337
LES DOUZE CLEFS DE PHILOSOPHIE De Frère Basile Valentin Religieux de l'Ordre de Sainct Benoist Traictant de la vraie Médecine Métallique
L'Ésotérisme et l'occultisme hermétique Livre Troisième Contenant une abrégée répétition de tout ce qui contenu dans les traités des douze Clefs de la Pierre précieuse des Philosophes. Dans laquelle est par le même Auteur Fr Basile Valentin mise en lumière : La lumière des Sages. Moi Basile Valentin Religieux de l'ordre de St Benoît ai composé ces traités précédent, par lesquels suivant la trace des anciens Philosophes, ai déclaré par quelle voie et moyen l'on peut chercher et trouver ce précieux trésor, duquel les sages ont conservé leur santé, et prolongé leur vie à beaucoup d'années. Et bien que je ne me sois éloigné en aucun point de la vérité, comme ma conscience en pourra rendre témoignage devant Dieu, qui connaît le dedans de nos cœurs, et ai toujours mis en vue la vérité qu'un moyennement docte n'aurait que faire d'autre que je lui en ai donné, conjointe avec les douze Clefs de pratique, serons plus que suffisant des nuits néanmoins que je passait à veiller, et le peu agréable repos que je prenais en ne dormant pas, mais les diverses pensées qui étaient pendant l'objet de mon imaginative, m'ont persuadé d'expliquer plus clairement, mettant en abrégé le livre que j'avais mis en lumière du flambeau que j'avais allumé, plus éclatante, afin de mieux éclairer, pour découvrir notre désirée Pierre, à ceux qui sont amateurs de l'art, et curieux de connaître la Nature. Et encore que je sache bien que beaucoup diront que j'ai tout plus que trop enseigné, et qu'à cause de cela j'ai chargé ma conscience de beaucoup de péchés, je leur répondrai néanmoins que cela est assez obscur aux ignorants et gens de peu d'esprit, mais clair et manifeste aux enfants de science. C'est pourquoi écoute et pèse bien mes paroles, et suis ce qu'ils t'enseigneront, tu parviendras aux plus cachés mystères de l'Art et de la Nature. Je n'ai rien écrit que je ne dois approuver et duquel je ne sois prêt à rendre compte au jour du jugement. Or tu trouveras cet abrégé en vraies et simples instructions suivantes, car je ne m'y étudie point à avoir des mots affectés et fallacieux, mais à suivre nûment la vérité. J'ai enseigné dans le précédent traité que toutes choses naissent et sont composées de trois, savoir est de Mercure, de Soufre et de Sel, et c'est chose certaine. Mais apprends encore que notre Pierre est composée de deux, de trois, de quatre et de cinq. De cinq c'est à dire, de sa quintessence, quatre qui sont les quatre éléments, de trois à savoir des trois principes des choses naturelles, de deux qui signifient le Mercure double, et d'un qui est le premier principe de toutes choses, qui fut produit pur et net de la création du monde, fiat, soit fait. Afin que personne ne se travaille à comprendre ces choses, et ne se peine à chercher en vain le sens mystique, et la vraie explication, je traiterai en peu de mots. Premièrement du Mercure, puis du Soufre, et après du Sel de notre pierre, qui sont les principes matériels. Du Mercure Premier principe de l'œuvre des Philosophes Remarque donc premièrement que nul argent vif commun ne sert à notre œuvre, car notre argent vif se tire, du meilleur métal par l'art spagyrique, et est pur subtil, reluisant, clair comme eau de roche, diaphane comme cristal, et sans aucune ordure. Réduit le en eau ou huile incombustible, parce que selon que m'en avouent les sages, Mercure a été eau au commencement, dissout en cette huile incombustible son propre Mercure duquel a été fait cette eau, précipite le dans sa propre huile. Et tu auras le Mercure double. Mais note que le Soleil après avoir été purifié selon que je t'ai enseigné en la première clef, doit être dissout par une certaine eau particulière, que je t'ai donné dans la seconde et réduit en chaux subtile, selon que je t'ai enseigné en la quatrième. Cette chaux doit passer par l'alambic avec esprit de SEL, et être précipité dans cet esprit, et réduit à feu de réverbère en poudre subtile, et que son Soufre puisse plus facilement entrer en sa propre nature, et l'embrasser plus étroitement par un amour réciproque, et tu auras deux substances dans une que l'on appelle le Mercure des Philosophes, et n'est qu'une Nature, et le premier ferment. Du Soufre Second principe de l'œuvre des Philosophes Tu chercheras ton Soufre dans le même métal, il le faut tirer sans aucune corrosion par feu de réverbère, d'un corps purifié et dissout, et comment cela se peut-il faire ? Je te l'ai déclaré ne t'en disant mot, et te l'ai assez clairement montré dans la troisième Clef. Tu dissoudras ce Soufre dans son propre sang, duquel il a pris naissance, observant le poids que je t'ai ordonné en la sixième Clef, l'ayant fait, auras dissout et nourri le vrai Lion du sang du Lion verd, car le sang fixe du Lion rouge est fait du sang volatil du verd, par quoi ils sont tous deux d'une même nature, et le sang volatil de l'un rend aussi volatil le sang fixe de l'autre. Et au contraire le fixe rend le volatil aussi fixe qu'il était auparavant la solution, entretiens les en chaleurs modérées, jusqu'à ce que le Soufre soit tout dissout, et tu auras par le commun accord des philosophes, le second ferment et le Soufre fixe nourri du volatil, que l'on tire en alambic par esprit de vin, qui est rouge comme sang, et est appelé Or potable, que l'on peut consolider, ni réduire en substance corporelle. Du Sel Troisième principe de l'œuvre des Philosophes Le Sel selon que l'on le prépare a des effets divers, rendant le corps fixe, et tantôt volatil, car l'esprit du Sel de Tartre tiré sans aucun ingrédient rend par la résolution et putréfaction tous les Métaux volatils, et les réduit en un Mercure vif, comme te l'enseignent mes Minéraux. Le sel de Tartre aussi fixe de soi grandement, notamment si l'on y ajoute de la chaux vive avec sa chaleur, car étant jointe ensemble ils ont une merveilleuse vertu fixative. Selon donc que l'on prépare le Sel végétable de Tartre, il peut et fixer et rendre volatil, ce qui est un admirable secret de nature, et un aspect merveilleux de l'art Philosophique. Il se fait un Sel volatil et bien clair d'urine d'un homme, qui par quelque temps n'aura bu que du vin pur, et ce Sel dissout toutes choses fixes, et les tire avec lui par l'alambic, il ne fixe pas néanmoins, et bien que cet homme n'ait bu que du vin, duquel par son urine est tiré ce Sel de Tartre ; car il s'est fait dans le corps de l'homme une certaine transmutation par la quelle la partie végétable, c'est à dire l'esprit végétable du vin, s'est changé en animal, c'est à dire en l'esprit animal du Sel d'urine, comme par exemple, des chevaux se fait transmutation d'avoine, foin et autres telles nourritures, les changeant en leur propre substance, à savoir en chair et autres partie de leurs corps. Les Abeilles aussi font du miel des meilleurs particules, et sur des herbes et fleurs, et ainsi des autres choses desquelles la Clef et principale cause gît en la putréfaction d'où proviennent toutes ces sortes de séparations et transmutations. L'esprit de sel commun tiré par certain moyen que je t'ai montré en ma dernière instruction, mis avec un peu de l'esprit du Dragon, dissout l'or et l'argent, et les fait monter au haut de l'Alambic, tout de même comme l'aigle joint avec l'esprit du Dragon, hôte perpétuel des rochers et montagnes. Mais si l'on fond quelque chose avec le sel avant la séparation de l'esprit d'avec le corps, il est plutôt rendu fixe que dissout. Je te dis d'avantage, que l'esprit de Sel commun conjoint avec l'esprit de vin, et distillé par trois fois avec lui, devient doux et perd toute corrosion et acrimonie, cet esprit ne combat plus corporellement contre l'Or, mais si l'on le fond sur la chaux de l'Or dûment préparée, il attire sa grande rougeur, et si l'on procède comme il faut, la chaux donne et empreint à la Lune purifiée une couleur semblable à celle qu'a eu premièrement le corps d'où elle a pris son origine. Ce corps peut recevoir sa première couleur, se mêlant et joignant à la lascive Vénus, d'autant qu'il a du commencement pris avec elle sa naissance de son sang, ou du moins de semblable au sien, et je ne t'en dirai pas d'avantage. Note que l'esprit de Sel dissout aussi la Lune préparée, et la réduit (comme t'en enseigne mes instructions) en une nature spirituelle, de laquelle se peut faire la Lune potable, ces esprits du Soleil et de la Lune doivent être conjoints comme le mari à la femme, par l'entremise de l'esprit du Mercure, ou de son huile. L'esprit est dans le Mercure, la couleur dans le Soufre, et la congélation dans le Sel, et ce sont ces trois qui peuvent reproduire le corps parfait, c'est-à-dire, l'esprit du Soleil fermenté de sa propre huile. Le Soufre que l'on trouve abondamment dans la nature de Vénus enflambé de sang fixe par elle engendré, l'esprit provenant du Sel Physique donné, en fortifiant et endurcissant la victoire entière, encore que l'esprit de Tartre, d'urine et de chaux vive, avec du vrai vinaigre aie bien de la vertu, car l'esprit de vinaigre est froid, et celui de la chaux est chaud, c'est pourquoi l'on juge à bon droit être de nature contraire, comme aussi l'on le voit par expérience. Je viens de parler en Philosophe, et ne m'est pas permis de passer outre, et montrer à aucun comment les portes sont fermées et remparée au-dedans. Je te donne encore ceci, pour dire adieu. Cherche ta matière dans la nature métallique, faits en un Mercure, et le fermente d'un Mercure, puis d'un Soufre, et le fermente pareillement de son propre Soufre, dispose et mets en ordre par le Sel, tire le une fois par l'alambic, et mêle le tout par juste poids, et il viendra un qui a pris aussi auparavant son origine d'un, fixe le, et le coagule par la chaleur continue puis le multiplie, comme je t'ai appris dans les deux dernières Clefs, et le fermente pour la troisième fois, et tu viendra à bout de ton dessin, quand à l'usage de la teinture, la douzième Clef t'en a assez instruit. Première Addition continuant les enseignement de l'œuvre susdite. Pour le par-dessus, je te veux apprendre que du noir Saturne et du doux Jupiter se peut aussi tirer un esprit, qui par après se réduit en huile douce comme en sa plus grande perfection, qui peut particulièrement et fermement ôter vie au Mercure, et le rendre beaucoup meilleur, comme je te l'ai enseigné en mes minéraux. Seconde addition Des œuvres susdites Ayant ainsi préparé ta matière sois seulement soigneux à gouverner ton feu, car toute l'œuvre en dépend, depuis le commencement jusqu'à la fin. Notre feu n'est que commun et naturel, et le fourneau vulgaire, et bien que les anciens sages et mes prédécesseurs aient écrit que notre feu n'est feu commun, je te dis néanmoins en vérité, que c'est qu'ils ont tous caché selon leur coutume, car notre matière est vile, et l'œuvre que l'on conduit seulement par le régime du feu, est aisée à faire. Le feu de lampe avec esprit de vin n'y est pas propre, car il s'y fait de trop grand coût et dépenses. Le fient de cheval n'est que perte et destruction, et notre matière ne peu jamais par son moyen venir à perfection. La multitude et variété de fourneaux n'est qu'inutilité superflue, et superfluité inutile, car il ne faut en notre triple vaisseau que varier et changer les degrés du feu. Prends donc garde que les trompeurs ne te déçoivent en la variété des fourneau, car le notre est vulgaire, le feu commun et la matière est abjecte. Le matras ressemble en figure au contour et rotondité de la terre, tu n'as que faire d'avoir d'avantage d'instruction, à savoir gouverner ton feu, et bâtir ton fourneau, car qui a la matière trouvera bientôt un fourneau, et qui a de la farine ne met guère à trouver un four, et ne se doit pas beaucoup de faire cuire du pain. Il n'est pas besoin d'écrire amplement de ce point, prends seulement garde à la chaleur, et fait que tu puisses discerner le chaud d'avec le froid, si tu frappe le but, tu aura tout fait, et sera parvenu à la fin désirée de l'art, pour reconnaissance de laquelle soit perpétuellement loué Dieu, auteur de toute la Nature. Ainsi-soit-il. Colloque de l'esprit de mercure à frère albert L'esprit Quelle est l'occasion, Albert, que tu m'as tant fait de conjuration pour me faire venir ? Albert Je te la veux dire, moyennant que tu me donnes assurance pour mon corps, ma vie et mon Ame, et que je n'aurai aucun déplaisir de toi. L'esprit Il n'est pas de mon pouvoir de te faire du déplaisir, ni ne suis pas venu auprès de toi pour cela, mais si tu ne quittes ton appellation, tu es déjà recommandé à un autre qui te châtiera toi, et tes semblables, et jouera bien son jeu au salut de ton âme, je ne puis t'avancer ni reculer, si j'étais un homme je voudrai bien être lavé et pour ce répond moi à mes demandes. Albert Je te prie ne sois fâché contre moi, car je suis un homme débile, et tu es un esprit puissant et subtil, et pour ce dis-moi premièrement si tu es bon ou mauvais, ou qui tu es. L'esprit Je ne suis ni bon ni mauvais, mais je suis un esprit des sept Planètes qui gouverne la moyenne nature, ils ont le commandement de gouverner les quatre différentes parties du monde, savoir le Firmament, les animaux, les végétaux, et partie des minéraux, et nous sommes sept qui par notre agilité conduisons dans les trois parties inférieures, les ascendant et descendant, et opérons en eux, car les planètes ne peuvent pas descendre corporellement ici bas, mais leur esprit, lequel aide les choses qui sont disposées à engendrer par la vertu des quatre Eléments. Celui qui a cette intelligence se pourra disposer à l'œuvre. Albert Je suis grandement joyeux que tu me donne une si belle intelligence, et que j'ai compris par toi que je n'ai jamais fait d'aucun Philosophe, mais je te prie accorde moi encore une demande, et je te dirai le sujet pour lequel je t'ai appelé, et te le déclarerai par ordre si tu me veux dire ton nom. L'esprit Mon nom je suis l'Esprit des Planètes, non pas le Dieu du Mercure, comme tu me qualifie par tes appellations, et ne suis pas venu par force d'icelle, mais par le permission de Dieu, je suis venu sans contrainte, aussi qu'il a été donné à chacun homme un esprit serviable de Dieu, mais il s'en trouve peu qui s'en rendent dignes, pour ce n'aie point peur de ma noirceur, car elle sera pour le commencement de ta richesse. Car au commencement de la création tout était en ténèbres, et après l'agréable rougeur du matin, le Soleil se lève tout en sang et feu, si tu crois à cette heure mes paroles qui ne sont pas humaines, mais une voix raisonnante selon ma nature, je te veux écouter amiablement et te donner bonne adresse, sors donc hors de ton appellation et m'y laisse entrer, assis toi à table et que j'écrive avec soin ce que je te dirai, mais dis-moi premièrement le sujet pourquoi tu m'a fait venir et ne sois point cauteleux, mais simple et succinct à tes demandes. Albert Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen. La très sainte et une inséparable Trinité, et inséparable Déité unique. Mercure je te demande que tu me dises la vérité, si ce que les anciens ont écrit de la Pierre des Philosophes, ou de la teinture est véritablement en la nature, ou si c'est une subtilespéculation. L'esprit Sache que les Philosophes par prévoyance ont écrit diverses choses afin que les ignorants qui ne tendent qu'à l'or et à l'argent fussent abusés, ainsi le plus grand secret de la nature, et les vertus naturelles qui font à tous chercher la vérité, se trouvera que Dieu a mis dans la nature, et que l'homme ne peut pas connaître, si on ne lui montre clairement, et encore ne le peut-il comprendre, à cause de son aveuglement, et qu'il ne peut pas se connaître soi même. Albert J'entends par tes paroles, bien qu'elles soient obscures, que tu entends l'or très fin. L'esprit En partie tu as bien entendu, mais il y a encore une nuée trouble devant tes yeux, c'est le plus fin or, mais non pas celui qui est affiné dans la fournaise, mais celui que la nature même par son serviteur Vulcain a affiné sans science, à la mode de lui est tiré le double Mercure, et quand tu auras icelui tu pourras disputer avec ton Abbé, et lui dire : Azot et ignis tibi sufficunt. Il est donc manifeste qu'il n'est plus que fin or, auquel Dieu en la création lui a donné cette vertu pour être manifesté aux hommes, afin que chacun se puisse savoir, s'il est bien illuminé de Dieu.
Douze mystérieuses clefs, comme les 12 travaux d'Hercule, ou les 12 signes du zodiaque
- Hermès
- Accueil
  - Livre d'Hermès
  - Salle d'Hermès
  - Hermès Corp 0
  - Hermès Corp 1
  - Hermès Corp 2
  - Hermès Corp 3
  - Hermès Corp 4
  - Hermès Corp 5
  - Hermès Corp 6
  - Hermès Corp 7
  - Hermès Corp 8
  - Hermès Corp 9
  - Hermès Corp 10
  - Hermès Corp 11
  - Hermès Corp 12
  - Hermès Corp 13
  - Hermès Corp 14
  - Hermès Corp 15
  - Hermès Corp 16
  - Hermès Corp 17
  - Hermès Corp 18
  - Hermès Corp 19
  - Hermès Corp 20
  - Hermès Corp 21
  - Hermès Corp 22
  - Hermès Corp 23
  - Hermès Corp 24
  - Hermès & Roy 1
  - Hermès & Roy 2
  - Hermès & Roy 3
  - Hermès & Roy 4
  - Hermès & Roy 5
  - Hermès & Roy 6
  - Hermès & Roy 7
  - Hermès & Roy 8
  - Fables Lévi 1
  - Fables Lévi 2
  - Fables Lévi 3
  - Fables Lévi 4
  - Fables Lévi 5
  - Fables Lévi 6
  - Fables Lévi 7
  - Fables Lévi 8
  - Fables Lévi 9
  - Fables Lévi 10
  - Fables Lévi 11
  - Fables Lévi 12
  - Ovide 1
  - Ovide 2
  - Ovide 3
  - Ovide 4
  - Ovide 5
  - Ovide 6
  - Ovide 7
  - Ovide 8
  - Ovide 9
  - Ovide 10
  - Ovide 11
  - Ovide 12
  - Ovide 13
  - Ovide 14
  - Ovide 15
  - Ovide 16
  - Ovide 17
  - Ovide 18
  - Ovide 19
  - Ovide 20
  - Ovide 21
  - Ovide 22
  - Ovide 23
  - Ovide 24
  - Ovide 25
  - Ovide 26
  - Ovide 27
  - Ovide 28
  - Ovide 29
  - Ovide 30
  - Ovide 31
  - Ovide 32
  - Ovide 33
  - Ovide 34
  - Ovide 35
  - Ovide 36
  - Ovide 37
  - Ovide 38
  - Ovide 39
  - Ovide 40
  - Ovide 41
  - Ovide 42
  - Ovide 43
  - Ovide 44
  - Ovide 45
  - Ovide 46
  - Ovide 47
  - Ovide 48
  - Ovide 49
  - Ovide 50
  - Ovide 51
  - Ovide 52
  - Ovide 53
  - Ovide 54
  - Ovide 55
  - VD F Olivet 1
  - VD F Olivet 2
  - VD F Olivet 3
  - VD F Olivet 4
  - VD F Olivet 5
  - VD F Olivet 6
  - VD F Olivet 7
  - VD F Olivet 8
  - VD F Olivet 9
  - VD F Olivet 10
  - VD F Olivet 11
  - VD F Olivet 12
  - VD F Olivet 13
  - VD F Olivet 14
  - VD F Olivet 15
  - VD F Olivet 16
  - VD F Olivet 17
  - VD F Olivet 18
  - VD F Olivet 19
  - VD F Olivet 20
  - VD F Olivet 21
  - VD F Olivet 22
  - VD F Olivet 23
  - VD F Olivet 24
  - VD F Olivet 25
  - VD F Olivet 26
  - Pythagore 1
  - Pythagore 2
  - Pythagore 3
  - Tablettes de Thoth
  - Tablette 1
  - Tablette 2
  - Tablette 3
  - Tablette 4
  - Tablette 5
  - Tablette 6
  - Tablette 7
  - Tablettes 8
  - Tablette 9
  - Tablette 10
  - Tablette 11
  - Tablette 12
  - Tablette 13
  - Tablette 14
  - Tablette 15
  - Salle du Corpus
  - Corpus avis
  - Livre 1 corpus
  - Livre 2 corpus
  - Livre 3 corpus
  - Livre 4 corpus
  - Livre 5 corpus
  - Livre 6 corpus
  - Livre 7 corpus
  - Livre 8 corpus
  - Livre 9 corpus
  - Livre 10 corpus
  - Livre 11 corpus
  - Livre 12 corpus
  - Livre 13 corpus
  - Livre 14 corpus
  - Livre 15 corpus
  - Livre 16 corpus
  - Livre 17 corpus
  - Intro table Em
  - Table Emeraude
  - T Emeraude A 1
  - T Emeraude A 2
  - T Emeraude A 3
  - Livre SIH intro
  - Livre SIH 1
  - Livre SIH 2
  - Livre SIH 3
  - Livre SIH 4
  - Livre SIH 5
  - Livre SIH 6
  - Livre SIH 7
  - Livre SIH 8
  - Livre SIH 9
  - Salle ésotérisme
  - Koot Houmi 1
  - Koot Houmi 2
  - Koot Houmi 3
  - Koot Houmi 4
  - Koot Houmi 5
  - Koot Houmi 6
  - Koot Houmi 7
  - Koot Houmi 8
  - Koot Houmi 9
  - Koot Houmi 10
  - Koot Houmi 11
  - Koot Houmi 12
  - Koot Houmi 13
  - Koot Houmi 14
  - Koot Houmi 15
  - Koot Houmi 16
  - Koot Houmi 17
  - Koot Houmi 18
  - RC et FM 1
  - RC et FM 2
  - RC et FM 3
  - Salle d'Alchimie
  - Espagnet 1
  - Espagnet 2
  - Espagnet 3
  - Espagnet 4
  - Espagnet 5
  - Espagnet 6
  - Espagnet 7
  - Espagnet 8
  - Espagnet 9
  - Espagnet 10
  - Ariadne 1
  - Ariadne 2
  - Ariadne 3
  - Ariadne 4
  - Ariadne 5
  - Ariadne 6
  - Ariadne 7
  - Ariadne 8
  - Ariadne 9
  - Ariadne 10
  - FEG Pernety 1
  - FEG Pernety 2
  - FEG Pernety 3
  - FEG Pernety 3D
  - FEG Pernety 4
  - FEG Pernety 5
  - FEG Pernety 6
  - FEG Pernety 7
  - FEG Pernety 8
  - FEG Pernety 9
  - FEG Pernety 10
  - FEG Pernety 11
  - FEG Pernety 12
  - FEG Pernety 13
  - FEG Pernety 14
  - FEG Pernety 15
  - FEG Pernety 16
  - FEG Pernety 17
  - FEG Pernety 18
  - FEG Pernety 19
  - FEG Pernety 20
  - FEG Pernety 21
  - FEG Pernety 22
  - FEG Pernety 22D
  - FEG Pernety 23
  - FEG Pernety 24
  - FEG Pernety 25
  - FEG Pernety 25D
  - FEG Pernety 26
  - FEG Pernety 27
  - FEG Pernety 28
  - FEG Pernety 28D
  - FEG Pernety 29
  - FEG Pernety 29D
  - FEG Pernety 30
  - FEG Pernety 31
  - FEG Pernety 32
  - FEG Pernety 33
  - FEG Pernety 33D
  - FEG Pernety 34
  - FEG Pernety 35
  - FEG Pernety 35D
  - FEG Pernety 36
  - FEG Pernety 37
  - FEG Pernety 38
  - FEG Pernety 39
  - FEG Pernety 40
  - FEG Pernety 41
  - FEG Pernety 42
  - FEG Pernety 43
  - FEG Pernety 44
  - FEG Pernety 45
  - FEG Pernety 46
  - FEG Pernety 47
  - FEG Pernety 48
  - FEG Pernety 49
  - FEG Pernety 50
  - FEG Pernety 51
  - FEG Pernety 52
  - FEG Pernety 53
  - FEG Pernety 54
  - FEG Pernety 55
  - FEG Pernety 56
  - FEG Pernety 57
  - FEG Pernety 58
  - FEG Pernety 59
  - Noce chimique 1
  - Noce chimique 2
  - Noce chimique 3
  - Noce chimique 4
  - Noce chimique 5
  - Noce chimique 6
  - Noce chimique 7
  - Noce chimique 16
  - Noce chimique 8
  - Noce chimique 9
  - Noce chimique 10
  - Noce chimique 11
  - Noce chimique 12
  - Noce chimique 13
  - Noce chimique 14
  - Noce chimique 15
  - Cantique 1
  - Cantique 2
  - Cantique 3
  - Cantique 4
  - Cantique 5
  - Cantique 6
  - Cantique 7
  - Cantique 8
  - Cantique 9
  - Cantique 10
  - Cantique 11
  - Cantique 12
  - Cantique 13
  - Cantique 14
  - Chrysopée 1
  - Chrysopée 2
  - Etoile 1
  - Etoile 2
  - Etoile 3
  - Basile Valentin 1
  - Basile Valentin 2
  - Basile Valentin 3
  - Basile Valentin 4
  - Basile Valentin 5
  - Basile Valentin 6
  - Basile Valentin 7
  - Givry 1
  - Givry 2
  - Givry 3
  - Givry 4
  - Givry 5
  - Givry 6
  - Givry 7
  - Givry 8
  - Givry 9
  - Givry 10
  - Givry 11
  - Givry 12
  - Givry 13
  - Givry 14
  - Irshou 1
  - Irshou 2
  - Irshou 3
  - Irshou 4
  - Irshou 5
  - Irshou 6
  - Irshou 7
  - Irshou 8
  - Irshou 9
  - Lettre Koot 1
  - Lettre Koot 2
  - Lettre Koot 3
  - Lettre Koot 4
  - Lettre Koot 5
  - Livre Liebniz 1
  - Livre de Liebniz 2
  - Livre de Liebniz 3
  - Grand arcane int
  - Grand arcane 1
  - Grand arcane 2
  - Grand arcane 3
  - Grand arcane 4
  - Grand arcane 5
  - Grand arcane 6
  - Grand arcane 7
  - Grand arcane 8
  - Grand arcane 9
  - Grand arcane 10
  - Grand arcane 11
  - Grand arcane 12
  - Grand arcane 13
  - Grand arcane 14
  - Grand arcane 15
  - Grand arcane 16
  - Grand arcane 17
  - Grand arcane 18
  - Grand arcane 19
  - Grand arcane 20
  - Grand arcane 21
  - Grand arcane 22
  - Grand arcane 23
  - Grand arcane 24
  - Grand arcane 25
  - Grand arcane 26
  - Grand arcane 27
  - Grand arcane 28
  - Grand arcane 29
  - Salle occultisme
  - Boehme 1
  - Boehme 2
  - Boehme 3
  - Boehme 4
  - Boehme 5
  - Boehme 6
  - Boehme 7
  - Cit Eliphas 1
  - Cit Eliphas 2
  - Cit Eliphas 3
  - Cit Eliphas 4
  - Cit Eliphas 5
  - Cit Eliphas 6
  - Clav Salomon 1
  - Clav Salomon 2
  - Clav Salomon 3
  - Clav Salomon 4
  - Clav Salomon 5
  - Clav Salomon 6
  - Clav Salomon 7
  - Clav Salomon 8
  - Clav Salomon 9
  - Clav Salomon 10
  - Clav Salomon 11
  - Clav Salomon 12
  - Clav Salomon 13
  - Clav Salomon 14
  - Clav Salomon 15
  - Clav Salomon 16
  - Clav Salomon 17
  - Clav Salomon 18
  - Voix silence 1
  - Voix silence 2
  - Voix silence 3
  - Voix silence 4
  - Voix silence 5
  - Voix silence 6
  - Voix silence 7
  - Voix silence 8
  - Voix silence 9
  - Voix silence 10
  - Voix silence 11
  - Voix silence 12
  - Voix silence 13
  - Voix silence 14
  - Voix silence 15
  - Voix silence 16
  - Voix silence 17
  - Voix silence 18
  - Evang Thomas 1
  - Evang Thomas 2
  - Evang Thomas 3
  - Evang Thomas 4
  - Evang Thomas 5
  - Evanf Thomas 6
  - Evang Thomas 7
  - Evang Thomas 8
  - Lao Tseu 1
  - Lao Tseu 2
  - Lao Tseu 3
  - Lao Tseu 4
  - Lao Tseu 5
  - Lao Tseu 6
  - Lao Tseu 7
  - Lao Tseu 8
  - Lao Tseu 9
  - Livre Hénoc 1
  - Livre Hénoc 2
  - Livre Hénoc 3
  - Livre Hénoc 4
  - Livre Hénoc 5
  - Livre Hénoc 6
  - Livre Hénoc 7
  - Bhagavad Gita 1
  - Bhagavad Gita 2
  - Bhagavad Gita 3
  - Bhagavad Gita 4
  - Bhagavad Gita 5
  - Bhagavad Gita 6
  - Bhagavad Gita 7
  - Bhagavad Gita 8
  - Bhagavad Gita 9
  - Bhagavad Gita 10
  - Bhagavad Gita 11
  - Bhagavad Gita 12
  - Bhagavad Gita 13
  - Bhagavad Gita 14
  - Bhagavad Gita 15
  - Bhagavad Gita 16
  - Bhagavad Gita 17
  - Bhagavad Gita 18
  - Bhagavad Gita 19
  - Méditation 1
  - Méditation 2
  - Méditation 3
  - Méditation 4
  - Médiation 5
  - Méditation 6
  - Méditation 7
  - Méditation 8
  - Méditation 9
  - Méditation 10
  - Meditation 11
  - Méditation 12
  - Méditation 13
  - Méditation 14
  - Méditation 15
  - Méditation 16
  - Méditation 17
  - Méditation 18
  - Méditation 19
  - Méditation 20
  - Méditation 21
  - Méditation 22
  - Médiation 23
  - Méditation 24
  - Meditation 25
  - Méditation 26
  - Méditation 27
  - Méditation 28
  - Méditation 29
  - Méditation 30
  - Méditation 31
  - Méditation 32
  - Méditation 33
  - Méditation 34
  - Méditation 35
  - Méditation 36
  - Méditation 37
  - Méditation 38
  - Méditation 39
  - Méditation 40
  - Méditation 41
  - Méditation 42
  - Méditation 43
  - Méditation 44
  - Méditation 45
  - Méditation 46
  - Méditation 47
  - Méditation 48
  - Méditation 49
  - Méditation 50
  - Méditation 51
  - Méditation 52
  - Méditation 53
  - Méditation 54
  - Méditation 55
  - Méditation 56
  - Méditation 57
  - Méditation 58
  - Méditation 59
  - Méditation 60
  - Méditation 61
  - Méditation 62
  - Méditation 63
  - Méditation 64
  - Méditation 65
  - Méditation 66
  - Méditation 67
  - Méditation 68
  - Méditation 69
  - Méditation 70
  - Méditation 71
  - Méditation 72
  - Méditation 73
  - Méditation 74
  - Méditation 75
  - Méditation 76
  - Méditation 77
  - Méditation 78
  - Méditation 79
  - Méditation 80
  - Méditation 81
  - Méditation 82
  - Méditation 83
  - Méditation 84
  - Méditation 85
  - Méditation 86
  - Méditation 87
  - Méditation 88
  - Méditation 89
  - Méditation 90
  - Méditation 91
  - Méditation 92
  - Méditation 93
  - Méditation 94
  - Méditation 95
  - Info travaux
  - Téléchargements
- Cabbale
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.