Livre des Noces chimiques Troisème jour suite. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.45 - Après la lecture de cette sentence, les seigneurs de la première catégorie exprimèrent une grande satisfaction, car, après cette épreuve rigoureuse, ils n’avaient osé espérer une punition aussi légère. Ils donnèrent plus encore que ce qu’on leur demanda et se rachetèrent avec des chaînes, des bijoux, de l’or, de l’argent, enfin tout ce qu’ils avaient sur eux. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.46 - Quoique l’on eût défendu aux serviteurs royaux de se moquer d’eux pendant leur départ, quelques railleurs ne purent réprimer le rire ; et, en vérité, il était fort amusant de voir avec quelle hâte ils s’éloignèrent. Toutefois quelques-uns avaient demandé qu’on leur fît parvenir le catalogue promis afin qu’ils pussent faire le classement des livres selon le désir de Sa Majesté Royale, ce qu’on leur avait promis à nouveau. Sous le portail on présenta à chacun la coupe remplie de breuvage d’oubli afin qu’aucun ne fut tourmenté par le souvenir de ces incidents. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.47 - Ils furent suivis par ceux qui s’étaient rétractés avant l’épreuve ; on laissa passer ces derniers sans encombre, à cause de leur franchise et de leur honnêteté ; mais on leur ordonna de ne jamais revenir dans d’aussi déplorables conditions. Toutefois si une révélation plus profonde les y invitait, ils seraient, comme les autres, des convives bienvenus. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.48 - Pendant ce temps les prisonniers des catégories suivantes furent dévêtus ; et là encore, on faisait des distinctions suivant les crimes de chacun. On renvoya les uns tout nus, sans autres punitions ; à d’autres on attacha des sonnettes et des grelots ; quelques autres encore furent chassés à coup de fouet. En somme leurs punitions furent trop variées pour que je pusse les relater toutes. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.49 - Enfin ce fut le tour des derniers ; leur punition demandait plus de temps car, suivant le cas, ils furent ou pendus ou décapités, ou noyés ou encore expédiés différemment. Pendant ces exécutions je ne pus retenir mes larmes, non tant par pitié pour eux ñ en toute justice, ils avaient mérité leur punition pour leurs crimes mais j’étais ému par cet aveuglement humain qui nous amène sans cesse à nous préoccuper avant tout de ce en quoi nous avons été scellés depuis la chute première. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.50 - C’est ainsi que le jardin qui regorgeait de monde un instant auparavant se vida, au point qu’il ne resta guère que les soldats. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.51 - Après ces événements il se fit un silence qui dura cinq minutes. Alors une belle licorne, blanche comme la neige, portant un collier en or signé de quelques caractères, s’approcha de la fontaine, et, ployant ses jambes de devant, s’agenouilla comme si elle voulait honorer le lion qui se tenait debout sur la fontaine. Ce lion, qui en raison de son immobilité complète m’avait semblé en pierre ou en airain, saisit aussitôt une épée nue qu’il tenait sous ses griffes et la brisa au milieu ; je crois que les deux fragments tombèrent dans la fontaine. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.52 - Puis il ne cessa de rugir jusqu’à ce qu’une colombe blanche, tenant un rameau d’olivier dans son bec, volât vers lui à tire d’ailes ; elle donna ce rameau au lion qui l’avala, ce qui lui rendit de nouveau le calme. Alors, en quelques bonds joyeux, la licorne revint à sa place. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.53 - Un instant après, notre vierge nous fit descendre du gradin par un escalier tournant et nous nous inclinâmes encore une fois devant la draperie ; puis on nous ordonna de nous verser de l’eau de la fontaine sur les mains et sur la tête et de rentrer dans nos rangs après cette ablution, jusqu’à ce que le Roi se fût retiré dans ses appartements par un couloir secret. On nous ramena alors du jardin dans nos chambres, en grande pompe et au son des instruments, tandis que nous nous entretenions amicalement. Et cela eut lieu vers quatre heures de l’après-midi. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.54 - Afin de nous aider à passer le temps agréablement, la vierge ordonna que chacun de nous fût accompagné par un page. Ces pages, richement vêtus, étaient extrêmement instruits et discouraient sur toute chose avec tant d’art que nous avions honte de nous-mêmes. On leur avait donné l’ordre de nous faire visiter le château - certaines parties seulement ñ et de nous distraire en tenant compte de nos désirs autant que possible. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.55 - Puis la vierge prit congé de nous en nous promettant d’assister au repas du soir ; on célébrerait, aussitôt après, les cérémonies de la Suspension des poids ; ensuite, il nous faudrait prendre patience jusqu’à demain, car demain seulement nous serions présentés au Roi. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.56 - Dès qu’elle nous eût quittés, chacun de nous chercha à s’occuper selon ses goûts. Les uns contemplèrent les belles inscriptions, les copièrent, et méditèrent sur la signification des caractères étranges ; d’autres se réconfortèrent en buvant et en mangeant. Quant à moi, je me fis conduire par mon page par-ci, par-là, dans le château et je me réjouirai toute ma vie d’avoir fait cette promenade. Car, sans parler de maintes antiquités admirables, on me montra les caveaux des rois, auprès desquels j’ai appris plus que ce qu’enseignent tous les livres. C’est là que se trouve le merveilleux phénix, sur lequel j’ai fait paraître un petit traité il y a deux ans. J’ai l’intention de continuer à publier des traités spéciaux conçus sur le même plan et comportant le même développement, sur le lion, l’aigle, le griffon, le faucon et autres sujets. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.57 - Je plains encore mes compagnons d’avoir négligé un trésor aussi précieux ; cependant tout me porte à croire que telle a été la volonté de Dieu. J’ai profité plus qu’eux de la compagnie de mon page, car les pages conduisaient chacun suivant ses tendances intellectuelles, aux endroits et par les voies qui lui convenaient. Or, c’est à mon page qu’on avait confié les clefs et c’est pour cette raison que je goûtai ce bonheur avant les autres. Mais maintenant, quoiqu’il les appelât, ils se figuraient que ces tombeaux ne pouvaient se trouver que dans des cimetières, et là ils les verraient toujours à temps - si toutefois cela en valait la peine. Pourtant ces monuments, dont nous avons pris tous deux une copie exacte, ne resteront point secrets à nos disciples méritants. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.58 - Ensuite nous visitâmes tous deux l’admirable bibliothèque ; elle était encore telle qu’elle avait existé avant la Réforme. Quoique mon coeur se réjouisse chaque fois que j’y pense, je n’en parlerai cependant point ; d’ailleurs le catalogue en paraîtra sous peu. Près de l’entrée de cette salle, l’on trouve un gros livre, comme je n’en avais jamais vu ; ce livre contient la reproduction de toutes les figures, salles et portes ainsi que des inscriptions et énigmes réunies dans le château entier. Mais quoique j’eusse commencé à divulguer ces secrets, je m’arrête là, car je ne dois en dire davantage, tant que le monde ne sera pas meilleur qu’il n’est. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.59 - Près de chaque livre je vis le portrait de son auteur ; j’ai cru comprendre que beaucoup de ces livres-là seront brûlés, afin que le souvenir même en disparaisse parmi les hommes de bien. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.60 - Quand nous eûmes terminé cette visite, sur le seuil même de la porte, un autre page arriva en courant ; il dit quelques mots tout bas à l’oreille de notre page, prit les clefs qu’il lui tendait et disparut par l’escalier. Voyant que notre page avait affreusement pâli, nous l’interrogeâmes et, comme nous insistâmes, il nous informa que Sa Majesté défendait que quiconque visitât ni la bibliothèque ni les tombeaux et il nous supplia de garder cette visite absolument secrète, afin de lui sauver la vie parce qu’il avait déjà nié notre passage dans ces endroits. A ces mots nous fûmes saisis de frayeur et aussi de joie ; mais le secret en fut gardé strictement ; personne d’ailleurs ne s’en soucia, quoique nous eussions passé trois heures dans les deux salles. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.61 - Sept heures venaient de sonner ; cependant on ne nous appela pas encore à table. Mais les distractions sans cesse renouvelées nous faisaient oublier notre faim et à ce régime je jeûnerais volontiers ma vie durant. En attendant le repas on nous montra les fontaines, les mines et divers ateliers, dont nous ne pourrions produire l’équivalent avec toutes nos connaissances réunies. Partout les salles étaient disposées en demi-cercle, de sorte que l’on pouvait observer facilement l’Horloge précieuse établie au centre sur une tour élevée et se conformer à la position des planètes qui s’y reproduisait avec une précision admirable. Ceci nous montre à l’évidence par où pèchent nos artistes ; mais il ne m’appartient pas de les en instruire. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.62 - Enfin je parvins à une salle spacieuse qui avait déjà été visitée par les autres ; elle renfermait un Globe terrestre dont le diamètre mesurait trente pieds. Presque la moitié de cette sphère était sous le sol à l’exception d’une petite bande entourée de marches. Ce Globe était mobile et deux hommes le tournaient aisément de telle manière que l’on ne pouvait jamais apercevoir que ce qui était au-dessus de l’Horizon. Quoique j’eusse deviné qu’il devait être affecté à un usage particulier, je n’arrivais cependant pas à comprendre la signification de certains petits anneaux en or qui y étaient fixés çà et là. Cela fit sourire mon page, qui m’invita à les regarder plus attentivement. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.63 - A la fin, je découvris que ma patrie était marquée d’un anneau d’or ; alors mon compagnon y chercha la sienne et trouva une marque semblable, et, comme cette constatation se vérifia encore pour d’autres qui avaient réussi dans l’épreuve, le page nous donna l’explication suivante qu’il nous certifia être véridique. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.64 - Hier, le vieil Atlante - tel est le nom de l’Astronome - avait annoncé à Sa Majesté que tous les points d’or correspondaient très exactement aux pays que certains des convives avaient déclarés comme leur patrie. Il avait vu que je n’avais pas osé tenter l’épreuve, tandis que ma patrie était cependant marquée d’un point ; alors il avait chargé l’un des capitaines de demander que l’on nous pesât à tout hasard, sans risques pour nous, et cela parce que la patrie de l’un de nous se distinguait par un signe très remarquable. Il ajouta qu’il était, parmi les pages, celui qui disposait du plus grand pouvoir et que ce n’était pas sans raison qu’il avait été mis à ma disposition. Je lui exprimai ma gratitude, puis j’examinai ma patrie de plus près encore et je constatai qu’à côté de l’anneau il y avait encore quelques beaux rayons. Ce n’est pas pour me vanter ou me glorifier que je relate ces faits. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.65 - Ce globe m’apprit encore bien des choses que toutefois je ne publierai pas. Que le lecteur tâche cependant de trouver pourquoi toutes les villes ne possèdent pas un Philosophe. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.66 Ensuite on nous fit visiter l’intérieur du Globe ; nous entrâmes de la manière suivante : Sur l’espace représentant la mer, qui prenait naturellement beaucoup de place, se trouvait une plaque portant trois dédicaces et le nom de l’auteur. Cette plaque se soulevait facilement et dégageait l’entrée par laquelle on pouvait pénétrer jusqu’au centre en abattant une planche mobile ; il y avait de la place pour quatre personnes. Au centre, il n’y avait, en somme, qu’une planche ronde ; mais quand on y était parvenu on pouvait contempler les étoiles en plein jour ñ toutefois à cet instant il faisait déjà sombre. - Je crois que c’étaient de pures escarboucles qui accomplissait dans l’ordre leur cours naturel et ces étoiles resplendissaient avec une telle beauté que je ne pouvais plus me détacher de ce spectacle ; plus tard le page raconta cela à la vierge qui me plaisanta maintes fois à ce sujet. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.67 - Mais l’heure du dîner était sonnée et je m’étais tellement attardé dans le globe que j’allais arriver le dernier à table. Je me hâtai donc de remettre mon habit - je l’avais ôté auparavant ñ et je m’avançai vers la table ; mais les serviteurs me reçurent avec tant de révérences et de marques de respect que, tout confus, je n’osai lever les yeux. Je passai ainsi, sans prendre garde, à côté de la vierge qui m’attendait ; elle s’aperçut aussitôt de mon trouble, me saisit par mon habit et me conduisit ainsi à table. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.68 - Je me dispense de parler ici de la musique et des autres splendeurs, car, non seulement les paroles me manquent pour les dépeindre comme il conviendrait, mais encore je ne saurais ajouter à la louange que j’en ai faite plus haut ; en un mot il n’y avait là que les productions de l’art le plus sublime. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.69 - Pendant le repas nous nous fîmes part de nos occupations de l’après-midi - cependant je tus notre visite à la bibliothèque et aux monuments. - Quand le vin nous eût rendus communicatifs, la vierge prit la parole comme suit : "Chers seigneurs, en ce moment je suis en désaccord avec ma soeur. Nous avons un aigle dans notre appartement et chacune de nous deux voudrait être sa préférée ; nous avons eu de fréquentes discussions à ce sujet. Pour en finir, nous décidâmes dernièrement de nous montrer à lui toutes les deux ensemble et nous convînmes qu’il appartiendrait à celle à qui il témoignerait le plus d’amabilité. Quand nous réalisâmes ce projet, je tenais à la main un rameau de laurier, suivant mon habitude, mais ma soeur n’en avait point. Dès que l’aigle nous eut aperçues, il tendit à ma soeur le rameau qu’il tenait dans son bec et réclama le mien en échange ; je le lui donnai. Alors chacune de nous voulut en conclure qu’elle était la préférée ; que faut-il en penser ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.70 - Cette question que la vierge nous posa par modestie, piqua notre curiosité, et chacun aurait bien voulu en trouver la solution. Mais tous les regards se dirigèrent vers moi, et l’on me pria d’émettre mon avis le premier ; j’en fus tellement troublé que je ne pus répondre qu’en posant le même problème d’une manière différente et je dis : "Madame, une seule difficulté s’oppose à la solution de la question qui serait facile à résoudre sans cela. J’avais deux compagnons qui m’étaient profondément attachés ; mais comme ils ignoraient auquel des deux j’accordais ma préférence, ils décidèrent de courir aussitôt vers moi, dans la conviction que celui que j’accueillirais le premier avait ma prédilection. Cependant, comme l’un d’eux ne pouvait suivre l’autre, il resta en arrière et pleura ; je reçus l’autre avec étonnement. Quand ils m’eurent expliqué le but de leur course, je ne pus me déterminer à donner une solution à leur question et je dus remettre ma décision, jusqu’à ce que je fusse éclairé sur mes propres sentiments". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.71 - La vierge fut surprise de ma réponse ; elle comprit fort bien ce que je voulais dire et répliqua : "Eh bien ! nous sommes quittes". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.72 - Puis elle demanda l’avis des autres. Mon récit les avait déjà éclairés ; celui qui me succéda parla donc ainsi : "Dans ma ville une vierge fut condamnée à mort dernièrement ; mais comme son juge en eut pitié, il fit proclamer que celui qui voudrait entrer en lice pour elle, afin de prouver son innocence par un combat serait admis à faire cette preuve. Or elle avait deux galants, dont l’un s’arma aussitôt et se présenta dans le champ clos pour y attendre un adversaire. Bientôt après, l’autre y pénétra également ; mais comme il était arrivé trop tard, il prit le parti de combattre, et de se laisser vaincre, afin que la vierge eût la vie sauve. Lorsque le combat fut terminé, ils réclamèrent la vierge tous les deux. Et dites- moi maintenant, messeigneurs, à qui la donnez-vous ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.73 - Alors la vierge ne put s’empêcher de dire : "Je croyais vous apprendre beaucoup et me voici prise à mon propre piège ; je voudrais cependant savoir si d’autres prendront la parole ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.74 - "Certes," répondit un troisième. "Jamais on ne m’a raconté plus étonnante aventure que celle qui m’est arrivée. Dans ma jeunesse, j’aimais une jeune fille honnête et, pour que mon amour put atteindre son but, je dus me servir du concours d’une petite vieille, grâce à laquelle je réussis finalement. Or, il advint que les frères de la jeune fille nous surprirent au moment où nous étions réunis tous les trois. Ils entrèrent dans une colère si violente qu’ils voulurent me tuer ; mais, à force de les supplier, ils me firent jurer enfin de les prendre toutes les deux à tour de rôle comme femmes légitimes, chacune pendant un an. Dites-moi, messeigneurs par laquelle devais-je commencer, par la jeune ou par la vieille ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.75 - Cette énigme nous fit rire longtemps ; et quoique l’on entendit chuchoter, personne ne voulut se prononcer. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.76 - Ensuite, le quatrième débuta comme suit : "Dans une ville demeurait une honnête dame de la noblesse, qui était aimée de tous, mais particulièrement d’un jeune gentilhomme ; comme celui-ci devenait par trop pressant, elle crut s’en débarrasser en lui promettant d’accéder à son désir, s’il pouvait la conduire en plein hiver dans un beau jardin verdoyant, rempli de roses épanouies, et en lui enjoignant de ne plus reparaître devant elle jusque-là. Le gentilhomme parcourut le monde à la recherche d’un homme capable de produire ce miracle et rencontra finalement un petit vieillard qui lui en promit la réalisation en échange de la moitié de ses biens. L’accord s’étant fait sur ce point, le vieillard s’exécuta ; alors le galant invita la dame à venir dans son jardin. A l’encontre de son désir, celle-ci le trouva tout verdoyant, gai et agréablement tempéré et elle se souvint de sa promesse. Dès lors elle n’exprima que ce seul souhait, qu’on lui permît de retourner encore une fois près de son époux ; et lorsqu’elle l’eut rejoint elle lui confia son chagrin en pleurant et en soupirant. Or, le seigneur, entièrement rassuré sur les sentiments de fidélité de son épouse, la renvoya à son amant, estimant qu’à un tel prix il l’avait gagnée. Le gentilhomme fut tellement touché par cette droiture que, dans la crainte de pécher en prenant une honnête épouse, il la fit retourner prés de son seigneur, en tout honneur. Mais, quand le petit vieillard connut la probité de tous deux, il résolut de rendre tous les biens au gentilhomme, tout pauvre qu’il était, et repartit. Et maintenant, chers seigneurs, j’ignore laquelle de ces personnes s’est montrée la plus honnête. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.77 - Nous nous taisions, et la vierge, sans répondre davantage demanda qu’un autre voulût bien continuer. Le cinquième continua donc comme suit : "Chers seigneurs, je ne ferai point de grands discours. Qui est plus joyeux, celui qui contemple l’objet qu’il aime ou celui qui y pense seulement ?" "Celui qui le contemple" dit la vierge. - "Non," répliquai-je. Et la discussion allait éclater lorsqu’un sixième prit la parole : "Chers Seigneurs, je dois contracter une union. J’ai le choix entre une jeune fille, une mariée et une veuve; aidez-moi à sortir d’embarras et je vous aiderai à résoudre la question précédente". Le septième répondit : "Lorsqu’on a le choix c’est encore acceptable ; mais il en était autrement dans mon cas. Dans ma jeunesse, j’aimais une belle et honnête jeune fille du fond de mon coeur et elle me rendait mon amour ; cependant nous ne pouvions nous unir à cause d’obstacles élevés par ses amis. Elle fut donc donnée en mariage à un autre jeune homme, qui était également droit et honnête. Il l’entoura d’affection jusqu’à ce qu’elle fit ses couches ; mais alors elle tomba dans un évanouissement si profond que tout le monde la crut morte ; et on l’enterra au milieu d’une grande affliction. Je pensai alors, qu’après sa mort je pouvais embrasser cette femme qui n’avait pu être mienne durant sa vie. Je la déterrai donc à la tombée de la nuit, avec l’aide de mon serviteur. Or, quand j’eus ouvert le cercueil et que je l’eusse serrée dans mes bras, je m’aperçus que son coeur battait encore, d’abord faiblement puis de plus en plus fort au fur et à mesure que je la réchauffais. Lorsque j’eus la certitude qu’elle vivait encore, je la portai subrepticement chez moi ; je ranimai son corps par un précieux bain d’herbes et je la remis aux soins de ma mère. Elle mit au monde un beau garçon,... que je fis soigner avec autant de conscience que la mère. Deux jours après je lui racontai, à son grand étonnement, ce qui avait eu lieu et je la priai de rester dorénavant chez moi comme mon épouse. Elle en eut un grand chagrin, disant que son époux, qui l’avait toujours aimée fidèlement, en serait très affligé, mais que par ces événements, l’amour la donnait autant à l’un qu’à l’autre. Rentrant d’un voyage de deux jours, j’invitai son époux et je lui demandai incidemment s’il ferait de nouveau bon accueil à son épouse défunte si elle revenait. Quand il m’eut répondu affirmativement en pleurant amèrement, je lui amenai enfin sa femme et son fils ; Je lui contai tout ce qui s’était passé et je la priai de ratifier par son consentement mon union avec elle. Après une longue dispute, il dut renoncer à contester mes droits sur la femme ; nous nous querellâmes ensuite pour le fils". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.78 - Ici la vierge intervint par ces paroles : "Je suis étonnée d’apprendre que vous ayez pu doubler l’affliction de cet homme". "Comment," répondit-il, "je n’étais donc pas dans mon droit ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.79 - Aussitôt une discussion s’éleva entre nous ; la plupart étaient d’avis qu’il avait bien fait. "Non," dit-il, "je les lui ai donnés tous deux, et sa femme et son fils. Dites-moi, maintenant, chers seigneurs, la droiture de mon action fut-elle plus grande que la joie de l’époux ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.80 - Ces paroles plurent tellement à la vierge qu’elle fit circuler la coupe en l’honneur des deux. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.81 - Les énigmes proposées ensuite par les autres furent un peu plus embrouillées de sorte que je ne pus les retenir toutes ; cependant je me souviens encore de l’histoire suivante racontée par l’un de mes compagnons : Quelques années auparavant un médecin lui avait acheté du bois dont il s’était chauffé pendant tout l’hiver ; mais quand le printemps était revenu il lui avait revendu ce même bois de sorte qu’il en avait usé sans faire la moindre dépense. "Cela s’est fait par acte, sans doute ?" dit la vierge, "mais l’heure passe et nous voici arrivés à la fin du repas". "En effet" répondit mon compagnon ; "Que celui qui ne trouve pas la solution de ces énigmes la fasse demander à chacun ; je ne pense pas qu’on la lui refusera". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.82 - Puis on commença à dire le gratias et nous nous levâmes tous de table, plutôt rassasiés et gais que gavés d’aliments. Et nous souhaiterions volontiers que tous les banquets et festins se terminassent de cette manière. Quand nous nous fûmes promenés un instant dans la salle, la vierge nous demanda si nous désirions assister au commencement des noces. L’un de nous répondit : "Oh oui, vierge noble et vertueuse". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.83 - Alors, tout en conversant avec nous, elle dépêcha en secret un page. Elle était devenue si affable avec nous que j’osai lui demander son nom. La vierge ne se fâcha point de mon audace et répondit en souriant : "Mon nom contient cinquante-cinq, et n’a cependant que huit lettres ; la troisième est le tiers de la cinquième; si elle s’ajoute à la sixième, elle forme un nombre, dont la racine est déjà plus grande de la première lettre, que n’est la troisième elle-même, et qui est la moitié de la quatrième. La cinquième et la septième sont égales ; la dernière est, de même égale, à la première, et elles font avec la seconde autant que possède la sixième, qui n’a cependant que quatre de plus que ne possède la troisième trois fois. Et maintenant, seigneurs, quel est mon nom ?" Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.84 - Ce problème me sembla bien difficile à résoudre ; cependant je ne m’en récusai pas et je demandai : ""Vierge noble et vertueuse, ne pourrais-je obtenir une seule lettre ?" "Mais certainement", dit-elle "cela est possible "Combien possède donc la septième ?" demandai-je. ". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.85 - "Elle possède autant qu’il y a de seigneurs ici", répondit-elle. Cette réponse me satisfit et je trouvai aisément son nom. La vierge s’en montra très contente et nous annonça que bien d’autres choses nous seraient révélées. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.86 - Mais voici que nous vîmes paraître plusieurs vierges magnifiquement vêtues ; elles étaient précédées de deux pages qui éclairaient leur marche. Le premier de ces pages nous montrait une figure joyeuse, des yeux clairs et ses formes étaient harmonieuses ; le second avait l’aspect irrité ; il fallait que toutes ses volontés se réalisent ainsi que je m’en aperçus par la suite. Ils étaient suivis, tout d’abord, par quatre vierges. La première baissait chastement les yeux et ses gestes dénotaient une profonde humilité. La deuxième était également une vierge chaste et pudique. La troisième eut un mouvement d’effroi en entrant dans la salle ; j’appris plus tard qu’elle ne peut rester là où il y a trop de joie. La quatrième nous apporta quelques fleurs, symboles de ses sentiments d’amour et d’abandon. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.87 - Ensuite nous vîmes deux autres vierges parées plus richement ; elles nous saluèrent. La première portait une robe toute bleue semée d’étoiles d’or ; la seconde était vêtue de vert avec des raies rouges et blanches ; toutes deux avaient dans leurs cheveux des rubans flottants qui leur seyaient admirablement. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.88 - Mais voici, toute seule, la septième vierge ; elle portait une petite couronne et, néanmoins ses regards allaient plus souvent vers le ciel que vers la terre. Nous crûmes qu’elle était la fiancée ; en cela nous étions loin de la vérité ; cependant elle était plus noble que la fiancée par les honneurs, la richesse et le rang. Ce fut elle qui, maintes fois, régla le cours entier des noces. Nous imitâmes notre vierge et nous nous prosternâmes au pied de cette reine malgré qu’elle se montrât très humble et pieuse, Elle tendit la main à chacun de nous tout en nous disant de ne point trop nous étonner de cette faveur car ce n’était là qu’un de ses moindres dons. Elle nous exhorta à lever nos yeux vers notre Créateur, à reconnaître sa toute puissance en tout ceci, à persévérer dans la voie où nous nous étions engagés et à employer ces dons à la gloire de Dieu et pour le bien des hommes. Ces paroles, si différentes de celles de notre vierge, encore un peu plus mondaine, m’allaient droit au coeur. Puis s’adressant à moi : "Toi," dit-elle, "tu as reçu plus que les autres, tâche donc de donner plus également". Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.89 - Ce sermon nous surprit beaucoup, car en voyant les vierges et les musiciens nous avions cru qu’on allait danser. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.90 - Cependant les poids dont nous parlions plus haut étaient encore à leur place ; la reine ñ j’ignore qui elle était ñ invita chaque vierge à prendre l’un des poids, puis elle donna le sien qui était le dernier et le plus lourd à notre vierge et nous ordonna de nous mettre à leur suite. C’est ainsi que notre gloire majestueuse se trouva un peurabaissée ;car je m’aperçus facilement que notre vierge n’avait été que trop bonne pour nous et que nous n’inspirions point une si haute estime, que nous commencions presque à nous l’imaginer. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.91 - Nous suivîmes donc en ordre et l’on nous conduisit dans une première salle. Là, notre vierge suspendit le poids de la reine le premier ; tandis qu’on chanta un beau cantique. Dans cette salle, il n’y avait de précieux que quelques beaux livres de prières qu’il nous était impossible d’atteindre. Au milieu de la salle se trouvait un prie dieu ; la reine s’y agenouilla et nous nous prosternâmes tous autour d’elle et répétâmes la prière que la vierge lisait dans l’un des livres ; nous demandâmes avec ferveur que ces noces s’accomplissent à la gloire de Dieu et pour notre bien. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.92 - Ensuite nous parvînmes à la seconde salle, où la première vierge suspendit à son tour le poids qu’elle portait ; et ainsi de suite, jusqu’à ce que toutes les cérémonies fussent accomplies. Alors la reine tendit de nouveau la main à chacun de nous et se retira accompagnée de ses vierges. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.93 - Notre présidente resta encore un instant parmi nous ; mais comme il était presque deux heures de la nuit elle ne voulut pas nous retenir plus longtemps ; - j’ai cru remarquer, à ce moment, qu’elle se plaisait en notre société. - On nous souhaita donc une bonne nuit, nous engagea à dormir tranquilles et se sépara ainsi de nous amicalement, presque à contrecoeur. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.94 - Nos pages, qui avaient reçu des ordres, nous conduisirent dans nos chambres respectives, et afin que nous puissions nous faire servir en cas de besoin, notre page reposait dans un second lit installé dans la même chambre. Je ne sais comment étaient les chambres de mes compagnons, mais la mienne était meublée royalement et garnie de tapis et de tableaux merveilleux. Cependant je préférais à tout cela la compagnie de mon page qui était si éloquent et si versé dans les arts que je pris plaisir à l’écouter pendant une heure encore, de sorte que je ne m’endormis que vers trois heures et demie. Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès les Noces Chymiques : 3.95 - Ce fut ma première nuit tranquille ; cependant un rêve importun ne me laissait pas jouir du repos tout à mon aise, car toute la nuit je m’acharnais sur une porte que je ne pouvais ouvrir, finalement j’y réussis. Ces fantaisies troublèrent mon sommeil jusqu’à ce que le jour m’éveillât enfin.
Le Livre de la science d’Hermès : LES NOCES CHYMIQUES DE CHRISTIAN ROSENCREUTZ -JEAN-VALENTIN ANDREAE - ANNÉE 1489 Livre traduit pour la première fois de l’allemand par AURIGER Avant propos et commentaires de AURIGER
302
- Hermès
- Accueil
  - Livre d'Hermès
  - Salle d'Hermès
  - Hermès Corp 0
  - Hermès Corp 1
  - Hermès Corp 2
  - Hermès Corp 3
  - Hermès Corp 4
  - Hermès Corp 5
  - Hermès Corp 6
  - Hermès Corp 7
  - Hermès Corp 8
  - Hermès Corp 9
  - Hermès Corp 10
  - Hermès Corp 11
  - Hermès Corp 12
  - Hermès Corp 13
  - Hermès Corp 14
  - Hermès Corp 15
  - Hermès Corp 16
  - Hermès Corp 17
  - Hermès Corp 18
  - Hermès Corp 19
  - Hermès Corp 20
  - Hermès Corp 21
  - Hermès Corp 22
  - Hermès Corp 23
  - Hermès Corp 24
  - Hermès & Roy 1
  - Hermès & Roy 2
  - Hermès & Roy 3
  - Hermès & Roy 4
  - Hermès & Roy 5
  - Hermès & Roy 6
  - Hermès & Roy 7
  - Hermès & Roy 8
  - Fables Lévi 1
  - Fables Lévi 2
  - Fables Lévi 3
  - Fables Lévi 4
  - Fables Lévi 5
  - Fables Lévi 6
  - Fables Lévi 7
  - Fables Lévi 8
  - Fables Lévi 9
  - Fables Lévi 10
  - Fables Lévi 11
  - Fables Lévi 12
  - Ovide 1
  - Ovide 2
  - Ovide 3
  - Ovide 4
  - Ovide 5
  - Ovide 6
  - Ovide 7
  - Ovide 8
  - Ovide 9
  - Ovide 10
  - Ovide 11
  - Ovide 12
  - Ovide 13
  - Ovide 14
  - Ovide 15
  - Ovide 16
  - Ovide 17
  - Ovide 18
  - Ovide 19
  - Ovide 20
  - Ovide 21
  - Ovide 22
  - Ovide 23
  - Ovide 24
  - Ovide 25
  - Ovide 26
  - Ovide 27
  - Ovide 28
  - Ovide 29
  - Ovide 30
  - Ovide 31
  - Ovide 32
  - Ovide 33
  - Ovide 34
  - Ovide 35
  - Ovide 36
  - Ovide 37
  - Ovide 38
  - Ovide 39
  - Ovide 40
  - Ovide 41
  - Ovide 42
  - Ovide 43
  - Ovide 44
  - Ovide 45
  - Ovide 46
  - Ovide 47
  - Ovide 48
  - Ovide 49
  - Ovide 50
  - Ovide 51
  - Ovide 52
  - Ovide 53
  - Ovide 54
  - Ovide 55
  - VD F Olivet 1
  - VD F Olivet 2
  - VD F Olivet 3
  - VD F Olivet 4
  - VD F Olivet 5
  - VD F Olivet 6
  - VD F Olivet 7
  - VD F Olivet 8
  - VD F Olivet 9
  - VD F Olivet 10
  - VD F Olivet 11
  - VD F Olivet 12
  - VD F Olivet 13
  - VD F Olivet 14
  - VD F Olivet 15
  - VD F Olivet 16
  - VD F Olivet 17
  - VD F Olivet 18
  - VD F Olivet 19
  - VD F Olivet 20
  - VD F Olivet 21
  - VD F Olivet 22
  - VD F Olivet 23
  - VD F Olivet 24
  - VD F Olivet 25
  - VD F Olivet 26
  - Pythagore 1
  - Pythagore 2
  - Pythagore 3
  - Tablettes de Thoth
  - Tablette 1
  - Tablette 2
  - Tablette 3
  - Tablette 4
  - Tablette 5
  - Tablette 6
  - Tablette 7
  - Tablettes 8
  - Tablette 9
  - Tablette 10
  - Tablette 11
  - Tablette 12
  - Tablette 13
  - Tablette 14
  - Tablette 15
  - Salle du Corpus
  - Corpus avis
  - Livre 1 corpus
  - Livre 2 corpus
  - Livre 3 corpus
  - Livre 4 corpus
  - Livre 5 corpus
  - Livre 6 corpus
  - Livre 7 corpus
  - Livre 8 corpus
  - Livre 9 corpus
  - Livre 10 corpus
  - Livre 11 corpus
  - Livre 12 corpus
  - Livre 13 corpus
  - Livre 14 corpus
  - Livre 15 corpus
  - Livre 16 corpus
  - Livre 17 corpus
  - Intro table Em
  - Table Emeraude
  - T Emeraude A 1
  - T Emeraude A 2
  - T Emeraude A 3
  - Livre SIH intro
  - Livre SIH 1
  - Livre SIH 2
  - Livre SIH 3
  - Livre SIH 4
  - Livre SIH 5
  - Livre SIH 6
  - Livre SIH 7
  - Livre SIH 8
  - Livre SIH 9
  - Salle ésotérisme
  - Koot Houmi 1
  - Koot Houmi 2
  - Koot Houmi 3
  - Koot Houmi 4
  - Koot Houmi 5
  - Koot Houmi 6
  - Koot Houmi 7
  - Koot Houmi 8
  - Koot Houmi 9
  - Koot Houmi 10
  - Koot Houmi 11
  - Koot Houmi 12
  - Koot Houmi 13
  - Koot Houmi 14
  - Koot Houmi 15
  - Koot Houmi 16
  - Koot Houmi 17
  - Koot Houmi 18
  - RC et FM 1
  - RC et FM 2
  - RC et FM 3
  - Salle d'Alchimie
  - Espagnet 1
  - Espagnet 2
  - Espagnet 3
  - Espagnet 4
  - Espagnet 5
  - Espagnet 6
  - Espagnet 7
  - Espagnet 8
  - Espagnet 9
  - Espagnet 10
  - Ariadne 1
  - Ariadne 2
  - Ariadne 3
  - Ariadne 4
  - Ariadne 5
  - Ariadne 6
  - Ariadne 7
  - Ariadne 8
  - Ariadne 9
  - Ariadne 10
  - FEG Pernety 1
  - FEG Pernety 2
  - FEG Pernety 3
  - FEG Pernety 3D
  - FEG Pernety 4
  - FEG Pernety 5
  - FEG Pernety 6
  - FEG Pernety 7
  - FEG Pernety 8
  - FEG Pernety 9
  - FEG Pernety 10
  - FEG Pernety 11
  - FEG Pernety 12
  - FEG Pernety 13
  - FEG Pernety 14
  - FEG Pernety 15
  - FEG Pernety 16
  - FEG Pernety 17
  - FEG Pernety 18
  - FEG Pernety 19
  - FEG Pernety 20
  - FEG Pernety 21
  - FEG Pernety 22
  - FEG Pernety 22D
  - FEG Pernety 23
  - FEG Pernety 24
  - FEG Pernety 25
  - FEG Pernety 25D
  - FEG Pernety 26
  - FEG Pernety 27
  - FEG Pernety 28
  - FEG Pernety 28D
  - FEG Pernety 29
  - FEG Pernety 29D
  - FEG Pernety 30
  - FEG Pernety 31
  - FEG Pernety 32
  - FEG Pernety 33
  - FEG Pernety 33D
  - FEG Pernety 34
  - FEG Pernety 35
  - FEG Pernety 35D
  - FEG Pernety 36
  - FEG Pernety 37
  - FEG Pernety 38
  - FEG Pernety 39
  - FEG Pernety 40
  - FEG Pernety 41
  - FEG Pernety 42
  - FEG Pernety 43
  - FEG Pernety 44
  - FEG Pernety 45
  - FEG Pernety 46
  - FEG Pernety 47
  - FEG Pernety 48
  - FEG Pernety 49
  - FEG Pernety 50
  - FEG Pernety 51
  - FEG Pernety 52
  - FEG Pernety 53
  - FEG Pernety 54
  - FEG Pernety 55
  - FEG Pernety 56
  - FEG Pernety 57
  - FEG Pernety 58
  - FEG Pernety 59
  - Noce chimique 1
  - Noce chimique 2
  - Noce chimique 3
  - Noce chimique 4
  - Noce chimique 5
  - Noce chimique 6
  - Noce chimique 7
  - Noce chimique 16
  - Noce chimique 8
  - Noce chimique 9
  - Noce chimique 10
  - Noce chimique 11
  - Noce chimique 12
  - Noce chimique 13
  - Noce chimique 14
  - Noce chimique 15
  - Cantique 1
  - Cantique 2
  - Cantique 3
  - Cantique 4
  - Cantique 5
  - Cantique 6
  - Cantique 7
  - Cantique 8
  - Cantique 9
  - Cantique 10
  - Cantique 11
  - Cantique 12
  - Cantique 13
  - Cantique 14
  - Chrysopée 1
  - Chrysopée 2
  - Etoile 1
  - Etoile 2
  - Etoile 3
  - Basile Valentin 1
  - Basile Valentin 2
  - Basile Valentin 3
  - Basile Valentin 4
  - Basile Valentin 5
  - Basile Valentin 6
  - Basile Valentin 7
  - Givry 1
  - Givry 2
  - Givry 3
  - Givry 4
  - Givry 5
  - Givry 6
  - Givry 7
  - Givry 8
  - Givry 9
  - Givry 10
  - Givry 11
  - Givry 12
  - Givry 13
  - Givry 14
  - Irshou 1
  - Irshou 2
  - Irshou 3
  - Irshou 4
  - Irshou 5
  - Irshou 6
  - Irshou 7
  - Irshou 8
  - Irshou 9
  - Lettre Koot 1
  - Lettre Koot 2
  - Lettre Koot 3
  - Lettre Koot 4
  - Lettre Koot 5
  - Livre Liebniz 1
  - Livre de Liebniz 2
  - Livre de Liebniz 3
  - Grand arcane int
  - Grand arcane 1
  - Grand arcane 2
  - Grand arcane 3
  - Grand arcane 4
  - Grand arcane 5
  - Grand arcane 6
  - Grand arcane 7
  - Grand arcane 8
  - Grand arcane 9
  - Grand arcane 10
  - Grand arcane 11
  - Grand arcane 12
  - Grand arcane 13
  - Grand arcane 14
  - Grand arcane 15
  - Grand arcane 16
  - Grand arcane 17
  - Grand arcane 18
  - Grand arcane 19
  - Grand arcane 20
  - Grand arcane 21
  - Grand arcane 22
  - Grand arcane 23
  - Grand arcane 24
  - Grand arcane 25
  - Grand arcane 26
  - Grand arcane 27
  - Grand arcane 28
  - Grand arcane 29
  - Salle occultisme
  - Boehme 1
  - Boehme 2
  - Boehme 3
  - Boehme 4
  - Boehme 5
  - Boehme 6
  - Boehme 7
  - Cit Eliphas 1
  - Cit Eliphas 2
  - Cit Eliphas 3
  - Cit Eliphas 4
  - Cit Eliphas 5
  - Cit Eliphas 6
  - Clav Salomon 1
  - Clav Salomon 2
  - Clav Salomon 3
  - Clav Salomon 4
  - Clav Salomon 5
  - Clav Salomon 6
  - Clav Salomon 7
  - Clav Salomon 8
  - Clav Salomon 9
  - Clav Salomon 10
  - Clav Salomon 11
  - Clav Salomon 12
  - Clav Salomon 13
  - Clav Salomon 14
  - Clav Salomon 15
  - Clav Salomon 16
  - Clav Salomon 17
  - Clav Salomon 18
  - Voix silence 1
  - Voix silence 2
  - Voix silence 3
  - Voix silence 4
  - Voix silence 5
  - Voix silence 6
  - Voix silence 7
  - Voix silence 8
  - Voix silence 9
  - Voix silence 10
  - Voix silence 11
  - Voix silence 12
  - Voix silence 13
  - Voix silence 14
  - Voix silence 15
  - Voix silence 16
  - Voix silence 17
  - Voix silence 18
  - Evang Thomas 1
  - Evang Thomas 2
  - Evang Thomas 3
  - Evang Thomas 4
  - Evang Thomas 5
  - Evanf Thomas 6
  - Evang Thomas 7
  - Evang Thomas 8
  - Lao Tseu 1
  - Lao Tseu 2
  - Lao Tseu 3
  - Lao Tseu 4
  - Lao Tseu 5
  - Lao Tseu 6
  - Lao Tseu 7
  - Lao Tseu 8
  - Lao Tseu 9
  - Livre Hénoc 1
  - Livre Hénoc 2
  - Livre Hénoc 3
  - Livre Hénoc 4
  - Livre Hénoc 5
  - Livre Hénoc 6
  - Livre Hénoc 7
  - Bhagavad Gita 1
  - Bhagavad Gita 2
  - Bhagavad Gita 3
  - Bhagavad Gita 4
  - Bhagavad Gita 5
  - Bhagavad Gita 6
  - Bhagavad Gita 7
  - Bhagavad Gita 8
  - Bhagavad Gita 9
  - Bhagavad Gita 10
  - Bhagavad Gita 11
  - Bhagavad Gita 12
  - Bhagavad Gita 13
  - Bhagavad Gita 14
  - Bhagavad Gita 15
  - Bhagavad Gita 16
  - Bhagavad Gita 17
  - Bhagavad Gita 18
  - Bhagavad Gita 19
  - Méditation 1
  - Méditation 2
  - Méditation 3
  - Méditation 4
  - Médiation 5
  - Méditation 6
  - Méditation 7
  - Méditation 8
  - Méditation 9
  - Méditation 10
  - Meditation 11
  - Méditation 12
  - Méditation 13
  - Méditation 14
  - Méditation 15
  - Méditation 16
  - Méditation 17
  - Méditation 18
  - Méditation 19
  - Méditation 20
  - Méditation 21
  - Méditation 22
  - Médiation 23
  - Méditation 24
  - Meditation 25
  - Méditation 26
  - Méditation 27
  - Méditation 28
  - Méditation 29
  - Méditation 30
  - Méditation 31
  - Méditation 32
  - Méditation 33
  - Méditation 34
  - Méditation 35
  - Méditation 36
  - Méditation 37
  - Méditation 38
  - Méditation 39
  - Méditation 40
  - Méditation 41
  - Méditation 42
  - Méditation 43
  - Méditation 44
  - Méditation 45
  - Méditation 46
  - Méditation 47
  - Méditation 48
  - Méditation 49
  - Méditation 50
  - Méditation 51
  - Méditation 52
  - Méditation 53
  - Méditation 54
  - Méditation 55
  - Méditation 56
  - Méditation 57
  - Méditation 58
  - Méditation 59
  - Méditation 60
  - Méditation 61
  - Méditation 62
  - Méditation 63
  - Méditation 64
  - Méditation 65
  - Méditation 66
  - Méditation 67
  - Méditation 68
  - Méditation 69
  - Méditation 70
  - Méditation 71
  - Méditation 72
  - Méditation 73
  - Méditation 74
  - Méditation 75
  - Méditation 76
  - Méditation 77
  - Méditation 78
  - Méditation 79
  - Méditation 80
  - Méditation 81
  - Méditation 82
  - Méditation 83
  - Méditation 84
  - Méditation 85
  - Méditation 86
  - Méditation 87
  - Méditation 88
  - Méditation 89
  - Méditation 90
  - Méditation 91
  - Méditation 92
  - Méditation 93
  - Méditation 94
  - Méditation 95
  - Info travaux
  - Téléchargements
- Cabbale
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.