L'Ésotérisme hermétique Le grand Livre d’Enoch (Hénoch, Thoth, Hermès.) Hénoc (Enoch) = "dédié, initié, consacré" Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-ET-UN- 1. Après ce temps, dans le lieu même où j’avais vu tant de mystères, je fus enlevé par un tourbillon et emporté vers l’occident. 2. Là, mes yeux aperçurent les secrets du ciel et ceux de la terre ; une montagne de fer, une montagne d’airain, une montagne d’argent, une montagne d’or, une montagne d’un métal liquide, enfin une montagne de plomb. 3. Et j’interrogeai l’ange qui était avec moi, et je lui dis ; Que signifient ces choses que je viens d’apercevoir ? 4. Et l’ange me répondit : Toutes ces choses que tu as vues, regardent l’empire du Messie, et sont un symbole de son règne et de sa puissance sur la terre. 5. Et cette ange de paix me répondit encore : Patience encore un peu de temps, et tu verras, et il te sera révélé toutes les choses qu’a décrétées la sagesse du Seigneur des esprits. Ces montagnes que tu as aperçues, et qui sont l’une d’airain, l’autre de fer, la troisième d’argent, la quatrième d’or, la cinquième d’un métal liquide, la sixième enfin, de plomb ; toutes ces montagnes, dis-je, seront en la présence de l’élu, comme un gâteau de miel devant une fournaise ardente, ou comme l’eau qui coule du haut d’une montagne ; elles tomberont à ses pieds. 6. Dans ces jours-là, les hommes ne trouveront leur salut ni dans l’or ni l’argent. 7. Ils ne pourront ni fuir ni se défendre. 8. Alors il n’y aura plus d’armes à fabriquer avec l’airain ni de cuirasse pour protéger la poitrine. 9. Le fer deviendra inutile : cela même ne servira à rien qui ne se rouille ni ne s’use, et le plomb ne sera plus recherché. 10. Tout sera rejeté, tout sera effacé de dessus la terre, quand l’élu apparaîtra en la présence du Seigneur des esprits. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-DEUX 1. Alors, mes yeux aperçurent une vallée profonde dont l’entrée était vaste et spacieuse. 2. Tous ceux qui habitent sur la mer et dans les îles, y apporteront leurs tributs et leurs présents, et cependant rien ne pourra en combler la profondeur. Leurs mains commettront l’iniquité. Tout ce que les nobles labeur des justes auront produits, les pécheurs, le dévoreront honteusement. Mais ils périront de la face du Seigneur des esprits, et de la face de la terre elle même. Quant aux justes ils se relèveront et ils vivront dans tous les siècles des siècles. 3. Je vis les anges des châtiments qui y habitaient et qui préparaient les instruments de Satan. 4. Alors j’interrogeai l’ange de la paix qui était avec moi, et je lui demandai pourquoi ces instruments ? 5. Il me répondit : Ils sont préparés pour les rois et les puissant de la terre ; c’est par eux qu’ils doivent périr. 6. Ensuit apparaîtra le temple auguste où les élus et les justes se réuniront pour ne plus se séparer, par le vertu du nom du Seigneur des esprits. 7. Ces montagnes ne subsisteront point en sa présence, pas plus que la terre et les collines ; mais elles s’écrouleront devant lui des sources d’eau vive. Les justes seront alors délivrés des persécutions des pécheurs. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-TROIS 1. Alors je vis une autre partie de la terre, vers laquelle je me tournai, et j’aperçus une vallée profonde tout embrasée. 2. A cette vallée les rois et les puissant sont conduits. 3. Là mes yeux virent des instruments de supplices, des chaînes d’un fer sans pesanteur. 4. Alors j’interrogeai l’ange de paix qui était avec moi, et je lui dis : pour qui réserve-t-on ces chaînes et ses instruments de supplice ? 5. Il me répondit : tous ces tourments sont préparés pour l’armée d’Azazyel ; c’est là que ses soldats impies seront précipités sur des pierres aiguës ; ainsi le veut le Seigneur des armées. 6. Quant à Michel, Gabriel, Raphaël et Phanuel, ils seront confirmés en ce jour ; et ils seront chargés de jeter dans la fournaise tout les anges rebelles ; c’est ainsi que sera vengé le Seigneur des esprits ; c’est ainsi que leur crimes seront punis ; car ils se sont faits les ministres et les serviteurs de Satan, ils sont devenus les séducteurs de ceux qui demeurent sur la terre. 7. En ce jour le Seigneur donnera le signal du supplice ; les réservoirs d’eau qui sont sur le ciel s’ouvriront ainsi que les sources qui sont sous le ciel et sous la terre. 8. Toutes les eaux, tant supérieures qu’inférieures seront confondues. 9. L’eau supérieur remplira le rôle de l’homme. 10. L’eau inférieur, celui de le femme ; tous ceux qui habitent le terre, tous ceux qui habitent sur les confins du ciel, tous, dis-je, seront exterminés. 11. Ils comprendront, par la grandeur du châtiment, la grandeur de leur iniquité, et ils périront. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-QUATRE 1. Et puis l’ancien des jours se repentit, et il dit : C’est en vain que j’ai détruit tous les habitants de la terre. 2. Et il jura par son grand nom, en disant : Non, je n’agirai plus ainsi avec les habitants de la terre. 3. Mais je placerai un signe dans le ciel, et il sera témoin entre eux et moi, pour l’éternité, pour tout temps que durera le ciel et la terre. 4. De plus voici ce que j’ai résolu : si je veux les surprendre, je me servirai des anges comme d’instruments de vengeance, au jour de l’affliction et du trouble, et ma colère s’appesantira sur eux, dit le Seigneur des esprits. 5. O rois, ô puissants de ce monde, vous verrez mon Élu assis sur le trône de ma gloire ; il jugera Azazyel, tous ses complices et toutes ses cohortes, au nom du Seigneur des esprits. 6. Là je vis les compagnies des anges au milieu des supplices, enfermés dans des rets* (*Filets, pièges, tendu pour capturer un animal) de fer et d’airain (bronze). Alors, je demandai à l’ange de paix qui était avec moi : vers qui vont tous ces prisonniers ? 7. Il me dit : Vers chacun de leurs élus et enfants bien aimés, afin qu’ils soient tous précipités dans les profondeurs de la vallée. 8. Et cette vallée sera remplie de leurs élus et de leurs bien-aimés, dont les jours sont terminés, sans doute, mais dont les jours d’erreurs ne doivent point finir. 9. Alors les princes se réuniront et conspireront ensemble. Les principaux de l’Orient, parmi les Parthes* (*Ancien peuples semi-nomades, établis au N. E de l’actuel Iran au III siècle av JC. ) et les Mèdes, chasseront les rois, dominés par l’esprit de vertige et d’erreur. Il les renverseront de leurs trônes, bondissant comme des lions hors de leurs repères, et comme des loups affamés au milieu des troupeaux. 10. Ils s’avanceront et fouleront sous leurs pas la terre de leurs élus. La terre de leurs élus s’étendra devant eux ; l’aire, la voie et la ville de mon juste arrêtera leurs coursiers. Ils se lèveront pour se détruire mutuellement ; leur droite sera fortifiée et nul homme ne reconnaîtra son frère ou son ami. 11. Ni son père, ni sa mère, jusqu’à ce que le nombre des cadavre ait été complété par leur mort et leur châtiment. Et ce sera justice. 12. Dans ces jours, l’abîme ouvrira sa gueule dévorante, et engloutira les pécheurs qui disparaîtront ainsi devant la face des élus. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-CINQ 1. Après cela, j’aperçus une autre armée de chars, et ces chars étaient plein de guerriers. 2. Portés sur l’aile des vents, ils venaient de l’Orient, de l’Occident et du Midi. 3. On entendait au loin le bruit de leurs chars roulants. 4. Et ce bruit était si grand, que les saints l’entendirent du ciel ; les colonnes et les fondements de la terre en furent ébranlés, et le bruit retentit en même temps des extrémités de la terre jusqu’à celles du ciel. 5. Tous se prosternèrent et adorèrent le Seigneur des esprits. 6. Ceci est la fin de la deuxième parabole. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-SIX 1. Je commençai à produire la troisième parabole, au sujet des justes et des élus. 2. Soyez bénis, justes et élus, car votre destinée est glorieuse. 3. Les justes demeureront dans la lumière du soleil, et les élus dans la lumière de la vie éternelle, de cette vie dont les jours n’ont point de déclin ; les jours des saints ne seront point comptés ; ils ont cherché la lumière, ils ont trouvé la justice du Seigneur des esprits. 4. Paix soit donc aux saints par la Seigneur du monde. 5. Dès ce moment, on dira que les justes cherchent dans le ciel les secrets de la justice et la part d’héritage que la foi leur promet. Car ils se sont levés comme le soleil sur la terre et les ténèbres ont disparus. Là, il y aura une lumière sans fin, et des jours innombrables. Les ténèbres seront dissipés, et la lumière grandira devant le Seigneur des esprits ; la lumière de la justice brillera sur eux d’un éclat sans pareil. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-SEPT 1. Dans ces jours là, mes yeux aperçurent les secrets des éclairs et des foudres et leur jugement. 2. Il brille tantôt pour bénir, tantôt pour maudire, suivant la volonté du Seigneur des esprits. 3. Je vis aussi les secrets de tonnerres, quand il tonne dans le ciel, et que la terre en retenti. 4. Je vis encore les habitations de la terre. Quant au tonnerre, si parfois il gronde pour annoncer la paix et pour bénir, il gronde aussi souvent pour les malédictions, suivant la volonté du Seigneur des esprits. 5. Ensuite je compris tous les secrets des foudres et des éclairs. L’un et l’autre annonce au monde la bénédiction et la fertilité. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-HUIT 1. Au quatorzième jour du septième mois de la cinq centième année de la vie d’Enoch, je vis dans cette parabole que le ciel des cieux fut ébranlé, et que les puissances très élevées, que des milliers de milliers et des myriades de myriades d’anges étaient dans une très-grande agitation. Et en regardant je vis l’ancien des jours assis sur son trône de gloire, et entouré des anges et des saints. Je fus saisi d’une grande frayeur et comme frappé de stupéfaction ; mes jambes se dérobèrent sous moi, et je tombai prosterné face contre terre. Alors l’ange saint Michel, autre saint ange, fut envoyé pour me relever. 2. Et quand je fus debout, je repris les sens que j’avais perdu, ne pouvant supporter cette vision trop forte pour ma faiblesse, et les agitations de ce tressaillement du ciel. 3. Alors saint Michel me dit : pourquoi te troubles-tu de cette vision ?. 4. Jusqu’aujourd’hui, c’était le temps de sa miséricorde et il a été miséricorde et patient envers les habitants de la terre. 5. Mais quand viendront le jour et les puissances, le châtiment et le jugement que le Seigneur des esprits a préparé pour ceux qui s’inclinent devant le jugement de la justice et pour ceux qui nient le jugement de la justice pour ceux qui prononcent ce nom en vain : 6. Ce jour sera pour les élus un jour d’alliance, pour les pécheurs un jour de châtiment. 7. Dans ce jour un fera sortir pour se repaître des méchants deux monstres, l’un mâle, l’autre femelle ; la femelle s’appelle Léviathan ; il habite dans les entrailles de la mer, sur les sources des eaux. 8. Le monstre mâle se nomme Behemoth ; il roule dans un désert invisible ses replis tortueux. 9. Son nom était Dendagin à l’Orient du jardin où habiteront les élus et les justes, et où fut placé mon aïeul, le septième après Adam, le premier homme créé par le Seigneur les esprits. 10. Alors je demandai à l’autre ange qu’il me montre la puissance des ces montres, et comment ils avaient été séparés dans le même jour pour être précipités, l’un dans le fond de la mer, l’autre dans le fond d’un désert. 11. Et il me dit : O fils de l’homme tu veux savoir les choses mystérieuses et cachées. 12. Et l’ange la paix qui était avec moi me dit : ces deux monstres sont des créatures de la puissance divine, ils doivent dévorer ceux qu’aura puni la vengeance de Dieu. 13. Alors les enfants tomberont avec leurs mères, les fils avec leurs pères. 14. Et ils recevront le châtiment qu’ils auront mérité, et la justice de Dieu sera satisfaite, mais après ce jugement viendra l’heure de la miséricorde de la longanimité. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre CINQUANTE-NEUF 1. Alors l’autre ange qui était avec moi, me parla. 2. Et me révéla les premiers et les derniers secrets sur le ciel et sur la terre. 3. Sur les confins du ciel, et dans ses fondements, dans les réceptacles des vents ; 4. Il me montra comment leurs souffles sont divisés et pesés, comment les vents et les fontaines sont classés, d’après leur énergie et leur abondance. 5. Il me fit voir l’éclat de la lumière de la lune, c’est une puissance de justice ; comment des étoiles se subdivisent entre elles, et quel nom est propre à chacune. 6. Il me montra encore les tonnerres distingués aussi entre eux, par leur poids, par leur énergie, par leur puissance (365). 7. Je vis l’obéissance de ces fléaux célestes à sa divine volonté. J’appris que la lumière ne se séparait point de la foudre, et quoique l’un et l’autre soient unis par des esprits différents, ils n’en sont pas moins inséparables. 8. Car quand la foudre sillonne la nue, le tonnerre gronde, mais leurs esprits s’arrêtent au moment opportun, et font un juste équilibre ; leurs trésors sont aussi nombreux que les grains de sable. L’un et l’autre s’apaisent quand il le faut, et suivant les circonstances, ils compriment leurs forces ou ils les déchaînent. 9. Également l’esprit de la mer est puissant et fort, et de même qu’une puissance prodigieuse la retire en arrière avec une bride, de même elle chassée en avant et dispersée contre les montagnes. L’esprit des frimas, c’est son ange ; l’esprit de la grêle est un bon ange ainsi que l’esprit de la neige, à cause de sa force, et il y en a en elle principalement un esprit qui en fait élever comme de la fumée, et son nom est fraîcheur ; 10. L’esprit des nuages n’habite point avec ceux dont je viens de parler, mais il a sa demeure particulière ; sa marche s’opère dans la splendeur. 11. Dans la lumière et dans les ténèbres, dans l’hiver et dans l’été son séjour est splendide et son ange est toujours lumineux. 12. L’esprit de la rosée fait sa demeure sur les confins mêmes des cieux, son séjour est voisin de celui de la pluie ; son empire est voisin de celui de la pluie ; son empire s’exerce pendant l’hiver, pendant l’été. Quant aux nuages, voici leur origine : une première nuée est produite, elle s’en adjoint plusieurs autres ; bientôt elles s’amoncellent portant la pluie humides flancs, alors l’ange apparaît, il ouvre les trésors supérieurs, et la pluie est ainsi crée. 13. Même chose arrive quant la pluie se répand sur la face de la terre, qu’elle va se réunir à toutes les eaux qui coulent son sein, après l’avoir fécondée ; car les eaux sont la nourriture de la terre, elle est la volonté du Très-Haut. 14. Voilà pourquoi il y a des limites à la pluie et les anges qui y procèdent, la répartissent avec juste mesure. 15. Je vis toutes ces merveilles, aussi bien que le jardin des justes. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE 1. Dans ces jours je vis des anges qui tenaient de longues cordes, et qui portés sur leurs ailes légères, volaient vers le septentrion. 2. Et je demandai à l’ange, pourquoi ils avaient en mains ces longues cordes, et pourquoi ils s’étaient envolés, il me répondit : Ils sont allés mesurer. 3. L’ange qui était avec moi, me dit encore : Ce sont les mesures des justes ; ils apportent les cordes des justes, afin qu’ils s’appuient sur le nom du Seigneur des esprits à jamais. 4. Les élus commenceront à habiter avec l’Élu. 5. Voilà les mesures qui seront données à la foi, et qui confirmeront la parole de la justice. 6. Ces mesures révéleront tous les secrets dans les profondeurs de la terre. 7. Et il arrivera que ceux qui ont péri dans le désert, qui ont été dévorés par les poissons de la mer ou par les bêtes sauvages ; reviendront pleins d’espérance dans le jour de l’Élu car personne ne périra en la présence du Seigneur des esprits, personne ne peut périr. 8. Et tous ceux qui étaient dans le ciel, ont reçu l’empire, et la jouissance ; la gloire et la splendeur. 9. Ils loueront par leur voix l’Élu de Dieu, et il l’exalteront et le loueront avec sagesse, et ils feront voir leur sagesse dans la parole et dans l’esprit de la vie. 10. Alors le Seigneur des esprits plaça son élu sur le trône de sa gloire. 11. Pour qu’il juge toutes les oeuvres des saints, du haut des cieux, et pèse leurs actions dans la balance de la justice. Et quand il élèvera sa face pour discerner les voies secrètes, qu’ils ont suivies confiant dans le nom du Seigneur des esprits, et leurs progrès dans les sentiers de la justice. 12. Tous réuniront leur voix, le béniront, le loueront, l’exalteront, le célébreront au nom du Seigneur des esprits. 13. Et il appellera à son tribunal toutes les puissances des airs et tous les saints, chérubins, les séraphins les ophanims, tous les anges de la puissance, tous les anges des dominations, c’est-à-dire les anges de l’Élu, et les autres puissances, qui au premier jour planaient sur les eaux. 14. D’une voix unanime ils les exalteront, les béniront, les loueront, les célébreront, les magnifieront ces esprits de foi, ces esprits de sagesse et de patience, ces esprits de clémence, ces esprits de justice et de paix, ces esprits de bienveillance ; tous s’écrieront à la fois : Béni soit-il ; que le nom du Seigneur des esprits soit béni. Tous ceux qui ne dorment point, le loueront dans les cieux. 15. Tous le loueront, les saints dans le ciel, les élus qui vivent dans le jardin et tout esprit de lumière, capable de bénir, de louer, d’exalter, de célébrer ton sacré nom, toute chair, toute puissance, louera célébrera ton nom dans les siècles des siècles. 16. Car la miséricorde du Seigneur des esprits est grande, grande est sa patience et il a révélé ses oeuvres, sa puissance, et tout ce qu’il est aux saints et aux élus, au nom du Seigneur des esprits. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-ET-UN 1. Le Seigneur a commandé aux rois, aux princes, aux puissant, à tous ceux qui habitent sur la terre, en disant : Ouvrez les yeux, levez au ciel vos fronts, et essayez de comprendre l’Élu. 2. Et le Seigneur des esprits siégeait sur son trône de gloire. 3. Et l’esprit de justice était répandu autour de lui. 4. Le verbe de sa bouche exterminait tous les pécheurs et tous les impies ; aucun d’eux ne subsistera devant lui. 5. Dans ces jours les rois, les princes, les puissants, et ceux qui possèdent la terre se lèveront, verront, et comprendront ; ils le verront assis sur son trône de gloire, et devant lui les saints qu’il jugera dans sa justice. 6. Et rien de ce qui sera dit devant lui ne sera vain. 7. Alors le trouble les saisiras, ils seront semblables à des femmes surprises par les douleurs de l’enfantement, dont le travail est pénible, dont la délivrance est difficile. 8. Ils se regarderont les uns les autres et dans leur stupeur ils baisseront le visage. 9. Et ils seront frappés d’effroi quand ils verront le Fils de l’homme assis sur son trône de gloire. 10. Alors les rois, les princes, et tous ceux qui possèdent la terre, célébreront celui qui les gouverne tous, celui qui était caché. Car depuis le commencement le Fils de l’homme était caché ; le Très-Haut le retenait en présence de sa puissance et ne le révélait qu’aux élus. 11. C’est lui qui a rassemblé les saints et les élus ; aussi tous les élus seront-ils devant lui en ce jour. 12. Tous les rois, les princes, les puissants et ceux qui gouvernent sur la terre, se prosterneront devant lui, et l’adoreront. 13. Ils mettront leur espérance dans le Fils de L’homme, ils lui adresseront leurs prières et invoqueront sa miséricorde. 14. Alors le Seigneur des esprits se hâtera de les chasser de sa présence. Leurs visages seront alors pleins de confusion, et se couvriront de ténèbres épaisses. Puis les anges des châtiments célestes les saisiront, et la vengeance de Dieu s’appesantira sur ceux qui ont persécuté ses enfants et ses saints. Exemple terrible pour les saints et pour les élus qui se réjouiront de cette justice infinie ; car la colère du Seigneur des esprits persévérera sur eux. 15. Alors le glaive du Seigneur des esprits se rassasiera du sang des méchants ; mais les saints, et les élus seront sauvés dans ce jour, et n’auront plus devant les yeux le spectacle des méchants et des impies. 16. Le Seigneur des esprits planera seul à jamais sur eux. 17. Et ils habiteront avec le Fils de l’homme, ils mangeront, ils dormiront, ils se lèveront avec lui dans les siècles des siècles. 18. Les saints et les élus s’élèveront de la terre ; ils cesseront de baisser les yeux, en signe de dépendance et d’humilité ; ils seront revêtus d’un vêtement de vie. Ce vêtement de vie leur est commun et le Seigneur des esprits : en sa présence votre vêtement ne vieillira point et votre gloire n’aura point de déclin. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-DEUX 1. Dans ces jours-là, les rois, les puissants et ceux qui possèdent la terre, imploreront les anges des châtiment célestes auxquels ils auront été livrés, de leur donner quelques repos pour se prosterner devant le Seigneur des esprits et pour l’adorer et confesser leurs péchés. 2. Ils loueront et célébreront le Seigneur des esprits, en disant : Béni soit le Seigneur des esprits, le Roi des roi, le Prince des princes, Le Seigneur des seigneurs, le Seigneur de la gloire, le Seigneur de la sagesse. 3. Il mettra au jour tous ce qui est secret. 4. Ta puissance est dans les siècles des siècles, ainsi que ta gloire. 5. Tes secrets sont profonds et innombrables, et ta justice est incommensurable. 6. Ah ! nous voyons maintenant qu’ils nous faut célébrer et louer le Roi des rois celui qui est le maître absolu de toutes choses. 7. 7. Et ils diront : Qui nous a donné quelque soulagement à nos maux pour célébrer, pour louer, pour bénir, pour confesser nos péchés et nos crimes en présence de sa gloire ? 8. Le soulagement que nous demandons est de quelques instants, et cependant nous ne pouvons l’obtenir ; notre lumière s’est éteinte pour l’éternité, et les ténèbres nous environnent à jamais. 9. Car nous ne l’avons pas confessé, nous n’avons pas célébré le nom du Roi des rois, nous n’avons pas glorifié le Seigneur dans toutes ses oeuvres ; mais nous avons mis notre confiance dans notre puissance et dans le sceptre de notre gloire. 10. Aussi, au jour de la douleur et de l’effroi, il ne nous sauvera pas, et nous ne trouverons point de repos. Nous le comprenons maintenant, le Seigneur est fidèle dans toutes ses oeuvres, dans tous ses jugements, dans sa justice. 11. Dans ses jugements, il ne fait point acception de personne ; et voici que nous sommes repoussés loin de sa présence, à cause de nos mauvaise oeuvres. 12. Nos péchés ne sont que trop bien pesés ! 13. Puis ils se diront les uns aux autres : Nos âmes se sont rassasiées des richesses de l’iniquité. 14. Et voici qu’elles ne nous sont d’aucun secours dans ce moment que nous descendons dans les flammes de l’enfer. 15. Alors leurs visages seront remplis de ténèbres et de confusion en présence du Fils de l’homme ; et ils seront repoussés loin de lui, car devant lui le glaive de la justice se dressera pour les exterminer. 16. Et le Seigneur a dit : Voilà ce qu’a décrété ma justice contre les princes, les rois, les puissants, et ceux qui possèdent la terre. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-TROIS 1. Je vis encore d’autres visions dans ce lieu désert. J’entendis la voix de l’ange qui disait : Voici les anges qui sont descendus du ciel sur la terre, qui ont révélé les secrets aux fils des l’hommes, et leur ont enseigné à connaître l’iniquité. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-QUATRE 1. Dans ce temps-là, Noé vit la terre s’incliner et menacer ruine. 2. C’est pourquoi il se mit en route et se dirigea vers les limites de la terre, du côté de l’habitation de son aïeul Enoch. 3. Et Noé s’écria trois fois d’une voix amère : Écoute-moi, écoute-moi, écoute-moi ! Et il lui dit : Dis-moi ce qui se passe sur la terre, car elle paraît souffrir et être violemment tourmentée ; assurément je périrai avec elle. 4. En effet, il y avait une grande perturbation sur la terre, et une voix fut entendue du ciel. Je tombai la face contre terre ; alors mon aïeul Enoch vint et se tint devant moi. 5. Et il me dit : Pourquoi m’as-tu appelé d’une voix si amère et si lamentable ? 6. Le Seigneur a décidé dans sa justice que tous les habitants de la terre périraient, parce qu’ils connaissent tous les secret des anges, qu’ils ont en leurs mains la puissance ennemie des démons, la puissance de la magie, et ceux qui fondent des idoles sur toutes la terre. 7. Ils savent comment l’argent se tire de la poussière de la terre, comment il existe dans le sol des lames métalliques : car le plomb et l’étain ne sont point les fruits de la terre ; il faut aller les chercher jusque dans ses entrailles. 8. Et un ange a été préposé à leur garde, qui s’est laissé corrompe. 9. Alors mon aïeul Enoch me prit par la main, et me relevant il me dit : Va ! Car j’ai consulté le Seigneur sur cette perturbation de la terre, et il m’a répondu : Ils ont rempli la coupe de leur impiété, et ma justice crie vengeance ! Ils ont consulté les lunes, et ils ont connu que la terre devait périr avec tous ses habitants. Ils ne trouveront point de refuge dans l’éternité. 10. Ils ont découvert des secrets qu’ils ne devaient point connaître ; voilà pourquoi ils seront jugés ; mais pour toi, mon fils, le Seigneur des esprits connaît ta pureté et ton innocence ; il sait que tu blâmes la révélation des secrets. 11. Le Seigneur, le Saint par excellence, a conservé ton nom au milieu de celui des saints ; il te conservera pur de la corruption des habitants de la terre. Il donnera à tes descendants des royaumes et une grande gloire, et il naîtra de toi une race de justes et de saints dont le nombre sera infini. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-CINQ 1. Après cela, il me montra les anges des châtiments célestes, qui se disposaient a venir donner aux eaux de la terre toute leur violence, 2. Afin qu’elles servissent à la justice de Dieu et qu’elles fissent le supplice mérité de tous ceux qui habitent la terre. 3. Et le Seigneur des esprits défendit aux anges de porter aucuns secours aux hommes. 4. Car ces anges présidaient à la puissance des eaux. Alors je me retirai de la présence d’Enoch. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-SIX 1. Dans ces jours là, la parole de Dieu se fit entendre à mon oreille ; elle disait Noé voici : ton existence est montée jusqu’à moi, existence pure de crime, existence pleine d’amour et de justice. 2. Déjà les anges élèvent des prisons et dès qu’ils auront terminé cette tache, j’étendrai ma main, et je te conserverai. 3. De toi sortira une semence de vie qui renouvellera la terre ; afin qu’elle ne reste pas vide. Je confirmerai ta race devant moi et la race de ceux qui habiteront avec toi sera bénie et se multipliera sur la face de la terre, par la vertu du nom du Seigneur. 4. Quand aux anges qui ont commis l’iniquité ils seront enfermés et jetés dans la vallée ardente, que mon aïeul Enoch a montrée vers l’occident, où il y avait des montagnes d’or, d’argent, de fer, de métal liquide et d’étain. 5. J’ai vu cette vallée, et il y avait une grande confusion ; et les eaux en jaillissaient. 6. Et après que tout cela fut fait, il s’exhala, d’une masse fluide de feu, une forte odeur de soufre avec des eaux jaillissaient et la vallée des anges coupables de séduction brûlait sous cette terre. 7. Dans cette vallée il coulait aussi des fleuves de feu, dans lesquels étaient précipités les anges, qui avaient égarés les habitants de la terre. 8. En ces jours-là, elles serviront de prison de l’âme et du corps aux rois, aux puissants, aux grands et à ceux qui habitent la terre, et, d’un autre côté elles serviront pour la condamnation de l’esprit. 9. Leur esprit sera tout entier aux plaisirs, afin qu’ils soient jugés dans leurs corps parce qu’ils ont méconnu le Seigneur des esprits, et que tout en prévoyant le moment qui les menace, ils n’en invoqueront pas d’avantage son saint nom. 10. Et comme leurs corps subiront un supplice terrible, de même aussi leurs âmes auront à supporter une punition éternelle. 11. Car la parole du Seigneur des esprits à toujours son effet. 12. Son jugement fondra sur eux, parce qu’ils se sont confiés dans les voluptés de leurs corps, et qu’ils ont nié le Seigneur des esprits. 13. Dans ces jours les eaux de cette vallée seront changées ; quand les anges seront jugés, l’ardeur de ces sources prendra une intensité nouvelle. 14. Et quand les anges monteront les eaux de ces sources se refroidiront après s’être échauffées. Alors j’entendis saint Michel qui me disait : Le jugement que subissent les anges menace également les rois, les princes et ceux qui possèdent la terre. 15. Car ces eaux, en donnant la vie aux esprits des anges, donneront la mort à leurs corps. Mais ils ne comprendront pas, et ils ne croiront pas que ces eaux rafraîchissantes* puissent se changer en un brasier ardent qui brûlera pendant toute l’éternité. * ( On sait que l’eau de mer contient du deutérium (hydrogène lourd) et qu’en dépassant une certaine puissance lors de la fusion thermonucléaire, il existe une possibilité de réaction en chaîne qui peut transformer la terre en un nouveau soleil. Le deutérium et un isotope*, isotope : Chacun des nucléides*, (nucléide : Noyau atomique caractérisé par ses nombres de protons et de neutrons), de mêmes N° atomique, mais de masse* atomique (Masse atomique ::nombre de neutrons et de protons présents dans le noyau) différente, stable de l’hydrogène. Hydrogène = 1 proton + 1 electron, Deutérium = 1 proton + 1 neutron + 1 électron, Tritium (radioactif) = 1 proton + 2 neutrons + 1 électron. Radioactivité : propriété d’émettre des rayonnements alpha, bêta, gamma ceci est du à l’instabilité du noyau atomique. Alpha : Rayonnement corpusculaire (grain infinitésimal de matière) émis par les métaux lourds radioactifs, Bêta : rayonnement d’électrons ou de positron (antiélectron) des matières radioactives, Gamma : Rayonnement électromagnétique, onde de très haute fréquence, de très petite longueur (0,1 mm) qui véhicule de l’énergie considérable sous forme de photons. ) Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-SEPT 1. Après cela mon aïeul Enoch me donna connaissance de tous les secrets contenus dans son livre, et m’expliqua les paraboles, qui avaient été révélées, me les développa au milieu des paroles du livre. 2. Dans ce temps saint Michel répondit et dit à Raphaël : Mon esprit se soulève et s’irrite contre la sévérité du jugement secret contre les anges ; qui pourra supporter un jugement aussi terrible, qui ne sera jamais modifié, qui doit les perdre pour l’éternité ? 3. La sentence a été prononcée contre eux par ceux qui les ont fait sortir de cette façon. Et il arriva que se tenant devant le Seigneur des esprits. Saint Michel répondit, et dit à saint Raphaël : Quel coeur n’en serait point ému, quel esprit n’en aurait pas compassion ? 4. Puis saint Michel, dit à Raphaël : je ne les défendrai point en présence du Seigneur, car ils ont offensé le Seigneur des esprits, en se conduisant comme des dieux ; aussi la justice suprême s’exercera sur eux pendant toute l’éternité. 5. Ni l’ange innocent, ni l’homme n’en sentiront les effets ; mais ceux-là seuls qui sont coupables, et dont la punition sera éternelle. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-HUIT 1. Après cela ils seront frappés de stupeur et d’effroi à cause du jugement porté sur eux, en punition des révélations qu’ils ont faites aux habitants de la terre. 2. Voici le nom des coupables : le 1er de tous Semiâzâ, le IIème Arstikifâ, le IIIème Armen, le IV Kakabâel, le V Tur-êl, le VI Rumiât, le VII Dan-el, le VIII Nukael, le IX Barûq-el, le X Azaz-êl, le XI Armers, le XII Batar-iâl, le XIII Basasaël, le XIV Auân-êl, le XV Tur-iâl, le XVI Simâtisiêl, le XVII Letar-êl, le XVIII Tumâël, le XIX Tar-êl, le XX Rumâël, le XXI Izézéel. 3. Tel sont les noms des princes des anges coupables. Voici maintenant les noms des chefs de leurs centaines, de leurs cinquantaines et de leurs dizaines. 4. Le nom du premier est Yekum ; c’est celui qui séduisit tous les fils des saints anges, qui les poussa à descendre sur la terre, pour procréer des enfants avec des êtres humains. 5. Le nom du second est Kesabel, qui aspira de mauvaises pensées aux fils des anges, et les poussa à souiller leurs corps en s’accouplant avec les filles des hommes. 6. Le nom du troisième est Gadrël ; c’est lui qui a révélé aux fils des hommes les moyens de donner la mort. .Les noms des anges que désigne ici notre traduction pourraient donner lieu à quelques observation : Yekam ou plutôt Jeqam ne présente pas un nom bien clair ; Hoffman pense qu’il faut l’interpréter par celui qui a de la fermeté ; Astcel (ou Kesabel vient d’un mot hébreu qu’on peut rendre d’autre forme etc... 7. C’est lui qui séduisit Ève, et enseigna aux fils des hommes les instruments qui donnent la mort, la cuirasse, le bouclier, le glaive, et tout ce qui peut donner ou faire éviter la mort. 8. Ces instruments passèrent de ses mains dans celles des habitants de la terre, et ils y resteront à tout jamais. 9. Le nom du quatrième est Ténémue ; c’est lui qui révéla aux fils des hommes l’amertume et la douceur, 10. Et qui leur découvrit tous les secrets de la fausse sagesse. 11. Il leur enseigna l’écriture, et leur montra l’usage de l’encre et du papier. 12. Aussi par lui on a vu se multiplier ceux qui se sont égarés dans leur vaine sagesse, depuis le commencement du monde jusqu’à ce jour. 13. Car les hommes n’ont point été crées pour consigner leur croyance sur du papier au moyen de l’encre. 14. Ils ont été crées pour imiter la pureté et la justice des anges. 15. Ils n’auraient point connu la mort, qui détruit tout : c’est pourquoi la puissance me dévore. 16. Ils ne périssent que par leur trop grande science. 17. Le nom du cinquième est Kasyade ; c’est lui qui a révélé aux enfants des hommes tous les arts diaboliques et mauvais. 18. Ces moyens infâmes de tuer un enfant dans le sein de sa mère, ces arts qui se pratiquent par la morsure des serpents, par l’énergie, en plein midi, dans la semence du serpent qu’on nomme Tabaet. 19. Ceci est le nombre de Kesbel, le principal serment que le tout-puissant, du sein de sa gloire, a révélé aux saints. 20. Son nom est Beka. Celui-ci demanda à saint Michel de lui montrer le nom secret, afin d’en avoir l’intelligence, et afin de rappeler dans la mémoire le serment redoutable de Dieu ; et de faire trembler, à ce nom et à ce serment, ceux qui ont révélé aux hommes tous les secrets dangereux. 21. Tel est, en effet, l’office magique de ce serment ; il est redoutable et sans merci. 22. Et il mit ce serment d’Aka entre les mains de saint Michel. 23. Voici les effets de ce serment : 24. Par sa vertu magique, le ciel a été suspendu avant la création du monde. 25. Par lui, la terre s’est élevée sur les eaux ; et des parties cachées des collines les sources limpides jaillissent depuis la création du monde jusqu’en éternité. 26. Par ce serment, la mer a été fixée dans ses limites, et sur ses fondements. Diilmann convient, p. 212 qu’il ne peut éclaircir ce passage obscur. Tabael n’est peut-être pas un nom propre et la phrase exjus nomen est Tabael, pourrait se pendre pour : dont le nom est einit (comme l’écrit Laurence). 27. Il a placé des grains de sable pour l’arrêter au temps de sa fureur ; et jamais elle ne pourra dépasser cette limite. Par ce serment redoutable, l’abîme a été creusé, et il conserve sa place à jamais. 28. Par ce serment, le soleil et la lune accomplissent chacun leur course périodique, sans jamais s’écarter de la voie qui leur a été tracée. 29. Par ce serment, les étoiles suivent leur éternelle route. 30. Et quand elles sont appelées par leurs noms, elles répondent : Me voici ! 31. Par ce même serment, les vents président aux eaux ; tous ont chacun leurs esprits, qui établissent entre eux une heureuse harmonie. 32. Là se gardent les trésors des tonnerres et l’éclat de la foudre. 33. Là sont conservés les trésors de la grêle et de la glace, les trésors de la neige, de la pluie et de la rosée. 34. Tous ces anges conserveront et béniront le nom du Seigneur des esprits. 35. Ils le célébreront par toute espèce de louange, et le Seigneur des esprits les soutiendra, les encouragera dans ces actions de grâces, et ils loueront, célébreront et exalteront le nom du Seigneur des esprits dans les siècles des siècles. 36. Et ce serment a été confirmé sur eux, et leurs routes ont été tracées, et rien ne peut les empêcher de les suivre. 37. Grande était leur joie. 38. Ils le bénissaient, ils le célébraient, ils l’exaltaient, parce que le secret du Fils de l’homme leur avait été révélé. 39. Et lui siégeait sur un trône de gloire ; et le principale partie du jugement lui a été réservée. Les pécheurs s’évanouiront et seront exterminés de la face de la terre, et ceux qui les ont séduits seront entourés de chaînes à tout jamais. 40. Selon le degré de leur corruption, ils seront livrés à différents supplices : quant à leur oeuvres, elles s’évanouiront de la face de la terre, et désormais il n’y aura plus de séducteurs, parce que le Fils de l’homme a paru assis sur son trône de gloire. 41. Toute iniquité cessera, tout mal disparaîtra devant sa face, et la parole du Fils de l’homme subsistera seule en présence du Seigneur des esprits. 42. Voilà la troisième parabole d’Enoch. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-NEUF 1. Après cela, le nom du Fils de l’homme, vivant avec le Seigneur des esprits, fut exalté par les habitants de la terre. 2. Il fut exalté dans leurs coeurs, et fut célébré au milieu d’eux. 3. Depuis ce moment, je ne vais plus au milieu des enfants des hommes, mais il me plaça entre deux esprits, entre le septentrion et l’occident, où les anges avaient reçu des cordes pour mesurer le lieu réservé aux justes et aux élus. 4. Là je vis les premiers pères, les saints qui habitaient dans ces beaux lieu pour l’éternité. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-DIX 1. Après cela, mon esprit se cacha, s’envola dans les cieux. J’aperçus les fils des saints anges marchant sur un ardent : leur vêtements étaient blanc et leurs visages transparents comme le cristal 2. Je vis deux rivières d’un feu brillant comme l’hyacinthe. 3. Alors je me prosternai devant le Seigneur des esprits. 4. Et Michel, un des archanges, me pris par la main, me releva, et me conduisit dans le sanctuaire mystérieux de la clémence et de la justice. 5. Il me montra toutes les choses cachés des limites du ciel, les réceptacles des étoiles, des rayons lumineux, qui vont éclairer les visages des saints. 6. Et il cacha l’esprit d’Enoch dans le ciel des cieux. 7. Là, j’aperçus au milieu de la lumière un édifice bâti avec des pierres de cristal 8. Et au milieu de ces pierres, des langues d’un feu vivant ; mon esprit vit un cercle, qui entourait l’habitation enflammée des quatre côtés, et des fleuves de feu qui l’environnaient. 9. Les séraphins, les chérubins et les ophanims se tenaient debout tout autour. Ils ne dorment jamais ; mais ils gardent le trône de gloire. 10. Et je vis des anges innombrables des milliers de milliers, des myriades de myriades, qui entouraient cette habitation. 11. Michel, Raphaël, Gabriel, Phanuel, les saints anges, qui étaient dans les cieux supérieurs, y entraient et en sortaient. Raphaël et Gabriel sortaient de cette habitation et une foule innombrable de saints anges. 12. Avec eux alors apparaissait l’Ancien des jours, dont la tête était blanche et pure comme de la laine, et dont le vêtement impossible à décrire. 13. Alors je me prosternai, et toute chair fut saisie d’un tremblement convulsif et mon esprit défaillit. 14. Et j’élevai la voix, pour le bénir, le louer et le célébrer. 15. Et les louanges qui s’échappaient de ma bouche étaient agréables à l’ancien des jours. 16. L’ancien des jours vint avec Michel et Gabriel, Raphaël et Phanuel, avec des milliers de milliers, des myriades de myriades qu’il n’était pas possible de compter. 17. Alors cet ange s’approcha de moi me salua en ces termes : Tu es le Fils de l’homme, tu es né pour la justice, et la justice s’est reposée en toi. 18. La justice de l’Ancien des jours ne pardonnera pas. 19. Il l’a dit : il fera descendre sur toi la paix, car la paix vient de celui qui a crée le monde. 20. Et elle reposera en toi à tout jamais. 21. Tous ceux qui seront, et qui marcheront dans les sentiers de la justice, te feront cortège dans l’éternité. 22. Et leur demeure sera auprès de toi, leurs destinées seront confondues avec la tienne, et elles n’en seront jamais séparées 23. Et c’est ainsi qu’une longue suite de jours leur sera donnée avec le Fils de l’homme. 24. La paix sera pour les justes, la voie de la sagesse aux saints, au nom du Seigneur des esprits, dans tous les siècles. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-ET-ONZE 1. Livre du cours des luminaires célestes, selon leurs ordres, leurs époques, leurs noms et les lieux où ils commencent leur carrière, et leurs différentes places, toutes choses qu’Ouriel, le saint ange qui était avec moi et qui les gouverne. Tout le traité les concernant est conforme à ce qu’il m’a montré et pour toutes les années du monde, perpétuellement, jusqu’à ce que s’accomplisse l’oeuvre nouvelle qui doit durer éternellement. -Ésa 65:17 ; 66:22 ; 2 Pierre 3:3,13 ; Apo 21:1- 2. Voici la première loi des luminaires. Le soleil, flambeau du jour, sort des portes du ciel, situées à l’orient, et se couche à l’opposé, par les portes du ciel qui sont à l’occident. 3. J’aperçus six portes, par où le soleil commence sa carrière, et six portes par où il la finit. 4. Par ces mêmes portes la lune sort et entre également, et je vis ces princes des luminaires, avec les astres qui les précédent, les six portes de leur lever, les six portes de leur coucher. 5. Toutes ces portes se trouvent l’une après l’autre dans le même alignement, et à droite et à gauche se trouvent pratiquées des fenêtres. 6. D’abord on voit s’avancer le grand luminaire, qu’on appelle soleil, dont l’orbite est comme l’orbite du ciel, et qui est tout resplendissant de feu et de flammes. 7. Le vent chasse le char sur lequel il est monté. 8. Mais bientôt il s’incline vers le nord pour s’avancer vers l’orient ; il tourne en passant par cette porte, il éclaire cette partie du ciel. 9. C’est ainsi qu’il s’annonce dans sa carrière le premier mois. 10. Il part par la quatrième de ces portes qui est à l’orient. 11. Et à cette quatrième porte qu’il franchit le premier mois, il y a douze fenêtres ouvertes d’où s’échappent des torrents de flammes, quand elles s’ouvrent à l’époque qui leur est marquée. 12. Lorsque le soleil se lève dans le ciel, il passe par la quatrième porte pendant trente jours, et par la quatrième porte du côté de l’occident il descend en ligne droite. 13. Après ce temps, les jours grandissent, les nuits sont diminuées pendant trente jours. Alors le jour est de deux parties plus long que la nuit. 14. Le jour, en effet, a dix parties, tandis que la nuit n’en a que huit. 15. Cependant le soleil passe par cette quatrième porte, et se couche en passant par la porte correspondante, puis il se rapproche de la cinquième porte, qui est à l’orient, pendant trente jours, et il se couche de même en passant par la porte correspondante. 16. Alors le jour est encore augmenté d’une partie, en sorte que le jour a onze parties ; la nuit décroît et n’en a que sept. 17. Alors le soleil s’avance vers l’orient en passant la sixième porte, et il se lève et se couche en passant par cette porte pendant trente jours. 18. En ce temps, le jour est deux fois plus long que la nuit, en contient douze parties. 19. Quant à la nuit, elle diminue dans la même proportion et ne contient que six parties. Enfin le soleil se décline, en sorte que le jour diminue pendant que la nuit augmente. 20. Car le soleil revient vers l’orient, en passant par la sixième porte, par laquelle il sort et il entre pendant trente jours. 21. Après cette période, le jour diminue d’un degré, il n’a donc plus que onze parties, tandis que la nuit en a sept. 22. Le soleil quitte l’occident, en passant par la sixième porte, et s’avance vers l’orient, se lève par la cinquième porte pendant trente jours, et se couche également à l’occident en passant par la cinquième porte. 23. A ce moment le jour est diminué de deux douzièmes en sorte qu’il a dix parties, tandis que la nuit en a huit. 24. Or, le soleil passe à l’orient comme à l’occident par la cinquième porte. Enfin il se lève par la quatrième pendant trente et un jours, et se couche à l’occident. 25. À cette époque le jour est égal à la nuit, en sorte que l’un et l’autre ont également neuf parties. 26. Alors le soleil quitte cette porte, et s’avançant vers l’orient, passe par la troisième porte aussi bien à son lever qu’à son coucher. 27. À partir de cette époque la nuit s’accroît pendant trente jours, en sorte que la nuit comprend dix parties, tandis que le jour n’en comprend que huit. 28. Alors le soleil sort par la troisième porte et va se coucher pareillement par la troisième porte à l’occident pendant trente jours. 29. Puis il passe la seconde aussi bien à l’orient qu’à l’occident. 30. En ce temps la nuit a onze parties et le jour sept seulement. 31. C’est le temps que le soleil passe par la seconde soit à son lever soit à son coucher. Puis il décline et arrive à la première porte, qu’il franchit pendant trente jours. 32. Il se couche également par la première porte. 33. Alors la nuit est double du jour. 34. Ainsi elle a douze portes, pendant que le jour n’en a que six. 35. Et quand le soleil est arrivé à ce point il recommence sa carrière. 36. Il passe par cette porte, pendant trente jours, et se couche dans la même porte à l’occident. 37. Dans ce temps la nuit diminue d’une partie, elle n’en comprend que onze. 38. Quant au jour, il n’a que sept parties. 39. Alors le soleil passe par la seconde porte, à l’orient. 40. Revient par celle qu’il avait fuie d’abord pendant trente jours, se levant et se couchant aux deux portes correspondantes. 41. La nuit diminue encore, elle n’a plus que dix parties, et le jour huit. Le soleil passe par la seconde porte soit à son lever, soit à son coucher, puis il s’avance vers l’orient, se lève par la troisième porte pendant trente jours, et va se coucher à la porte correspondante de l’occident. 42. La nuit continue à décroître, elle ne contient plus que neuf parties, autant que le jour, alors il y a égalité entre l’un et l’autre ; l’année est à son trois cent soixante-quatrième jour. 43. Ainsi c’est la course même du soleil qui produit la longueur ou la brièveté des jours et des nuits. 44. C’est lui qui fait que le jour s’accroît successivement, que la nuit diminue dans le même rapport. 45. Telle est la loi du cours du soleil, il s’avance, il recule tour à tour. Telle est la destinée de ce grand luminaire destiné à éclairer la terre. 46. Ce luminaire auquel Dieu dès le néant a donné le nom de soleil. 47. Car ainsi qu’il entre et qu’il sort, sans jamais avoir de relâche, fendant jour et nuit en son char les plaines éthérées. Sa lumière éclaire sept parties de la lune, mais leurs dimensions à toutes deux sont égales. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-DOUZE 1. Après cette première loi, je vis celle qui regarde le luminaire inférieur, qui s’appelle la lune, et dont l’orbite est comme l’orbite du ciel. 2. C’est encore le vent qui pousse le char sur lequel elle est montée ; mais sa lumière lui est dispensée avec mesure. 3. Chaque mois son coucher et son lever varient, et ses jours sont comme les jours du soleil. Et quand sa lumière est pleine, elle contient sept parties du soleil. 4. Elle se lève, et prend sa course vers l’orient pendant trente jours. 5. En ce temps, elle apparaît, et constitue pour vous le commencement du mois. Pendant trente jours elle passe par la porte que franchit le soleil. 6. Alors elle est presque invisible, en sorte qu’il ne paraît en elle aucune lumière, excepté la septième partie de sa lumière totale, chaque jour elle s’accroît d’une portion, mais se levant et se couchant toujours avec le soleil. 7. Quand le soleil se lève, la lune se lève avec lui, et en reçoit une faible portion de lumière. 8. Dans cette nuit, le premier jour avant le jour de la lune, la lune se couche avec le soleil. 9. Et pendant cette nuit, la lune est obscure, mais elle se lève avec la septième partie de sa lumière, en s’écartant du lever du soleil. 10. Mais peu à peu elle s’éclaire jusqu’à ce que sa lumière soit complète. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-TREIZE 1. Alors je vis une autre loi, qui consiste dans la détermination des mois lunaires : Ouriel mon saint ange et mon conducteur ne me laissa rien ignorer. 2. J’ai donc tout écrit, dans la manière qu’il me l’a révélé. 3. J’ai noté les mois, dans l’ordre qu’ils arrivent, l’apparition et les phases de la lune pendant quinze jours. 4. J’ai écrit à quelle époque la lune perd complètement sa lumière, et à quelle époque elle jouit de tout son éclat. 5. En certains mois la lune s’avance seule, et pendant deux autres mois elle se couche avec le soleil par les deux portes qui se trouvent au milieu, c’est-à-dire, par la troisième et la quatrième. Elle sort pendant sept jours, et accomplit sa course. 6. Puis elle se rapproche de la porte qu’a franchie le soleil, et pendant huit jours elle passe par la seconde porte, ainsi que le soleil. 7. Et lorsque le soleil sort par la quatrième porte, la lune en sort pendant sept jours, jusqu’à ce que le soleil passe par la cinquième porte. 8. Pendant sept jours encore, elle décline vers la quatrième porte ; elle est alors dans tout son éclat ; mais elle diminue bientôt et s’avance par la première porte pendant huit jours. 9. Puis elle se dirige de nouveau vers la quatrième porte, d’où le soleil se lève. 10. Je vis donc leur position, ainsi que le lever et le coucher du soleil, suivant l’ordre de ses mois. 11. Et dans ces jours à chaque cinq années on ajoutera trente jours, parce qu’ils sont en plus dans l’année solaire. Et tous les jours qui appartiendront à une de ces cinq années seront au nombre de trois cent soixante-quatre. Il y aura en plus six jours pour chacune d’elles, de manière à former un mois supplémentaire de trente jours. 12. Le mois lunaire est plus court que le mois solaire et sidéral. 13. Du reste, c’est elle qui règle les années, de la manière qu’elles ne varient pas d’un seul jour et se composent invariablement de trois cent soixante-quatre jours. En trois ans, il y a mille quatre-vingt-douze jours ; en cinq années, dix-huit cent vingt ; en huit années, deux mille neuf cent-douze jours. 14. Quant aux années lunaires, trois années comprennent mille soixante-deux jours ; cinq années, moins longues que celles du soleil de cinquante jours, n’embrassent que mille sept cent soixante-dix jours, et huit années lunaires comprennent deux mille huit cent trente-deux jours. 15. Aussi huit années lunaires sont-elles plus courtes que huit années solaires de quatre-vingts jours. 16. L’année se forme donc par la course du soleil ou de la lune ; elle est donc, suivant qu’on se rapporte à l’un ou à l’autre de ces astres, ou plus longue ou plus courte. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-QUATORZE 1. Voici maintenant les chefs et les princes qui président à toute la création, à toutes les étoiles, ainsi qu’aux quatre jours intercalaires ajoutés pour compléter l’année. 2. Ils ont besoin de ces quatre jours, qui ne font point partie de l’année. 3. Les hommes se trompent respectivement au sujet de ces jours ; car il faut se rapporter à ces luminaires pour s’en rendre compte, puisque l’un est intercalé à la première porte, le second à la troisième, un autre à la quatrième, et le dernier à la sixième. 4. C’est ainsi que se trouve complété le nombre de trois cent soixante-quatre positions, qui forment autant de jours. Voilà les signes : 5. Les saisons. 6. Les années. 7. Et les jours tels qu’Uriel me les fit connaître. Uriel est l’ange que le Seigneur de gloire a préposé à toutes les étoiles. 8. Qui brillent dans le ciel et éclairent la terre. Ce sont : 9. Les dispensateurs des jours et des nuits, savoir : le soleil, la lune, les astres de toute la milice céleste qui, avec tous les autres chars, parcourent le ciel en tous sens. 10. Ainsi Uriel me fit voir douze portes qui s’ouvrent pour le char du soleil, d’où jaillissent des infinités de rayons. 11. C’est par eux que l’été se forme en la terre quand ces portes s’ouvrent aux époques fixées ; d’elles aussi s’échappent les vents et les esprits de la rosée, quand les fenêtres aux extrémités du ciel s’ouvrent aux époques fixées par la volonté divine. 12. Je vis douze portes dans le ciel aux extrémités de la terre, desquelles sortent le soleil et la lune et les étoiles et tous les ouvrages du ciel au levant et au couchant. 13. Bien d’autres fenêtres s’ouvrent encore à droite et à gauche. 14. L’une de ces fenêtres augmente la chaleur de l’été, aussi bien que les portes d’où sortent et où rentrent sans cesse les étoiles dans un cercle sans fin. 15. Et je vis dans le ciel le char de ces étoiles qui tournait sur le monde sans jamais décliner. Une d’entre elles est plus brillante que les autres ; celle-ci fait le tour du monde entier. Livre d’Hénoc (Enoch, Thoth, Hermès) : Chapitre SOIXANTE-QUINZE 1. Et vers les frontières de la terre, je vis douze portes pour tous les vents, qui s’en échappent de temps en temps pour se répandre sur la terre. 2. Trois de ces portes s’ouvrent dans la partie opposée du ciel, trois autres à l’occident, trois à droite et trois à gauche. Les trois premières regardent l’orient ; les trois dernières le nord. Celles qui sont placées à droite et à gauche regardent respectivement le midi et l’occident. 3. Par quatre portes sortent des vents de bénédiction et de salut, et par les huit autres des vents de désolation. Quand ils en ont mission, ils corrompent la terre et ses habitants, l’eau et tout ce qui vit dedans. 4. Le prince des vents sort par la porte placée à l’orient et par la première porte à l’orient qui s’incline vers le midi. Ce vent apporte la destruction, l’aridité, la chaleur suffocante et la corruption. 5. De la seconde porte, qui est au milieu, sortent l’égalité ou la juste mesure de toutes choses, la pluie, la fertilité, la salubrité et la force ; de la dernière porte, tournée vers le nord, proviennent le froid et l’aridité. 6. Après ces vents viennent les vents du Notus, qui soufflent par trois portes principales ; par la première, tournée vers l’orient, s’échappe le vent chaud. 7. Mais par la porte du milieu s’exhale une odeur agréable, la rosée, la pluie, le salut et la vie. 8. De la troisième porte, vers l’occident, proviennent la rosée, la pluie, la nielle et la perdition. 9. Les Aquilons soufflent par trois portes. De la septième, placée près de celle qui regarde le midi, sortent la rosée, la pluie, la nielle et la perdition. De celle du milieu viennent la pluie, la rosée, la vie et le salut. De la troisième porte, tournée à l’occident, mais se rapprochant du nord, viennent les nuées, les glaces, la neige, la pluie et la rosée. 10. Viennent ensuite, dans la quatrième région, les vents occidentaux. De la première porte sortent la rosée, la pluie, la glace, le froid, la neige et la gelée ; de la porte du milieu, la pluie, la rosée, le calme et l’abondance. 11. De la dernière, du côté du midi, l’aridité, la destruction, la sécheresse et la mort. 12. Ainsi se termine la description des douze portes placées aux quatre coins du ciel. 13. Toutes leurs lois, toutes leurs influences bonnes ou mauvaises, je te les ai expliquées, ô mon fils Mathusala !
Le Livre d’Enoch ou Hénoc, texte intégral, version française. Hénoc est considéré comme étant de même nature que Thoth et Hermès
Le Livre d’Enoch
470
Académie d'Hermès
- Hermès
- Accueil
  - Livre d'Hermès
  - Salle d'Hermès
  - Hermès Corp 0
  - Hermès Corp 1
  - Hermès Corp 2
  - Hermès Corp 3
  - Hermès Corp 4
  - Hermès Corp 5
  - Hermès Corp 6
  - Hermès Corp 7
  - Hermès Corp 8
  - Hermès Corp 9
  - Hermès Corp 10
  - Hermès Corp 11
  - Hermès Corp 12
  - Hermès Corp 13
  - Hermès Corp 14
  - Hermès Corp 15
  - Hermès Corp 16
  - Hermès Corp 17
  - Hermès Corp 18
  - Hermès Corp 19
  - Hermès Corp 20
  - Hermès Corp 21
  - Hermès Corp 22
  - Hermès Corp 23
  - Hermès Corp 24
  - Hermès & Roy 1
  - Hermès & Roy 2
  - Hermès & Roy 3
  - Hermès & Roy 4
  - Hermès & Roy 5
  - Hermès & Roy 6
  - Hermès & Roy 7
  - Hermès & Roy 8
  - Fables Lévi 1
  - Fables Lévi 2
  - Fables Lévi 3
  - Fables Lévi 4
  - Fables Lévi 5
  - Fables Lévi 6
  - Fables Lévi 7
  - Fables Lévi 8
  - Fables Lévi 9
  - Fables Lévi 10
  - Fables Lévi 11
  - Fables Lévi 12
  - Ovide 1
  - Ovide 2
  - Ovide 3
  - Ovide 4
  - Ovide 5
  - Ovide 6
  - Ovide 7
  - Ovide 8
  - Ovide 9
  - Ovide 10
  - Ovide 11
  - Ovide 12
  - Ovide 13
  - Ovide 14
  - Ovide 15
  - Ovide 16
  - Ovide 17
  - Ovide 18
  - Ovide 19
  - Ovide 20
  - Ovide 21
  - Ovide 22
  - Ovide 23
  - Ovide 24
  - Ovide 25
  - Ovide 26
  - Ovide 27
  - Ovide 28
  - Ovide 29
  - Ovide 30
  - Ovide 31
  - Ovide 32
  - Ovide 33
  - Ovide 34
  - Ovide 35
  - Ovide 36
  - Ovide 37
  - Ovide 38
  - Ovide 39
  - Ovide 40
  - Ovide 41
  - Ovide 42
  - Ovide 43
  - Ovide 44
  - Ovide 45
  - Ovide 46
  - Ovide 47
  - Ovide 48
  - Ovide 49
  - Ovide 50
  - Ovide 51
  - Ovide 52
  - Ovide 53
  - Ovide 54
  - Ovide 55
  - VD F Olivet 1
  - VD F Olivet 2
  - VD F Olivet 3
  - VD F Olivet 4
  - VD F Olivet 5
  - VD F Olivet 6
  - VD F Olivet 7
  - VD F Olivet 8
  - VD F Olivet 9
  - VD F Olivet 10
  - VD F Olivet 11
  - VD F Olivet 12
  - VD F Olivet 13
  - VD F Olivet 14
  - VD F Olivet 15
  - VD F Olivet 16
  - VD F Olivet 17
  - VD F Olivet 18
  - VD F Olivet 19
  - VD F Olivet 20
  - VD F Olivet 21
  - VD F Olivet 22
  - VD F Olivet 23
  - VD F Olivet 24
  - VD F Olivet 25
  - VD F Olivet 26
  - Pythagore 1
  - Pythagore 2
  - Pythagore 3
  - Tablettes de Thoth
  - Tablette 1
  - Tablette 2
  - Tablette 3
  - Tablette 4
  - Tablette 5
  - Tablette 6
  - Tablette 7
  - Tablettes 8
  - Tablette 9
  - Tablette 10
  - Tablette 11
  - Tablette 12
  - Tablette 13
  - Tablette 14
  - Tablette 15
  - Salle du Corpus
  - Corpus avis
  - Livre 1 corpus
  - Livre 2 corpus
  - Livre 3 corpus
  - Livre 4 corpus
  - Livre 5 corpus
  - Livre 6 corpus
  - Livre 7 corpus
  - Livre 8 corpus
  - Livre 9 corpus
  - Livre 10 corpus
  - Livre 11 corpus
  - Livre 12 corpus
  - Livre 13 corpus
  - Livre 14 corpus
  - Livre 15 corpus
  - Livre 16 corpus
  - Livre 17 corpus
  - Intro table Em
  - Table Emeraude
  - T Emeraude A 1
  - T Emeraude A 2
  - T Emeraude A 3
  - Livre SIH intro
  - Livre SIH 1
  - Livre SIH 2
  - Livre SIH 3
  - Livre SIH 4
  - Livre SIH 5
  - Livre SIH 6
  - Livre SIH 7
  - Livre SIH 8
  - Livre SIH 9
  - Salle ésotérisme
  - Koot Houmi 1
  - Koot Houmi 2
  - Koot Houmi 3
  - Koot Houmi 4
  - Koot Houmi 5
  - Koot Houmi 6
  - Koot Houmi 7
  - Koot Houmi 8
  - Koot Houmi 9
  - Koot Houmi 10
  - Koot Houmi 11
  - Koot Houmi 12
  - Koot Houmi 13
  - Koot Houmi 14
  - Koot Houmi 15
  - Koot Houmi 16
  - Koot Houmi 17
  - Koot Houmi 18
  - RC et FM 1
  - RC et FM 2
  - RC et FM 3
  - Salle d'Alchimie
  - Espagnet 1
  - Espagnet 2
  - Espagnet 3
  - Espagnet 4
  - Espagnet 5
  - Espagnet 6
  - Espagnet 7
  - Espagnet 8
  - Espagnet 9
  - Espagnet 10
  - Ariadne 1
  - Ariadne 2
  - Ariadne 3
  - Ariadne 4
  - Ariadne 5
  - Ariadne 6
  - Ariadne 7
  - Ariadne 8
  - Ariadne 9
  - Ariadne 10
  - FEG Pernety 1
  - FEG Pernety 2
  - FEG Pernety 3
  - FEG Pernety 3D
  - FEG Pernety 4
  - FEG Pernety 5
  - FEG Pernety 6
  - FEG Pernety 7
  - FEG Pernety 8
  - FEG Pernety 9
  - FEG Pernety 10
  - FEG Pernety 11
  - FEG Pernety 12
  - FEG Pernety 13
  - FEG Pernety 14
  - FEG Pernety 15
  - FEG Pernety 16
  - FEG Pernety 17
  - FEG Pernety 18
  - FEG Pernety 19
  - FEG Pernety 20
  - FEG Pernety 21
  - FEG Pernety 22
  - FEG Pernety 22D
  - FEG Pernety 23
  - FEG Pernety 24
  - FEG Pernety 25
  - FEG Pernety 25D
  - FEG Pernety 26
  - FEG Pernety 27
  - FEG Pernety 28
  - FEG Pernety 28D
  - FEG Pernety 29
  - FEG Pernety 29D
  - FEG Pernety 30
  - FEG Pernety 31
  - FEG Pernety 32
  - FEG Pernety 33
  - FEG Pernety 33D
  - FEG Pernety 34
  - FEG Pernety 35
  - FEG Pernety 35D
  - FEG Pernety 36
  - FEG Pernety 37
  - FEG Pernety 38
  - FEG Pernety 39
  - FEG Pernety 40
  - FEG Pernety 41
  - FEG Pernety 42
  - FEG Pernety 43
  - FEG Pernety 44
  - FEG Pernety 45
  - FEG Pernety 46
  - FEG Pernety 47
  - FEG Pernety 48
  - FEG Pernety 49
  - FEG Pernety 50
  - FEG Pernety 51
  - FEG Pernety 52
  - FEG Pernety 53
  - FEG Pernety 54
  - FEG Pernety 55
  - FEG Pernety 56
  - FEG Pernety 57
  - FEG Pernety 58
  - FEG Pernety 59
  - Noce chimique 1
  - Noce chimique 2
  - Noce chimique 3
  - Noce chimique 4
  - Noce chimique 5
  - Noce chimique 6
  - Noce chimique 7
  - Noce chimique 16
  - Noce chimique 8
  - Noce chimique 9
  - Noce chimique 10
  - Noce chimique 11
  - Noce chimique 12
  - Noce chimique 13
  - Noce chimique 14
  - Noce chimique 15
  - Cantique 1
  - Cantique 2
  - Cantique 3
  - Cantique 4
  - Cantique 5
  - Cantique 6
  - Cantique 7
  - Cantique 8
  - Cantique 9
  - Cantique 10
  - Cantique 11
  - Cantique 12
  - Cantique 13
  - Cantique 14
  - Chrysopée 1
  - Chrysopée 2
  - Etoile 1
  - Etoile 2
  - Etoile 3
  - Basile Valentin 1
  - Basile Valentin 2
  - Basile Valentin 3
  - Basile Valentin 4
  - Basile Valentin 5
  - Basile Valentin 6
  - Basile Valentin 7
  - Givry 1
  - Givry 2
  - Givry 3
  - Givry 4
  - Givry 5
  - Givry 6
  - Givry 7
  - Givry 8
  - Givry 9
  - Givry 10
  - Givry 11
  - Givry 12
  - Givry 13
  - Givry 14
  - Irshou 1
  - Irshou 2
  - Irshou 3
  - Irshou 4
  - Irshou 5
  - Irshou 6
  - Irshou 7
  - Irshou 8
  - Irshou 9
  - Lettre Koot 1
  - Lettre Koot 2
  - Lettre Koot 3
  - Lettre Koot 4
  - Lettre Koot 5
  - Livre Liebniz 1
  - Livre de Liebniz 2
  - Livre de Liebniz 3
  - Grand arcane int
  - Grand arcane 1
  - Grand arcane 2
  - Grand arcane 3
  - Grand arcane 4
  - Grand arcane 5
  - Grand arcane 6
  - Grand arcane 7
  - Grand arcane 8
  - Grand arcane 9
  - Grand arcane 10
  - Grand arcane 11
  - Grand arcane 12
  - Grand arcane 13
  - Grand arcane 14
  - Grand arcane 15
  - Grand arcane 16
  - Grand arcane 17
  - Grand arcane 18
  - Grand arcane 19
  - Grand arcane 20
  - Grand arcane 21
  - Grand arcane 22
  - Grand arcane 23
  - Grand arcane 24
  - Grand arcane 25
  - Grand arcane 26
  - Grand arcane 27
  - Grand arcane 28
  - Grand arcane 29
  - Salle occultisme
  - Boehme 1
  - Boehme 2
  - Boehme 3
  - Boehme 4
  - Boehme 5
  - Boehme 6
  - Boehme 7
  - Cit Eliphas 1
  - Cit Eliphas 2
  - Cit Eliphas 3
  - Cit Eliphas 4
  - Cit Eliphas 5
  - Cit Eliphas 6
  - Clav Salomon 1
  - Clav Salomon 2
  - Clav Salomon 3
  - Clav Salomon 4
  - Clav Salomon 5
  - Clav Salomon 6
  - Clav Salomon 7
  - Clav Salomon 8
  - Clav Salomon 9
  - Clav Salomon 10
  - Clav Salomon 11
  - Clav Salomon 12
  - Clav Salomon 13
  - Clav Salomon 14
  - Clav Salomon 15
  - Clav Salomon 16
  - Clav Salomon 17
  - Clav Salomon 18
  - Voix silence 1
  - Voix silence 2
  - Voix silence 3
  - Voix silence 4
  - Voix silence 5
  - Voix silence 6
  - Voix silence 7
  - Voix silence 8
  - Voix silence 9
  - Voix silence 10
  - Voix silence 11
  - Voix silence 12
  - Voix silence 13
  - Voix silence 14
  - Voix silence 15
  - Voix silence 16
  - Voix silence 17
  - Voix silence 18
  - Evang Thomas 1
  - Evang Thomas 2
  - Evang Thomas 3
  - Evang Thomas 4
  - Evang Thomas 5
  - Evanf Thomas 6
  - Evang Thomas 7
  - Evang Thomas 8
  - Lao Tseu 1
  - Lao Tseu 2
  - Lao Tseu 3
  - Lao Tseu 4
  - Lao Tseu 5
  - Lao Tseu 6
  - Lao Tseu 7
  - Lao Tseu 8
  - Lao Tseu 9
  - Livre Hénoc 1
  - Livre Hénoc 2
  - Livre Hénoc 3
  - Livre Hénoc 4
  - Livre Hénoc 5
  - Livre Hénoc 6
  - Livre Hénoc 7
  - Bhagavad Gita 1
  - Bhagavad Gita 2
  - Bhagavad Gita 3
  - Bhagavad Gita 4
  - Bhagavad Gita 5
  - Bhagavad Gita 6
  - Bhagavad Gita 7
  - Bhagavad Gita 8
  - Bhagavad Gita 9
  - Bhagavad Gita 10
  - Bhagavad Gita 11
  - Bhagavad Gita 12
  - Bhagavad Gita 13
  - Bhagavad Gita 14
  - Bhagavad Gita 15
  - Bhagavad Gita 16
  - Bhagavad Gita 17
  - Bhagavad Gita 18
  - Bhagavad Gita 19
  - Méditation 1
  - Méditation 2
  - Méditation 3
  - Méditation 4
  - Médiation 5
  - Méditation 6
  - Méditation 7
  - Méditation 8
  - Méditation 9
  - Méditation 10
  - Meditation 11
  - Méditation 12
  - Méditation 13
  - Méditation 14
  - Méditation 15
  - Méditation 16
  - Méditation 17
  - Méditation 18
  - Méditation 19
  - Méditation 20
  - Méditation 21
  - Méditation 22
  - Médiation 23
  - Méditation 24
  - Meditation 25
  - Méditation 26
  - Méditation 27
  - Méditation 28
  - Méditation 29
  - Méditation 30
  - Méditation 31
  - Méditation 32
  - Méditation 33
  - Méditation 34
  - Méditation 35
  - Méditation 36
  - Méditation 37
  - Méditation 38
  - Méditation 39
  - Méditation 40
  - Méditation 41
  - Méditation 42
  - Méditation 43
  - Méditation 44
  - Méditation 45
  - Méditation 46
  - Méditation 47
  - Méditation 48
  - Méditation 49
  - Méditation 50
  - Méditation 51
  - Méditation 52
  - Méditation 53
  - Méditation 54
  - Méditation 55
  - Méditation 56
  - Méditation 57
  - Méditation 58
  - Méditation 59
  - Méditation 60
  - Méditation 61
  - Méditation 62
  - Méditation 63
  - Méditation 64
  - Méditation 65
  - Méditation 66
  - Méditation 67
  - Méditation 68
  - Méditation 69
  - Méditation 70
  - Méditation 71
  - Méditation 72
  - Méditation 73
  - Méditation 74
  - Méditation 75
  - Méditation 76
  - Méditation 77
  - Méditation 78
  - Méditation 79
  - Méditation 80
  - Méditation 81
  - Méditation 82
  - Méditation 83
  - Méditation 84
  - Méditation 85
  - Méditation 86
  - Méditation 87
  - Méditation 88
  - Méditation 89
  - Méditation 90
  - Méditation 91
  - Méditation 92
  - Méditation 93
  - Méditation 94
  - Méditation 95
  - Info travaux
  - Téléchargements
- Cabbale
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.