégralité du Zodiaque sacré, probablement la révélation la plus grandiose des Tables de la Loi du Sépher de Moïse, mais aussi le chapitre indispensable pour que le lecteur puisse sublimer les acquis de cette longue randonnée sur les chemins de la reconquête de la divinisation de l’âme-de-vie et de ses réels pouvoirs de Haute Magie. © Claude le Moal
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
626
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.