En Français du 17ème siècle
Le Mystère occulte du Cantique des cantiques. 6.10 Je suis descendue dans le jardin des noix, pour voir les pommes des valées, et considerer si la vigne avoit fleury, et si les pommes de grenade avoient germé. Ce jardin des noix est sans doutte un de ceus de son epoux. Ces nois pouroient nous figurer les fruicts de ce jardin, envelopéz dans les vases naturels, comme la noix l’est dans ses différentes écorces, dont l’epouse auroit voulu considerer l’estat soit de leur fleur, soit de leur fruict. La noix est le simbolle des épousalles par ses doubles envelopes. Ces noix se peuvent encor entendre de ce qui fait fructifier ce jardin et luy communique la chaleur exterieure et artificielle de lampe, entretenüe avec l’huille produitte par la noix. Cependant quand je reflechis à l’expression de Bernard Trevisan, en un petit traitté que j’ay traduit autrefois, où il est dit que l’on doit aussy mettre la terre avec le feu en un vase convenable, puis y introduire un feu inextinguible de noix, lequel descendant sur la terre devore tout avec la gomme et le convertit en sa nature, cela fait que je renouvelle mon attention. Ce jardin des noix c’est celui où l’epouse descend, pour oster l’amertume de ceus qui descendent, c’est à dire qui tombent ou pechent ; et la dureté de l’écalle est celle de la noix du peché, qui couvre et renferme un noiau agreable, pourveu que la grace de l’epoux oste cette amertume et casse le noiau. C’est ce que fait l’onction de la grace dans le spirituel, et dans le phisique l’amertume se tourne en douceur, et la dureté est amolie par la solution. 6.11 Je n’ay pas sceu, et mon ame m’a troublée, accause des quadriges d’Aminadab L’epouse n’a pû rien connoistre à cette fleureson, ny à cette maturité des fruicts, car tout se passe dans le fourneau secret de nature. Et son ame a esté troublée accause des quadriges d’Aminadab. Le terme de quadrige signifie ou un chariot ou une chaise ou un char trainé à quatre chevaus, ou les chevaus mesmes qui le tirent, ou un cheval destiné à estre des quatre qui servent à cet attelage de quatre chevaus. On scait qu’en termes d’adeptes qui est un idiome tout particulier, le chaval est la partie dissolvante et volatille ; mais ce terme de (quadriga) convient et indique la pluralité de ces chevaus, qui semblent se multiplier dans le progréz de l’oeuvre, lequel paroist icy fort avancé. Le premier de ces chevaus est noir, le deusiesme est blanc, le troisiesme est citrin et le quatriesme est rouge : voilà la quadrille des imbibitions reiterées qui se suivent l’un l’autre, et ce sont les couleurs ou les qualitéz ausquelles ces courciers conduisent le char du soleil philosophique, icy designé sous le nom d’Aminadab, que les interprettes spirituels croient avoir esté quelque grand homme de guerre, en réputation du temps de Salomon, et sans doutte il y a plus de mistere sous ce nom composé d’(amin) et d’(adab) qui signifie le char du roy ou du prince. Quelques uns disent que cet Aminadab estoit le nom de celuy qui le premier entra et passa la mer rouge. Le philosophe l’interpretera pour ce qui penetre la matiere ou le serviteur rouge. 6.12 Revenéz, revenéz o Sulamite, revenéz, revenéz, affin que nous vous considerions. Cet esprit qui resucite les morts pouvoit bien faire revenir l’epouse troublée, puisqu’il l’avoit desja tirée d’un plus grand évanouissement, et cela plus d’unne foix. Le dieu Mercure estoit destiné par les poetes scavants à conduire les ames des morts aus enfers, et à les en ramener. ( Mercurius animas ducit et reducit ). Sulamite veut dire pacifique, c’est ainsi que l’epouse est nommée, accause qu’apres tant de troubles souferts, elle peut s’attendre enfin à une paix fixe et permanente. Par ces quatre repetions de revenez, l’epouse est rapellée quatre foix. Ce qui suppose qu’elle estoit decouragée, et avoit esté defigurée autant de foix. Ce qui repond à ces quatre chevaus, ces quadriges, attelés à ce char d’Aminadab. Ce qui peut aussy indiquer les quatre coins du monde philosophique, d’où cette vierge dissipée par tant de solutions est rappelée, par la voie des quatre saisons, pour s’unir pour jamais à son epoux. Mais parce que cet epoux dissolvant est venu apporter l’épée, et non la paix sur cette terre vierge, il veut pourtant qu’elle l’espere par son union, car le mistere de la reconciliation luy a esté donné, et il la reconcilira avec la justice formidable du pere qui est le feu, qui ne luy pourra plus nuire ; au contraire il la beatifiera. C’est ainsi que cette vierge se purifie de plus en plus, et qu’elle devient plus lumineuse, par les regards de cet epoux qui la veut considerer de plus en plus, la trouvant plus belle à chaque foix qu’il l’a lavée de larmes, et qu’il les a dessechées par l’ardeur de son amour qu’il luy procure, et qui rend cette epouse si fort eprouvée de plus belle en plus belle, ce qui donne l’envie de l’envisager de nouveau. Les compagnes de l’épouse 7.01 Que versés vous dans le Sulamite, sinon des coeurs de musique dans un camp ? Que vos demarches sont belles, o filles de prince ! Dans vos chaussures les jointures de vos cuisses sont comme des colliers faits de main d’ouvrier. Nostre vierge estant dans un perpetuel combat entre les ennemis qui l’agittent, l’eau et le feu qui la persecuttent, sort toujours victorieuse de ces attaques par le secours qu’elle reçoit de son epoux, qui la met ainsi à l’épreuve pour se l’assurer davantage ; et lorsqu’elle est rentrée dans son camp, elle chante victoire, ravie de l’avoir remportée, glorieuse d’avoir tant souffert pour son epoux, qui desire d’elle ces epreuves, et qui les recompense à chaque foix d’un nouveau raion de gloire. Les desmarches de nostre epouse sont les progres denostre matiere, qui par la force de l’esprit qui l’anime, ne laisse aucunne partie de son sujet sans le luy communiquer. La chaussure empesche que l’on ne touche la terre, et est un commancement de separation d’avec elle, qui nous éleve au dessus, (in terram foliatam). Cette seur, cette epouse est icy appelée fille de prince, car elle tient de luy tout ce qu’elle a de precieus, et fait la richesse et l’ornement de son royaume ; et de plus elle en a esté formée et engendrée, car cette aimable vierge est fille de son epoux, ( spiritus incorporatus, et fixatus, ortus a spitu volatile celesti ). Eve a bien esté formée d’Adam, et mesme de sa coste, ( parte duriore, os ex ossibus ). On paroit ordinairement le cou de ceus que l’on honoroit du triomphe, de carcans enrichis des ornements les plus precieus, car il s’agit des jointures des jambes et des cuisses de l’epouse, qui paroissent comme des charnieres du dernier poly et de main d’ouvrier, mesme de maistre. Cet ouvrier est l’époux qui donne toutte cette grace au moien unissant, d’où procede toutte l’agilité du progres de ce grand oeuvre, dont les deus cuisses sont le blanc et le rouge, deus soufres si desiréz dans l’oeuvre. 7.02 Vostre nombril est une couppe faitte au tour, où il ne manque jamais de liqueur à boire. Vostre ventre est comme un monceau de froment environné de lys. Le nombril est le conduit par où l’enfan prend sa nourriture dans le ventre de sa mere. Cette mere a deus enfans, la lune et le soleil, car c’est Latone qui a mis au monde Appollon et Diane, qu’elle nourit d’abord de laict virginal, dans leur enfance, jusques à ce qu’ils soient asses forts pour vuider la couppe remplie d’un breuvage plus parfait, de cette liqueur toutte spirituelle et celeste. C’est le nombril de notre vierge, qui est cette couppe de perfection, faitte au tour avec justesse et compassée adroittement, où se trouve meslé le fixe et le volatil, le spiritueus avec le terrestre, le celeste avec l’elementaire, le formel avec le matériel. Ce conduit est traitté de nombril pour faire voir qu’il est couppé, et que la nourriture menstruelle et corrompüe ne se communique plus par là. Mais au contraire ce nombril est devenu une couppe pleine d’une liqueur salutaire et celeste, qui procure par son laict une croissance, et par son vin une force qui porte à l’aage viril, et augmente l’estat robuste. Ce n’est pas asséz que la liqueur exprimée et contenue dans la couppe, la nourriture plus solide du fixe, est designée par ce ventre, comparé à un morceau de froment, tout environné de lys. Car ce froment, ce grain philosophique, est accompagné de douceur, de beauté, signifiée par le lys ordorant qui l’environne. (Lilium album, lilium rubeum continet). Ce grain de froment a esté semé, est poury et mort en terre vierge, et y aiant germé a produit un monceau de froment par sa multiplication que luy a procurée l’esprit de fecondité, qui l’a rendu propre à la nourriture, santé et saveur rejouissante de tous les hommes. Pseaume 8. ( Il a nourry de la plus pure farine de froment, et l’a rassasié du miel sorti de la pierre). ( Vallatus liliis ), ce lys qui est l’epoux, l’esprit, le volatil mesme, qui s’est nommé ailleurs luy mesme fleur des champs, lys des vallées, qui sert icy de rampart à ce monceau de grain, et l’entoure comme uns isle, pour le deffendre de l’ardeur du soleil, et de tout ce qui le pouroit gaster. 7.03 Vos deus mamelles sont comme deus petits jumeaus de la femelle d’un chevreuil. C’est une repetition de ce qui a esté dit dans une autre imbibition, qui fait remarquer que c’en est encore icy une nouvelle. 7.04 Vostre cou est comme une tour d’yvoire, vos yeux sont comme les piscines d’Hesebon, qui sont à la porte de la fille de la multitude, vostre néz comme la tour du Liban qui regarde Damas. Le palmier a une verdeur permanente et son feuillage ne change jamais ; et le suc celeste l’aiant fait croistre, el maintient en cet estat, droit, elevé et auguste. Le palmier en croissant est menu par le bas, et grossit à mesure qu’il s’eleve, et plus il monte haut, plus les fruicts qu’il porte sont eccellents. C’est pourquoy on luy compare la taille de l’epouse. Ainsi que la croix aiant esté elevée, nous prepare dans le spirituel unne nourriture celeste et salutaire. Les grappes de raisin veullent estre pressées, pour donner cette liqueur enyvrante ; il faut donc presser les mamelles pour changer le laict en vin. La finne fleur des grappes blanches que le palmier pousse, et qui n’ont point encor esté touchées, est pour les connoisseurs délicats. 7.05 Vostre teste est comme le mont Carmel, et la chevelure de vostres teste comme la pourpre du roy liée aus canaus. Le mary est le chef de la femme, et l’epoux dont l’epouse est ornée est sa teste, le mont Carmel de la tribu d’Isshar, asses pres de Tyr, beau, fertille et orné de touttes sortes de fruicts : cette teste est donc remplie de touttes sortes de bien. Cette teste qui gouverne tout reçoit non seulement la lumiere d’en haut, mais doit estre arosée des pluies salutaires qui la rendent fertille : ( In Carmelo Elias orans obtinuit pluviam ). La chevelure de la teste de l’epouse est comme une pourpre du roy, c’est à dire la leine que l’on teint en cette couleur elle est teinte deus fois avant que d’estre filée, et est liée dans les tuiais à travers lesquels decoulle le sang de ce poisson ou coquillage que l’on appelle pourpre. L’auteur compare les cheveus de la teste de l’epouse à cette laine. C’est cette spécieuse et precieuse tainture qui est le sang de l’epoux, dont l’epouse estant tainte, et liée aus canaus par où il s’ecoulle, elle reçoit la splendeur, la puissance ; et le diadesme ; en un mot, c’est ce qui la fait reine, digne epouse du roy puissant qui par sa teinture fait autant de roys de ceus ausquels il la communique et qui s’en trouvent teints. 7.06 Que vous estes belle, pleine de grace, o vous qui estes ma tres chere, et les delices de mon coeur. C’est en cet estat que l’epouse est agreable à considerer, car autrefois et dans le commancement elle estoit pleine d’amertume, mais maintenant elle est remplie de douceur. Celle qui estoit difforme et noire est devenue d’unne beauté esclatante et d’unne blancheur ebloüissante.
Exégèse du Cantique des cantiques dans son aspect ésotérique et alchimique, par Jean Vauquelin des Yveteaux alchimiste normand (1651-1716)
326
- Hermès
- Accueil
  - Livre d'Hermès
  - Salle d'Hermès
  - Hermès Corp 0
  - Hermès Corp 1
  - Hermès Corp 2
  - Hermès Corp 3
  - Hermès Corp 4
  - Hermès Corp 5
  - Hermès Corp 6
  - Hermès Corp 7
  - Hermès Corp 8
  - Hermès Corp 9
  - Hermès Corp 10
  - Hermès Corp 11
  - Hermès Corp 12
  - Hermès Corp 13
  - Hermès Corp 14
  - Hermès Corp 15
  - Hermès Corp 16
  - Hermès Corp 17
  - Hermès Corp 18
  - Hermès Corp 19
  - Hermès Corp 20
  - Hermès Corp 21
  - Hermès Corp 22
  - Hermès Corp 23
  - Hermès Corp 24
  - Hermès & Roy 1
  - Hermès & Roy 2
  - Hermès & Roy 3
  - Hermès & Roy 4
  - Hermès & Roy 5
  - Hermès & Roy 6
  - Hermès & Roy 7
  - Hermès & Roy 8
  - Fables Lévi 1
  - Fables Lévi 2
  - Fables Lévi 3
  - Fables Lévi 4
  - Fables Lévi 5
  - Fables Lévi 6
  - Fables Lévi 7
  - Fables Lévi 8
  - Fables Lévi 9
  - Fables Lévi 10
  - Fables Lévi 11
  - Fables Lévi 12
  - Ovide 1
  - Ovide 2
  - Ovide 3
  - Ovide 4
  - Ovide 5
  - Ovide 6
  - Ovide 7
  - Ovide 8
  - Ovide 9
  - Ovide 10
  - Ovide 11
  - Ovide 12
  - Ovide 13
  - Ovide 14
  - Ovide 15
  - Ovide 16
  - Ovide 17
  - Ovide 18
  - Ovide 19
  - Ovide 20
  - Ovide 21
  - Ovide 22
  - Ovide 23
  - Ovide 24
  - Ovide 25
  - Ovide 26
  - Ovide 27
  - Ovide 28
  - Ovide 29
  - Ovide 30
  - Ovide 31
  - Ovide 32
  - Ovide 33
  - Ovide 34
  - Ovide 35
  - Ovide 36
  - Ovide 37
  - Ovide 38
  - Ovide 39
  - Ovide 40
  - Ovide 41
  - Ovide 42
  - Ovide 43
  - Ovide 44
  - Ovide 45
  - Ovide 46
  - Ovide 47
  - Ovide 48
  - Ovide 49
  - Ovide 50
  - Ovide 51
  - Ovide 52
  - Ovide 53
  - Ovide 54
  - Ovide 55
  - VD F Olivet 1
  - VD F Olivet 2
  - VD F Olivet 3
  - VD F Olivet 4
  - VD F Olivet 5
  - VD F Olivet 6
  - VD F Olivet 7
  - VD F Olivet 8
  - VD F Olivet 9
  - VD F Olivet 10
  - VD F Olivet 11
  - VD F Olivet 12
  - VD F Olivet 13
  - VD F Olivet 14
  - VD F Olivet 15
  - VD F Olivet 16
  - VD F Olivet 17
  - VD F Olivet 18
  - VD F Olivet 19
  - VD F Olivet 20
  - VD F Olivet 21
  - VD F Olivet 22
  - VD F Olivet 23
  - VD F Olivet 24
  - VD F Olivet 25
  - VD F Olivet 26
  - Pythagore 1
  - Pythagore 2
  - Pythagore 3
  - Tablettes de Thoth
  - Tablette 1
  - Tablette 2
  - Tablette 3
  - Tablette 4
  - Tablette 5
  - Tablette 6
  - Tablette 7
  - Tablettes 8
  - Tablette 9
  - Tablette 10
  - Tablette 11
  - Tablette 12
  - Tablette 13
  - Tablette 14
  - Tablette 15
  - Salle du Corpus
  - Corpus avis
  - Livre 1 corpus
  - Livre 2 corpus
  - Livre 3 corpus
  - Livre 4 corpus
  - Livre 5 corpus
  - Livre 6 corpus
  - Livre 7 corpus
  - Livre 8 corpus
  - Livre 9 corpus
  - Livre 10 corpus
  - Livre 11 corpus
  - Livre 12 corpus
  - Livre 13 corpus
  - Livre 14 corpus
  - Livre 15 corpus
  - Livre 16 corpus
  - Livre 17 corpus
  - Intro table Em
  - Table Emeraude
  - T Emeraude A 1
  - T Emeraude A 2
  - T Emeraude A 3
  - Livre SIH intro
  - Livre SIH 1
  - Livre SIH 2
  - Livre SIH 3
  - Livre SIH 4
  - Livre SIH 5
  - Livre SIH 6
  - Livre SIH 7
  - Livre SIH 8
  - Livre SIH 9
  - Salle ésotérisme
  - Koot Houmi 1
  - Koot Houmi 2
  - Koot Houmi 3
  - Koot Houmi 4
  - Koot Houmi 5
  - Koot Houmi 6
  - Koot Houmi 7
  - Koot Houmi 8
  - Koot Houmi 9
  - Koot Houmi 10
  - Koot Houmi 11
  - Koot Houmi 12
  - Koot Houmi 13
  - Koot Houmi 14
  - Koot Houmi 15
  - Koot Houmi 16
  - Koot Houmi 17
  - Koot Houmi 18
  - RC et FM 1
  - RC et FM 2
  - RC et FM 3
  - Salle d'Alchimie
  - Espagnet 1
  - Espagnet 2
  - Espagnet 3
  - Espagnet 4
  - Espagnet 5
  - Espagnet 6
  - Espagnet 7
  - Espagnet 8
  - Espagnet 9
  - Espagnet 10
  - Ariadne 1
  - Ariadne 2
  - Ariadne 3
  - Ariadne 4
  - Ariadne 5
  - Ariadne 6
  - Ariadne 7
  - Ariadne 8
  - Ariadne 9
  - Ariadne 10
  - FEG Pernety 1
  - FEG Pernety 2
  - FEG Pernety 3
  - FEG Pernety 3D
  - FEG Pernety 4
  - FEG Pernety 5
  - FEG Pernety 6
  - FEG Pernety 7
  - FEG Pernety 8
  - FEG Pernety 9
  - FEG Pernety 10
  - FEG Pernety 11
  - FEG Pernety 12
  - FEG Pernety 13
  - FEG Pernety 14
  - FEG Pernety 15
  - FEG Pernety 16
  - FEG Pernety 17
  - FEG Pernety 18
  - FEG Pernety 19
  - FEG Pernety 20
  - FEG Pernety 21
  - FEG Pernety 22
  - FEG Pernety 22D
  - FEG Pernety 23
  - FEG Pernety 24
  - FEG Pernety 25
  - FEG Pernety 25D
  - FEG Pernety 26
  - FEG Pernety 27
  - FEG Pernety 28
  - FEG Pernety 28D
  - FEG Pernety 29
  - FEG Pernety 29D
  - FEG Pernety 30
  - FEG Pernety 31
  - FEG Pernety 32
  - FEG Pernety 33
  - FEG Pernety 33D
  - FEG Pernety 34
  - FEG Pernety 35
  - FEG Pernety 35D
  - FEG Pernety 36
  - FEG Pernety 37
  - FEG Pernety 38
  - FEG Pernety 39
  - FEG Pernety 40
  - FEG Pernety 41
  - FEG Pernety 42
  - FEG Pernety 43
  - FEG Pernety 44
  - FEG Pernety 45
  - FEG Pernety 46
  - FEG Pernety 47
  - FEG Pernety 48
  - FEG Pernety 49
  - FEG Pernety 50
  - FEG Pernety 51
  - FEG Pernety 52
  - FEG Pernety 53
  - FEG Pernety 54
  - FEG Pernety 55
  - FEG Pernety 56
  - FEG Pernety 57
  - FEG Pernety 58
  - FEG Pernety 59
  - Noce chimique 1
  - Noce chimique 2
  - Noce chimique 3
  - Noce chimique 4
  - Noce chimique 5
  - Noce chimique 6
  - Noce chimique 7
  - Noce chimique 16
  - Noce chimique 8
  - Noce chimique 9
  - Noce chimique 10
  - Noce chimique 11
  - Noce chimique 12
  - Noce chimique 13
  - Noce chimique 14
  - Noce chimique 15
  - Cantique 1
  - Cantique 2
  - Cantique 3
  - Cantique 4
  - Cantique 5
  - Cantique 6
  - Cantique 7
  - Cantique 8
  - Cantique 9
  - Cantique 10
  - Cantique 11
  - Cantique 12
  - Cantique 13
  - Cantique 14
  - Chrysopée 1
  - Chrysopée 2
  - Etoile 1
  - Etoile 2
  - Etoile 3
  - Basile Valentin 1
  - Basile Valentin 2
  - Basile Valentin 3
  - Basile Valentin 4
  - Basile Valentin 5
  - Basile Valentin 6
  - Basile Valentin 7
  - Givry 1
  - Givry 2
  - Givry 3
  - Givry 4
  - Givry 5
  - Givry 6
  - Givry 7
  - Givry 8
  - Givry 9
  - Givry 10
  - Givry 11
  - Givry 12
  - Givry 13
  - Givry 14
  - Irshou 1
  - Irshou 2
  - Irshou 3
  - Irshou 4
  - Irshou 5
  - Irshou 6
  - Irshou 7
  - Irshou 8
  - Irshou 9
  - Lettre Koot 1
  - Lettre Koot 2
  - Lettre Koot 3
  - Lettre Koot 4
  - Lettre Koot 5
  - Livre Liebniz 1
  - Livre de Liebniz 2
  - Livre de Liebniz 3
  - Grand arcane int
  - Grand arcane 1
  - Grand arcane 2
  - Grand arcane 3
  - Grand arcane 4
  - Grand arcane 5
  - Grand arcane 6
  - Grand arcane 7
  - Grand arcane 8
  - Grand arcane 9
  - Grand arcane 10
  - Grand arcane 11
  - Grand arcane 12
  - Grand arcane 13
  - Grand arcane 14
  - Grand arcane 15
  - Grand arcane 16
  - Grand arcane 17
  - Grand arcane 18
  - Grand arcane 19
  - Grand arcane 20
  - Grand arcane 21
  - Grand arcane 22
  - Grand arcane 23
  - Grand arcane 24
  - Grand arcane 25
  - Grand arcane 26
  - Grand arcane 27
  - Grand arcane 28
  - Grand arcane 29
  - Salle occultisme
  - Boehme 1
  - Boehme 2
  - Boehme 3
  - Boehme 4
  - Boehme 5
  - Boehme 6
  - Boehme 7
  - Cit Eliphas 1
  - Cit Eliphas 2
  - Cit Eliphas 3
  - Cit Eliphas 4
  - Cit Eliphas 5
  - Cit Eliphas 6
  - Clav Salomon 1
  - Clav Salomon 2
  - Clav Salomon 3
  - Clav Salomon 4
  - Clav Salomon 5
  - Clav Salomon 6
  - Clav Salomon 7
  - Clav Salomon 8
  - Clav Salomon 9
  - Clav Salomon 10
  - Clav Salomon 11
  - Clav Salomon 12
  - Clav Salomon 13
  - Clav Salomon 14
  - Clav Salomon 15
  - Clav Salomon 16
  - Clav Salomon 17
  - Clav Salomon 18
  - Voix silence 1
  - Voix silence 2
  - Voix silence 3
  - Voix silence 4
  - Voix silence 5
  - Voix silence 6
  - Voix silence 7
  - Voix silence 8
  - Voix silence 9
  - Voix silence 10
  - Voix silence 11
  - Voix silence 12
  - Voix silence 13
  - Voix silence 14
  - Voix silence 15
  - Voix silence 16
  - Voix silence 17
  - Voix silence 18
  - Evang Thomas 1
  - Evang Thomas 2
  - Evang Thomas 3
  - Evang Thomas 4
  - Evang Thomas 5
  - Evanf Thomas 6
  - Evang Thomas 7
  - Evang Thomas 8
  - Lao Tseu 1
  - Lao Tseu 2
  - Lao Tseu 3
  - Lao Tseu 4
  - Lao Tseu 5
  - Lao Tseu 6
  - Lao Tseu 7
  - Lao Tseu 8
  - Lao Tseu 9
  - Livre Hénoc 1
  - Livre Hénoc 2
  - Livre Hénoc 3
  - Livre Hénoc 4
  - Livre Hénoc 5
  - Livre Hénoc 6
  - Livre Hénoc 7
  - Bhagavad Gita 1
  - Bhagavad Gita 2
  - Bhagavad Gita 3
  - Bhagavad Gita 4
  - Bhagavad Gita 5
  - Bhagavad Gita 6
  - Bhagavad Gita 7
  - Bhagavad Gita 8
  - Bhagavad Gita 9
  - Bhagavad Gita 10
  - Bhagavad Gita 11
  - Bhagavad Gita 12
  - Bhagavad Gita 13
  - Bhagavad Gita 14
  - Bhagavad Gita 15
  - Bhagavad Gita 16
  - Bhagavad Gita 17
  - Bhagavad Gita 18
  - Bhagavad Gita 19
  - Méditation 1
  - Méditation 2
  - Méditation 3
  - Méditation 4
  - Médiation 5
  - Méditation 6
  - Méditation 7
  - Méditation 8
  - Méditation 9
  - Méditation 10
  - Meditation 11
  - Méditation 12
  - Méditation 13
  - Méditation 14
  - Méditation 15
  - Méditation 16
  - Méditation 17
  - Méditation 18
  - Méditation 19
  - Méditation 20
  - Méditation 21
  - Méditation 22
  - Médiation 23
  - Méditation 24
  - Meditation 25
  - Méditation 26
  - Méditation 27
  - Méditation 28
  - Méditation 29
  - Méditation 30
  - Méditation 31
  - Méditation 32
  - Méditation 33
  - Méditation 34
  - Méditation 35
  - Méditation 36
  - Méditation 37
  - Méditation 38
  - Méditation 39
  - Méditation 40
  - Méditation 41
  - Méditation 42
  - Méditation 43
  - Méditation 44
  - Méditation 45
  - Méditation 46
  - Méditation 47
  - Méditation 48
  - Méditation 49
  - Méditation 50
  - Méditation 51
  - Méditation 52
  - Méditation 53
  - Méditation 54
  - Méditation 55
  - Méditation 56
  - Méditation 57
  - Méditation 58
  - Méditation 59
  - Méditation 60
  - Méditation 61
  - Méditation 62
  - Méditation 63
  - Méditation 64
  - Méditation 65
  - Méditation 66
  - Méditation 67
  - Méditation 68
  - Méditation 69
  - Méditation 70
  - Méditation 71
  - Méditation 72
  - Méditation 73
  - Méditation 74
  - Méditation 75
  - Méditation 76
  - Méditation 77
  - Méditation 78
  - Méditation 79
  - Méditation 80
  - Méditation 81
  - Méditation 82
  - Méditation 83
  - Méditation 84
  - Méditation 85
  - Méditation 86
  - Méditation 87
  - Méditation 88
  - Méditation 89
  - Méditation 90
  - Méditation 91
  - Méditation 92
  - Méditation 93
  - Méditation 94
  - Méditation 95
  - Info travaux
  - Téléchargements
- Cabbale
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.